Dans les champs immatures,
Quelques herbes vibraient,
Bercées par ce vent chaud,
Qui nous vient des montagnes.

Les arbres desséchés,
Lançaient vers le ciel rouge,
Des messages funestes,
Entendus par personne.

Sur le sol affaibli,
S'étalaient des veinules,
Racines calcinées,
Dépourvues de leur sève.

Nous étions peu nombreux,
A avoir survécu,
Aux terribles tourments,
Des flammes de l’enfer.

Sur la Terre brûlée,
Aux odeurs de défaite,
Planait, comme un oiseau,
Un masque de poussières.

Elle vivait là-bas,
Cela, je le savais,
Averti par mes cils,
Qui poussaient à foison,
Au-dessus de mes crânes.

Mais j’étais ancré là,
Rivé dans le calcaire.

Attachée, toute nue,
Aux flancs de la montagne,
Inerte, elle entendait,
Mes pauvres cris d’amour.

Je voulais caresser,
Pour la dernière fois,
Sa peau, un parchemin
Et humer les parfums
Qu’elle émettait sans cesse.

Le temps a déroulé,
Le tapis de l’oubli.
Ce n’est plus qu’un vortex,
Qui vibre dans mes têtes.

Virgile.

Écrit par virgile
“On ne peut être poète sans quelque folie.” Démocrite.
Catégorie : Fantastique/Sf
Publié le 14/01/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 14/01/2022 à 10:32:08
Bravo !
Un conte fantastique dont en apprend une nouvelle dimension à chaque strophe ...

Merci Virgile !
Yuba
Posté le 14/01/2022 à 11:26:23
Un favori pour moi
J'aime le mystère ambiant et les tournures originales
Quant à la musicalité du poème, elle est parfaite, elle se chante à la lecture
Bravo
Edelphe
Posté le 16/01/2022 à 21:35:03
Magnifique ! Bravo !
Des vers qui se déroulent en toute beauté des images d'une histoire intense...
Lucyline
Posté le 17/01/2022 à 17:14:22
L'esprit du fantastique est ici poussé jusqu'à son point le plus
élevé, le plus abouti, puisque le narrateur (vous donc) est vu
comme une étrange créature dotée de plusieurs têtes.

Dame Nature vous en a attribué une seule comme à tout un chacun,
mais elle y a si bien disposé les pensées et les images que votre
plume, se faisant chamane, nous offre un nectar de pur génie !

"Odeurs de défaite" est une expression saisissante, qui donne à
elle seule puissance et acuité au propos.
Ombrefeuille
Posté le 18/01/2022 à 07:35:02
Merci Yuba, Edelphe, Lucyline, Ombrefeuille.
virgile
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

28/01 10:11Yuba
Bonjour Daniel et Matriochka ...agréable journée tout le Monde ! :)
28/01 05:35lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle journée ensoleillée
26/01 14:12Matriochka
Puisse cette seconde partie de semaine vous être favorable et agréable 🤞
26/01 14:10Matriochka
Bonjour Daniel, Jacou, Lucyline, Yuba... et toutes les plumes bien inspirées 😊
25/01 07:24lefebvre
Bonjour à tous les poètes, je vous souhaite de belles créations,
24/01 14:45jacou
Bonjour Célyne et Daniel, je suis heureux de vous saluer bons piliers d'Icetea (je n'ai pas dit doyens lol)... Bonjour à vous tous de notre belle Communauté !
24/01 11:52Lucyline
Bonjour et bonne semaine à tous ! Quelle continue à nous offrir de beaux textes ...
24/01 06:46lefebvre
Bonjour et bonne semaine
23/01 12:28jacou
Bonne journée de dimanche à tous :)
22/01 11:03jacou
Bonjour Assia. Bonjour nobles buveuses d'ambroisie et nobles buveurs d'hydromel, ces nectars des dieux inspirant qui ont nom ici Iceteapeche ! Bon début de week-end !
22/01 11:03lefebvre
Bonjour Yuba bonjour les poètes je vous souhaite une belle journée
22/01 10:24Yuba
Bonjour Soraya ...bon samedi tout le Monde :)
21/01 02:47ParadoXx696
Bonne nuit :)))
20/01 07:01lefebvre
Bonjour les créateurs de rêves
19/01 17:14Musouka
Et bien, il ne faut pas trop flirté avec la fée verte ;-)
19/01 16:46Chrysantheme
à tort ou à raison tant il est vrai que c'est un poison qui fait parfois perdre la raison
19/01 16:02Musouka
Ça commence à être du tord-boyaux votre truc ;-)
19/01 15:54Chrysantheme
perso je suis déjà monté à 51 degrés avec un pastaga
19/01 15:48Musouka
Disons qu'il faut bien se couvrir. J'ai déjà vécu des 32 sous zéro. La, c'est un peu de la douleur si vous êtes pas bien habiller ;o
19/01 15:02Iloamys
Ha oui ? Quand même !
Moins 23, ça doit piquer !
^^

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 115 invités