Du thé, un livre
Et ton regard qui m'accompagne
Pour un voyage autour de nous
De notre sort si bien repu
Rester en silence
Et à la fenêtre
Avoir le gré de siroter
Un gris matin de plein novembre

Mais non, je rêve !
Il faut partir, bouger, agir
Résoudre vite et aussi engloutir
Tous les morceaux d'une vie repas
Souvent pesante même nauséabonde

Du thé, mon livre
Et puis tes bras qui me font libre
Malgré les autres
Malgré le trop qui nous oppresse
Et nous replie

Du thé, tes lèvres
Tes pages belles
Refuge calme des émotions
Du thé mon ivre
Mon fil d'Arianne
Quand mes journées sont labyrinthe
Tristesse coulante d'un long novembre

Écrit par galatea belga
Mon rêve est la réalité banale d'un autre
Catégorie : Amitié
Publié le 26/11/2013
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 26/11/2013 à 18:34:09
Un poème grandiose ! Encore !
thimothee
Posté le 28/11/2013 à 07:27:59
Génial, le goûter est partagé.
Moonsorry
Posté le 01/12/2013 à 19:17:27
novembre le mal aimé "super"
MARIE L.
Posté le 03/12/2013 à 17:36:04
Thimotee, Moonsorry, et MARIE L. merci beaucoup pour vos mots gentils ! Novembre peut avoir plusieurs nuances comme tous les mois mais on profite un peu de sa mauvaise reputation pour plonger dans le mélancolique, sourire

Amicalement
galatea
galatea belga
Posté le 09/05/2019 à 16:36:50
Magnifique poème... merci, c'est ce genre de pépite féminine que je recherche avidement sur Icetea. :)
grêle
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/02 11:57Altair
Au vrai: Bonsoir Je, comment vas-tu malgré les autres? De ton bord, Je vais aller voir si Je t'es Toi.
20/02 11:55Altair
...Et c'est en célébrant qu'on s'y perd pour de bon, car enfin se voir soi, au vrai
19/02 12:52Sarahg
"Vouloir être quelqu'un d'autre est une perte de temps pour qui tu es vraiment." Bonne semaine à tous-toutes !
18/02 10:17Capucine
Bonjour à tous que cette journée vous comble de bonheur
18/02 05:17Sarahg
Bon Dimanche à toutes-tous. Que vive la poésie, ce rendez-vous avec l'essentiel. en soi.
18/02 12:29Sarahg
Vive ta gloire bien sûr ! Je te souhaite d'être reconnu. Amitiés.
18/02 12:27Sarahg
Bien trouvé, "le radeau de la Muse"
17/02 07:09Chrysantheme
le radeau de la Muse
17/02 07:09Chrysantheme
perdu sur un radeau seul avec ses rondeaux
17/02 07:07Chrysantheme
flirter avec les sommets y hisser ses sonnets
17/02 07:01Chrysantheme
mais j'ai tiré le mauvais lot
17/02 07:00Chrysantheme
Fut une époque je cherchais un (e) partenaire de plume
17/02 07:00Chrysantheme
Bonne soirée de même
17/02 06:58Sarahg
Bonne soirée Chrysanthème, tant mieux si la poésie t'aide à tout surmonter.
17/02 06:57Chrysantheme
Mais pas entre n'importe quelle plume
17/02 06:56Chrysantheme
Elle engloutit le littoral telle une lame
17/02 06:50Sarahg
La poésie soigne les blessures de l'âme.
17/02 06:32Chrysantheme
Je n'en ai jamais assez : la rime est ma panacée
17/02 06:20Sarahg
Haut les coeurs !
17/02 06:09Chrysantheme
J - 13

Qui est en ligne