Quatuor de nos voix mourantes dans la nuit
Levant vers la lune le chant de son hommage
La déesse acceptant car sinon elle nuit
Que ce quart en chacun se sépare et s'image (1)

J’ai pour ma part diurne l’amour qui loin m’héberge
De ma nuit qui me rêve ai-je un souvenir vrai ?
Puis le jour qui louvoie me vouvoie et j'émerge
Délivré de ma mort de l’ennui d’une ivraie

La vie est musicale il entonne un péan (2)
Celui dont la déesse incite à son idylle
Si elle est lune fière elle est un océan
Pour lui qui sait la femme où tout en elle oscille

Un corps me garde où vivre en âme doucereuse
Si je suis tel Orion (3) je ne sonne la diane (4)
Un Actéon (5) a peur de faire malheureuse
Artémis (6) qui est Diane (7) et d’Hécate épiphane (8)

--------

(1) Illustrer, orner de métaphores et d'images
(2) Chant choral honorant à l'origine grecque les dieux Apollon et Artémis
(3) Dieu compagnon d'Artémis
(4) La lune dans l'expression militaire "sonner la diane" au clairon
(5) chasseur coureur des bois voyeur de la déesse Diane au bain et foudroyé par elle avec ses propres chiens (références : Ovide, Le Titien)
(6) Déesse lunaire comme Hécate et Séléné
(7) Déesse équivalente à Artémis grecque pour les Romains
(8) Surnom donné à tous les dieux de l'Olympe qui signifiait "Illustre"

Écrit par jacou
La contemplation poétique du monde est expansion de la conscience : quand l'individu devient l'univers en train de se contempler, sa voûte crânienne devient la voûte céleste (Hervé Collet)
Catégorie : Spiritualité
Publié le 16/03/2022
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/03/2022 à 20:28:51
Jacou, bravo pour cette danse des mots dont tu as un secret.
Je me demande aussi, ce qu'il y a après le jeu, quand les mots sont comme un miroir de ton âme. Tu as ces multiples facettes, mais je suis curieuse. C'est mon côté brut de décoffrage je crois : les émotions à fleur de peau. Merci pour ce poème qui navigue, léger, dans ce monde et d'autres époques.
Sol
Posté le 17/03/2022 à 01:31:41
Bonsoir et merci à toi Sol, ton commentaire me touche car tu t'enquiers de l'après écriture, de l'au delà du jeu des vocables associés dans un texte, que j'ai jeté à la volée aujourd'hui en confectionnant pendant le travail, assis dans le métro, ce texte qui avait besoin de trouver ses mots. Pour être franc, des poètes ici m'avaient à les lire mis en tête Orion et Hécate (et j'ai lu le roman "Hécate" du poète Pierre-Jean Jouve), et moi j'avais écrit un poème sur Actéon et Diane, donc ça dormait dans moi cette histoire globale...

J'apprécie tes émotions brutes de décoffrage, être à fleur de peau est une expression que j'ai récemment entendue et qui me convient aussi, parce que mes émotions les plus pures m'ouvrent un monde plus vaste où je vis plus on intensivement, au travail et en écriture également du reste, où tout paraît plus facile quand en fait il s'agit de vivre autrement, et ailleurs, un jour prochain je l'espère... La sensibilité que je possède me fait brut moi aussi et même brute, mais encore aimant à tous les sens, et peut-être bientôt apte à écrire un roman rendant hommage à la poésie qui accroît et change la vie, selon les vœux de Rimbaud et d'André Breton mes maîtres anciens, auxquels j'ai joint Philippe Jaccottet et Friedrich Hölderlin...

Ces mots du poème sont miroirs de mon âme écrits en 30 minutes sur des strapontins des métros : la dernière strophe signifie que j'ai rencontré Hécate la déesse lunaire quand moi je me sais un Actéon (je suis un "voyeur" de toute beauté : arts, femmes, vers, etc, et je suis un "chasseur" qu'on dit "runner" en anglais selon certaines désignations que j'ai trouvé dans certains livres), et ma précédente devise d'Icetea blagueuse disait en résumé : "Quand la nuit illumine ma mine...j'ulule à la lune", d'où la première strophe.

La Lune, "comme un point sur un I" (Alfred de Musset), "à l'aube d'été" (Jaccottet), la lune me taira ou me délivrera de mes démons, de mes chiens (le romancier Paul Morand a écrit "Hécate et ses chiens" dont j'ai vu l'adaptation cinéma vers 17/18 ans), la lune gouvernant l'aspect féminin dans mon âme à la sensibilité androgyne (il y eut une poétesse ici nommée Suane qui me dit naguère que j'avais "la sensibilité d'une femme" en MP), et pour moi l'univers nocturne est source de réconfort qui noit le monde et ouvre le Rêve et le Songe pour mes délires nécessaires à mon équilibre mental, non précaire mais que j'éprouve aux marges : pourquoi j'aime Sèraphine et Antonin Artaud, Camille Claudel et Gérard de Nerval, August Strindberg et Vincent Van Gogh, j'ai sympathie grande pour tous les borderlines dont peu me sépare, et j'aime la mort et j'aime l'oubli, aussi.

Voilà je t'ai dit en réponse à ce que tu t'enquiérais, le filigrane de mes pensées conduisant à ce poème écrit vite parce qu'il hurlait ou plutôt "ululait" en moi depuis un jour ou deux... Merci beaucoup Sol ! Et pardon si mon com est un roman !
jacou
Posté le 17/03/2022 à 18:15:19
Bonsoir Jacou,

Nous sommes bien souvent en Contemplation Poétique ou Spirituelle sous tes Mots .. ces Derniers, par des Vers toujours travaillés , plutôt ciselés, devrais-je dire, ont leur Ame propre, leurs Emotions, un certain Equilibre dansant ou déroutant mais qui happe d'aller au bout des Lignes !

Tes Textes " s'imagent " : Peintures, Fresques, Esquisses .. Ton Doigt ou ta Main ébauchent à Merveilles toutes ces Passions qui animent ton Esprit et ton Coeur ..

BRAVO !
Amitié,
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 17/03/2022 à 18:32:51
Merci pour ce temps de réponse Jacou !
Sol
Posté le 21/03/2022 à 23:09:48
Un ululement qui a dû toucher Orion ou Diane... ou toute constellation qui sait reconnaître Poésie ! ...
Lucyline
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

08/08 10:51Yuba
Bonjour Georges ...bonjour les poètesses et poètes ...excellente semaine :)
07/08 19:16jacou
Cro-Magnon la poésie est où tu n'es pas sur cette tribune libre :D
07/08 18:43CRO-MAGNON
Laissez les s'envoler, c'est beau !
07/08 18:43CRO-MAGNON
Ouvrez donc la cage aux zozos!
07/08 18:42CRO-MAGNON
Pour répondre à Comète, je suis un zozo ! Je reste !
07/08 18:36CRO-MAGNON
Où est à la Poésie ? Je me suis trompé de site ! ?
07/08 18:32CRO-MAGNON
Il ne faut pas comète les mêmes erreurs !
07/08 18:27Syntax_Error
Amen.
07/08 18:26Naliwe Lewan
Je prie chacun, depuis ma petite place de participant à cette oeuvre collective, de revenir à la raison et à la poésie qui s'est pourtant montrée si riche ici.
07/08 18:25Naliwe Lewan
Pour des gens qui ont suffisamment de courage pour afficher leurs créations, je trouve que notre verve est bien futile en ce moment.
07/08 18:23Naliwe Lewan
Je n'ai jamais été aussi déçu par notre comportement collectif que depuis quelques mois maintenant.
07/08 18:23Naliwe Lewan
Oui, mais tout ce qui est permis n'est pas utile. Sachons donc chacun d'entre nous faire preuve d'un minimum de savoir vivre. Voilà plus de dix ans (12 si le compte est bon) que je suis inscrit sur ce site.
07/08 18:19jacou
Bonjour... Cro-Magnon, le forum contre la modération, ce n'est pas comme on veut : Oshidiriz réagit sans avoir vu ce qu'a écrit Comete contre un modérateur. Il réagit sans information.
07/08 17:55CRO-MAGNON
Pour la modération les différents c'est en MP, pas sur La Tribune, ce qui n'est pas interdit est toléré, donc le forum c'est comme on veut
07/08 16:08Yuba
Pour régler les différents , vous avez les messages privés.
07/08 16:07Yuba
Je vous prie tous de ne pas utiliser la tribune libre .
07/08 13:59Chrysantheme
les querelleuses à 2 balles
07/08 13:58Chrysantheme
ça devient n'importe quoi ici
07/08 13:12jacou
Bonjour Roger et Comete, bonjour à tous !
07/08 08:07rogertibart
La pelouse est trempée par la rosée du matin, j'ai une pensée toute particulière pour Comete... Bisous

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 92 invités