Passion des bons mots ou bien libelle incendiaire
Tu viens révolution par des chemins de cendres
Nous transporter d’effrois de combes à descendre
Catafalque où repose une couleur d’hier

Les drapeaux rouge sang teints des coeurs prolétaires
Dormant à présent aux mouroirs de ma mémoire
Ce sont autant de feux réfléchissant la moire
Ma tête en flamme et je ne sais si je dois taire

Cette passion commune elle fût aussi mienne
Quand mes vingt ans voulaient bouleverser le monde
La mer de mes désirs que j’ondoyais profonde
A reflété de moi quelque rage simienne

Venue du fond des âges l’ire est naturelle
Mais la lyre ! Ô Breton, et toi Lautréamont !
Vous passiez en chantant m’entraînant sur les monts
Et là, j’abandonnais à son sort ce réel !

Écrit par jacou
La contemplation poétique du monde est expansion de la conscience : quand l'individu devient l'univers en train de se contempler, sa voûte crânienne devient la voûte céleste (Hervé Collet)
Catégorie : Evasion
Publié le 27/04/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/04/2020 à 17:08:23
Une vision très bien poétisée de l'esprit qui guide toute révolution, ce désir de changer le monde, de cette ire contre un ordre qui nous est parfois étranger, incompréhensible et inacceptable, parce qu'imposé "d'en haut".

Breton et Lautréamont se sont immiscés en vos mots, de même que d'autres grands écrivains et poètes qui s'inspirèrent des troubles révolutionnaires des époques passées.

De 1789 à mai 1968, en ne parlant que de la France, le peuple a montré qu'il entendait ne pas se laisser dicter des règles qui ne lui plaisait pas. Mais comme il faut du temps pour analyser les causes, les résultats et les éventuelles avancées d'une révolution, je préfère m'arrêter au siècle dernier...

Et, à lire vos mots, je me souviens, non sans une certaine émotion, de mes vingt ans où je m'enflammais aussi pour changer le monde... avec une tendance gauchisante assez marquée, je l'avoue! Et puis le temps a passé, et avec l'âge, un certain esprit de nuance s'installe...

Ce qui ne m'empêche pas de mette ce poème en mes favoris (je n'ai pas encore tout perdu de cet esprit de mes 20 ans), et d'arrêter là mon commentaire, déjà bien assez long!

Merci beaucoup pour la richesse historique ce partage, avec toute mon amitié :)
Matriochka
Posté le 27/04/2020 à 19:03:07
Bonsoir,

L'Ire est en Chacun .. différentes Causes, Idées, Combats ..

Savoir la doser est complexe .. sans s'y perdre, sans y laisser de Plumes, sans qu'Actes forts puissent tout anéantir ..

Lys-Clea
Lys-Clea
Posté le 28/04/2020 à 02:06:05
Une révolution est toujours un noble combat !
Surtout si elle est menée pour une cause Juste, par une classe sociale qui n'accepte plus les dérapages et la corruption d'une classe capitaliste...

Merci Georges pour cette belle poésie où l'évasion historique en rappelle tant d'autres anciennes ou plus récentes !
Yuba
Posté le 28/04/2020 à 07:58:02
L'ire et lyre superbes sons parallèles et la musique de ton âme qui en découle ! Merci Georges pour allier poésie et réflexion si subtilement, bises :-)
Ombellune
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

30/09 18:07jacou
...laissant place et temps aux subjectivités de chacun dans le cadre d'un forum sous les conditions humaines de Maslow, pourquoi il y a les chartes, sinon les réseaux sociaux sont infestés...
30/09 18:05jacou
Ombrefeuille nous a quitté pour un autre site, où Rickways modérateur ET administrateu r peut veiller jour après jour, contrairement à ici où l'on sait les décalages en cas de problèmes...
30/09 18:03jacou
...j'évite la réduction ad hitlerum, mais vous qui citez cela, souhaitez-vou s les 99 % à Poutine ?... Maslow comme vous avez raison.
30/09 18:01jacou
...sinon, quelquefois, très rarement, des gourous ou des dictateurs savent cimenter une communauté autour de leurs vues, au détriment de ceux qui sont individus des petits clans...
30/09 17:59jacou
Madame Rosa, le besoin d'appartenir à tout est fondamental. Mais il est bon d'être un individu se connaissant pour mieux apporter son écot aux autres...
30/09 16:46jacou
...qu'ils utilisent à leurs seules fins....
30/09 16:46jacou
...il est certain qu'un administrateu r qui ne peut être modérateur, à l'instar de Éric Rickways sur un site voisin, procure à certains des velléités pour entraîner la fermeture d'un site qu'ils...
30/09 16:44jacou
Bonsoir Syntax Error, il y a de nombreux sites, hors la poésie même, mais sur Icetea la poésie prime, quant à moi je pense aux gens qui nous quittent : Reveecrire, Matriochka, Ombrefeuille. ..
30/09 16:42jacou
Syntax Error, révélation : selon un administrateu r de site, les modérateurs sont essentiels, avant tout autre membre...
30/09 16:42jacou
Syntax Error, il y a une charte sur ce site à respecter, que vous le vouliez ou non, la rappeler n'est pas excessif, il y a Maslow et des subjectivités individuelles ...
30/09 16:40jacou
Bonsoir aux poétesses et poètes :)
29/09 22:16Syntax_Error
Bonne soirée et bonne nuit.
29/09 22:15Syntax_Error
Voilà, j'avais juste envie de dire cela.
29/09 22:13Syntax_Error
Je pense aussi que bannir les poètes n'est pas une solution. Il y a déjà peu de poètes, si en + on doit les bannir pour quelques querelles que ce soit, ce n'est pas rendre justice à la poésie.
29/09 22:07Syntax_Error
Personnellement, je suis pour que chaque un cesse ses excès, quels qu'ils soient. Cela résoudrait bien des choses. Et je parle pour tout le monde. (moi y compris)
29/09 22:02Syntax_Error
J'avais étudié ça en programmation neuro-linguistique.
29/09 22:02Syntax_Error
La fameuse pyramide des besoins.
29/09 22:00MadameRosa
...décrits par Maslow.
Le désir d'appartenance à un groupe quel qu'il soit entraine la reconnaissance et c'est fondamental pour l'épanouissement personnel.
29/09 21:58MadameRosa
Je ne saisis pas le lien entre la bienveillance et le fait de faire partie d'un clan.
L'humain a toujours besoin de faire partie d'un groupe ou d'un clan.
Cela fait partie des cinq besoins fondamentaux. ..
29/09 16:00jacou
Les gens bienveillants ne fonctionnent pas en clans et tribus, seuls les lâches qui SE SENTENT négatifs s'associent pour s'épauler. Heureusement qu'il était seul, ben voyons !

Qui est en ligne