Ton visage assagi de mortelle surgie
D’ingérence étrangère en ce monde innocent
Est d’un âge où être ange appelé se haussant
Quintessenciait l’Humaine au Ciel qui nous régit

Mon génie qui s’enrage est mâle auprès des chœurs
À chanter s’il veut mettre un homme en l’escarcelle
Hors la foule où ton cœur pourtant pur étincelle
Des douleurs coloriant les lumineuses mœurs

Comme un fusain infuse en son dessein commun
Un dessin tapissé où le destin demain
Annonce et donne main à qui s’éprend dans l’Âme

Offrant à sa Madone un pouvoir sous un charme
Qu’elle embrasse et tient au tronc voyante par charme
Quand Lune a rayon à l’essieu d’unique Femme

Écrit par jacou
La contemplation poétique du monde est expansion de la conscience : quand l'individu devient l'univers en train de se contempler, sa voûte crânienne devient la voûte céleste (Hervé Collet)
Catégorie : Spiritualité
Publié le 19/11/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 19/11/2022 à 09:39:08
Une femme unique permet toute cette profondeur, corps et âme et cette unicité rend tout plus intense
Une sorte d'ode à la fidélité, lyrique et vraiment belle, bravo
(Enfin si j'ai bien saisi le sens du poème)
Merci
Edelphe
Posté le 19/11/2022 à 18:48:26
Merci beaucoup Edelphe, votre appréciation de connaisseuse me touche, vous avez la finesse qui comprend plus qu'elle n'analyse, qui embrasse plutôt et va au sens plus profond lire et agréger et se nourrit de tout ce qu'elle vit, votre art est intègre d'être construit sur de telles bases.

Vous avez raison : la femme unique bouleverse, elle est "convulsive" au sens que donnait André Breton en poète et en surréaliste et en ex apprenti médecin de l'âme guerrière, c'est-à-dire qu'elle extrait de la zone de confort, bouleverse, désarme comme seule la beauté contemplée "dans une âme et un corps" (Rimbaud) l'accomplit.

Je dois lui être immensément fidèle si elle est incommensurable.

Le sens du poème est celui-ci : ma femme élue a nature d'ange et de mortelle, l'homme qui l'aime doit se montrer digne d'elle afin d'un jour la rejoindre au ciel, fût-il septième à ascensionner, elle détient la moitié de mon âme, elle me confère et je lui confère pouvoir sur elle et moi par la sympathie amoureuse opératrice de miracles, et dans mon arbre généalogique familial d'âmes elle semble finalement assez semblable à ce que prononce Dante de sa Béatrice au Paradis des élues adorées dans sa "Comédie divine" : l'Amour par elle astralement meut le monde, le nôtre et les arrières-mondes encore, et au-delà, au creuset de mon cœur qu'elle affine et change et dérange, démeuble, me rendant naissance afin de m'accomplir enfin, avant la mort alchimique, symbolique, la grande mort qui prolonge la petite.

Merci encore à vous Edelphe !
jacou
Posté le 20/11/2022 à 12:20:59
Bonjour Jacou,

Que dire sous ce Sonnet dont Tu as le digne Secret ..

La Femme a su, sait t'inspirer, fouler des Sentiers où Beauté d'Ame te porte vers des tableaux de Magnificence ;

Et des Mots, sous une Lune aussi belle et extraordinaire que la Femme brille fortement dans ses Etincelles ..

Bravo .. :)
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 20/11/2022 à 16:23:54
Bonjour Claire,

Je te remercie du fond du cœur :)
J'ai fait surgir un visage qui a charme comme pouvoir d'aimer, la femme étant l'ange que le ciel apprécie pour donner la bonté à l'humanité. L'homme est dans les langes qu'elle accomplit, et tient langage étrange de poésie, art premier.

La Femme a les clés du Paradis, et sa Lune me grise à voir la chevelure d'une comète en rose, c'est la vie lol (surréaliste : Rrose Sélavy).

Bon dimanche à toi !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

27/11 10:58jacou
Bonjour aux poétesses et poètes, bon dimanche à vous, tisanes et thés chauds et glacés en mode tchin tchin !
26/11 10:11Yuba
Bonjour Claire, bonjour Eliosir...agr éable samedi à tout le Monde ! :)
25/11 17:26Lys-Clea
Bonsoir Eliosir .. Et Toi de Même ... :)
25/11 17:22eliosir
Salut Lys ! Salut à toutes et tous! Qu'un vent poétique fasse s'envoler vos vers jusqu'à l'hiver!
23/11 17:20Lys-Clea
Bisettes à Toi, chère Ombrefeuille ... :)
23/11 17:16Ombrefeuille
Un petit bonjour en coup de vent à tous. Episodique depuis quelque temps, je ne vous oublie pas :)
13/11 13:27Isadorable
Bien le bonjour , ami ,poètes et poétesses, un bon dimanche je vous souhaite. Isadorable
12/11 09:59Yuba
Bonjour Paule et Syntax...agré able samedi tout le Monde :)
10/11 20:15Paule
Bonne soirée les Poètes d'Iceteapeche
03/11 18:49Syntax_Error
Bonne soirée à tous.
01/11 14:40Yuba
Salut tout le Monde !
29/10 08:19Syntax_Error
Bon week-end à tous. Accompagné de ses bienfaits.
27/10 08:12Syntax_Error
Bonne journée à tous, emplie de sérénité.
26/10 18:22Lys-Clea
Pour Moi, c'est non Qui, mais Quoi : les Mots .. :):)
26/10 18:21Lys-Clea
Bonsoir,
25/10 10:35Chrysantheme
Avec qui vous vous faites planer ? Moi j'm'appelle Tony Montana
22/10 12:12Yuba
Paisible et joyeuse fin de semaine tout le Monde !
17/10 15:37Syntax_Error
Que la semaine bien venue vous soit favorable.
15/10 11:27Chrysantheme
Actéon en a pris acte
15/10 11:26Chrysantheme
Fatale est la nudité de la déesse

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 61 invités