Tu nages serpentine ondulant telle ondine
Les anges magiciens font musiques sirènes
Pour des femmes phares qui nous effarent, reines
Voulant ces trouvères aux bons mots dont l’on dîne

Les tombeaux sans bonté, noyades des naïades
Abondent de beautés, poignant les jours faits roses
Circulées par la terre où de levain de proses
Des vers constructeurs ont dressé vers les Pléiades

L’œil interne oscillant, d’universel vertige
Liant l’inerte au vif sang pur de la fleur à tige
Masquant durs les squames drus quand la peau se pare

Mélusine unissait la Gorgone éméchée
À la fée dans la fille innocente et fléchée
Que son Amour nous brûle et nouant nous répare

Écrit par jacou
La contemplation poétique du monde est expansion de la conscience : quand l'individu devient l'univers en train de se contempler, sa voûte crânienne devient la voûte céleste (Hervé Collet)
Catégorie : Spiritualité
Publié le 20/11/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 20/11/2022 à 18:09:01
Bonsoir Jacou ..

Personnage Attachant, Hypnotisant..
Femme, Sirène, Merveille, Tisseuse de rendre Fou :):) Tant fut dit sur Emme, Tant fut écrit aussi .. Bon Nombres de Choses, Chacun a le Choix .. :)

Beau Sonnet-Hommage à cette Serpentine au Pouvoir de Séduction ...

A:)
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 20/11/2022 à 22:18:14
Bonsoir Claire,

J'ai écrit samedi soir ce poème pour le poster ce dimanche, j'y ai inscrit deux rimes au début que j'ai trouvé plus tard en lisant ce soir "L'Amour fou" qu'écrivit André Breton dans les années 1930. Lui, fondateur en arts et poésie du projet Surréaliste de changer la Vie (la mienne entre autres), d'Aimer sous l'égide de la Poésie révélatrice et réalisable et électrice et électrisante parce que spirituelle, lui qui rallia Aragon, Eluard, René Char, Salvador Dali, Max Ernst, René Magritte, Luis Bunuel et tant d'autres et brièvement le jeune poète Yves Bonnefoy plus tard, et parallèlement le romancier Julien Gracq à la cause de la Vie émerveillée suspendant des guirlandes d'étoiles à étoiles (Rimbaud, un de ses maîtres et mien aussi) pour arrêter un instant de carpe diem à fleurir une rose en "passante" (Baudelaire, un autre de ses poètes élus et l'un des miens) parfumée cueillie étonnante et admirable...

...lui, André Breton, à la fin du 1er chapitre posait des mots tels que "Ondine" (il aimait le Romantisme allemand, où est évoquée la créature qu'il nomme à son tour, et qui est le nom d'un restaurant parisien) et "Ici, l'On dîne" (il est à ce moment du livre assis dans ce restaurant cité ci-dessus) : il y a 24 heures je posais mes deux rimes "ondine" et "l'on dîne", souvenir sans doute très mémorable, ou encore facilité, d'un livre que je lus passionnément vers 1984 comme son "Nadja" par ailleurs, et qui me plaçait alors sous le Ciel mental du Surréalisme, qui m'aura donné par la suite beaucoup et plus encore, incommensurable à ma perception réelle peut-être...Je suis heureux ce soir de te lire = Surréalisme pas mort, YES !

A :D
jacou
Posté le 23/11/2022 à 10:59:01
Un sonnet de toute beauté !!!
Une figure légendaire (comme la Femme ? ;) ) qui sait sous ta plume teinter de spirituel l'image d'une créature souvent mal aimée et lui donne une dimension particulière...
Lucyline
Posté le 23/11/2022 à 15:37:12
Un très grand merci à toi chère Célyne, oui Mélusine est légendaire, comme la Gorgone médusant ainsi que Morgane qui figeait en forêt de Brocéliande les chevaliers en Quête mais qui n'avaient pas le cœur pur.

La Femme est légende, surtout dans le Surréalisme attaché à sa louange, malheureusement elle est souvent malheureuse d'être mal aimée : l'idéalisme se doit d'être borné, un tantinet lol...

MERCI pour ta belle appréciation qui me touche aux tréfonds de mon cœur :)
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

27/11 10:58jacou
Bonjour aux poétesses et poètes, bon dimanche à vous, tisanes et thés chauds et glacés en mode tchin tchin !
26/11 10:11Yuba
Bonjour Claire, bonjour Eliosir...agr éable samedi à tout le Monde ! :)
25/11 17:26Lys-Clea
Bonsoir Eliosir .. Et Toi de Même ... :)
25/11 17:22eliosir
Salut Lys ! Salut à toutes et tous! Qu'un vent poétique fasse s'envoler vos vers jusqu'à l'hiver!
23/11 17:20Lys-Clea
Bisettes à Toi, chère Ombrefeuille ... :)
23/11 17:16Ombrefeuille
Un petit bonjour en coup de vent à tous. Episodique depuis quelque temps, je ne vous oublie pas :)
13/11 13:27Isadorable
Bien le bonjour , ami ,poètes et poétesses, un bon dimanche je vous souhaite. Isadorable
12/11 09:59Yuba
Bonjour Paule et Syntax...agré able samedi tout le Monde :)
10/11 20:15Paule
Bonne soirée les Poètes d'Iceteapeche
03/11 18:49Syntax_Error
Bonne soirée à tous.
01/11 14:40Yuba
Salut tout le Monde !
29/10 08:19Syntax_Error
Bon week-end à tous. Accompagné de ses bienfaits.
27/10 08:12Syntax_Error
Bonne journée à tous, emplie de sérénité.
26/10 18:22Lys-Clea
Pour Moi, c'est non Qui, mais Quoi : les Mots .. :):)
26/10 18:21Lys-Clea
Bonsoir,
25/10 10:35Chrysantheme
Avec qui vous vous faites planer ? Moi j'm'appelle Tony Montana
22/10 12:12Yuba
Paisible et joyeuse fin de semaine tout le Monde !
17/10 15:37Syntax_Error
Que la semaine bien venue vous soit favorable.
15/10 11:27Chrysantheme
Actéon en a pris acte
15/10 11:26Chrysantheme
Fatale est la nudité de la déesse

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 45 invités