Combien furent-ils donc à se joindre autrefois,
Grande dame figée dans ta robe de pierre,
Cathédrale de la ville à la beauté altière,
Pour t’élever au ciel en symbole de foi ?

Les croyants à ton porche s’amassent, pressent leurs pas,
Sous le linteau gravé de formes familières,
Entrelacs et volutes qui captent la lumière
Et l’ange musicien qui sonne du hautbois.

Tes atours, tes attraits, qui traversent les ans
Tu les dois aux mortels et humbles artisans
Qui eurent pour te bâtir une passion fertile.

Maintenant que le feu a terni ta splendeur,
D’autres hommes viendront, uniront leur ardeur,
Pour te rendre beauté et majesté tranquille.

Écrit par isabelle64
Les fruits de l'insomnie
Catégorie : Histoire
Publié le 18/04/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 18/04/2019 à 12:41:51
c'est un très bel hommage à la célèbre cathédrale détruite par le feu ...
Mais c'est aussi un bel hommage aux artistes qui sauront la faire renaitre plus belle de ces cendres .

Bravo Isabelle !
Yuba
Posté le 18/04/2019 à 13:15:39
cela me rappelle Les piliers de la terre de Ken Folett un roman historique qui parle des bâtisseurs de cathédrales...
Merci Isabelle pour ce poème très réussi!!nous espérons tous en la résurrection de la Gardienne de Paris!
Aria
Posté le 18/04/2019 à 14:35:30
Majestueux sonnet pour célébrer la Notre-Dame, cathédrale qu'un grand bûcher a tenté d'immoler. Mais la noblesse de cet édifice est d'avoir résisté à toutes les atteintes des hommes et du temps vindicatifs.
Un sonnet est la forme appropriée de l'hommage à la construction gothique, il naîtra dans l'effacement progressif de la forme rude des pierres bâties, pour grandir trésor de langue quelques années plus tard que l'on nomma Renaissance.
Rutebeuf, Villon verront leur oeuvre coulée dans le moule, Ronsard inventeur de mots encadré, et l'Italie apportant la forme sonnet, quand paraîtront Boileau et Malherbe un peu rabat-joies. Mais oui, le sonnet convient à merveille.
jacou
Posté le 18/04/2019 à 16:22:52
Merci à vous tous pour vos aimables commentaires et plus spécialement à Jacou pour toutes ces précision sur l'évolution du sonnet.
isabelle64
Posté le 20/04/2019 à 18:15:24
Bel hommage à tous ces bâtisseurs de la foi qui donnent forme à leur rêve et où le cœur de l'homme s'unit au chœur de la pierre.
Merci pour ce voyage entre hier et demain.
JOUVI
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

30/09 18:07jacou
...laissant place et temps aux subjectivités de chacun dans le cadre d'un forum sous les conditions humaines de Maslow, pourquoi il y a les chartes, sinon les réseaux sociaux sont infestés...
30/09 18:05jacou
Ombrefeuille nous a quitté pour un autre site, où Rickways modérateur ET administrateu r peut veiller jour après jour, contrairement à ici où l'on sait les décalages en cas de problèmes...
30/09 18:03jacou
...j'évite la réduction ad hitlerum, mais vous qui citez cela, souhaitez-vou s les 99 % à Poutine ?... Maslow comme vous avez raison.
30/09 18:01jacou
...sinon, quelquefois, très rarement, des gourous ou des dictateurs savent cimenter une communauté autour de leurs vues, au détriment de ceux qui sont individus des petits clans...
30/09 17:59jacou
Madame Rosa, le besoin d'appartenir à tout est fondamental. Mais il est bon d'être un individu se connaissant pour mieux apporter son écot aux autres...
30/09 16:46jacou
...qu'ils utilisent à leurs seules fins....
30/09 16:46jacou
...il est certain qu'un administrateu r qui ne peut être modérateur, à l'instar de Éric Rickways sur un site voisin, procure à certains des velléités pour entraîner la fermeture d'un site qu'ils...
30/09 16:44jacou
Bonsoir Syntax Error, il y a de nombreux sites, hors la poésie même, mais sur Icetea la poésie prime, quant à moi je pense aux gens qui nous quittent : Reveecrire, Matriochka, Ombrefeuille. ..
30/09 16:42jacou
Syntax Error, révélation : selon un administrateu r de site, les modérateurs sont essentiels, avant tout autre membre...
30/09 16:42jacou
Syntax Error, il y a une charte sur ce site à respecter, que vous le vouliez ou non, la rappeler n'est pas excessif, il y a Maslow et des subjectivités individuelles ...
30/09 16:40jacou
Bonsoir aux poétesses et poètes :)
29/09 22:16Syntax_Error
Bonne soirée et bonne nuit.
29/09 22:15Syntax_Error
Voilà, j'avais juste envie de dire cela.
29/09 22:13Syntax_Error
Je pense aussi que bannir les poètes n'est pas une solution. Il y a déjà peu de poètes, si en + on doit les bannir pour quelques querelles que ce soit, ce n'est pas rendre justice à la poésie.
29/09 22:07Syntax_Error
Personnellement, je suis pour que chaque un cesse ses excès, quels qu'ils soient. Cela résoudrait bien des choses. Et je parle pour tout le monde. (moi y compris)
29/09 22:02Syntax_Error
J'avais étudié ça en programmation neuro-linguistique.
29/09 22:02Syntax_Error
La fameuse pyramide des besoins.
29/09 22:00MadameRosa
...décrits par Maslow.
Le désir d'appartenance à un groupe quel qu'il soit entraine la reconnaissance et c'est fondamental pour l'épanouissement personnel.
29/09 21:58MadameRosa
Je ne saisis pas le lien entre la bienveillance et le fait de faire partie d'un clan.
L'humain a toujours besoin de faire partie d'un groupe ou d'un clan.
Cela fait partie des cinq besoins fondamentaux. ..
29/09 16:00jacou
Les gens bienveillants ne fonctionnent pas en clans et tribus, seuls les lâches qui SE SENTENT négatifs s'associent pour s'épauler. Heureusement qu'il était seul, ben voyons !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 82 invités