Tu es belle, plus que tout au monde.
Je l'ai reçu comme une fronde,
Ta beauté simple pourtant parfaite.

Mais pourras-tu me pardonner
Les actes de mon âme attristée ?
Car en effet, peu sûr de moi,
Je ne pus pas m'ouvrir à Toi.
M'interrogeant sur tout ceci :
Au fond de moi ce chatouillis
Quand près de Toi je demeurais.

Après un temps il arriva,
Et puis le cœur me poignarda.
Sans le savoir que je l'espère.
Mais c'est fait, votre amour prospère.
Qu'il dure ou qu'il ne dure pas,
J'en garderai le mal en moi.
Je suis triste et je la regrette,
La bonne ambiance, réduite en miettes.

Mais avant tout, je t'en supplie,
Ton bonheur compte, belle Marie.
Dût-il passer par ma souffrance.
Marche avant sans te retourner,
Laisse le Mal sur le bas-côté.

Sois heureuse, c'est mon seul souhait.
A ton service, je serai prêt.

Écrit par Pauvre Fou
Tout vient à point à qui sait attendre.Si même une seule personne aime ce que je fais, je ne l'ai pas fait en vain.

Chez-moi: http://poemesetsolitude.blogspot.com
Catégorie : Amour
Publié le 14/08/2011
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 14/08/2011 à 22:32:23
Vraiment beau.
Ce poème est tout simple et à lire à haute voix, il fait danser le cœur.
Merci
Iloa Mys
Posté le 14/08/2011 à 22:37:51
Je te réponds: Mille mercis!
Ton commentaire me réjouis!
Pauvre Fou
Posté le 21/04/2012 à 19:44:37
J'aime beaucoup ton poème, il reflète très bien un amour à sens unique, dans ton cas, que tu n'as jamais avoué. Ton poème le décrit bien et il montre tout l'amour que tu portes à cette Marie.
Bravo :)
Nounou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/07 11:55Yuba
Je confirme ! C'est toujours une pure joie, les retrouvailles avec le site : agreable dimanche tout le Monde !
21/07 11:54Yuba
Je confirme ! C'est toujours une pure joie
20/07 12:52Pierre Lamy
Ça fait plaisir de retrouver ce super Site de Poésie
09/07 01:16Chrysantheme
En monté-je des blancs en neige ma Nejma ?
09/07 10:32Gemini
En ai-je, des rimes en neige ? En fais-je des notes en solfège ?
09/07 10:31Gemini
En ai-je
07/07 06:36Chrysantheme
Quoi d'autre d'éternel que les neiges ?
Des rimes en florilège !
05/07 01:40Chrysantheme
un cas d'or quoi
05/07 01:38Chrysantheme
Un cador qui mate à mort les matamores
05/07 01:37Chrysantheme
planant tel un condor
05/07 01:36Chrysantheme
un cador
05/07 01:31CRO-MAGNON
Matador ou matamore ?
05/07 01:17Chrysantheme
Usant de métaphores je suis aussi fort qu'un toréador qui danse avec la Mort
05/07 01:12Chrysantheme
je lie les mots entre eux, comprenez en creux que je les magnifie.
05/07 01:11Chrysantheme
et bien sensé qui s'y fie
05/07 01:02Chrysantheme
La morse retorse qui dansait au Crazy Horse est sujette à controverses tant elle est perverse Elle n'est pas Perse et point ne perce, déroule sa herse et sa haine déverse Quant à moi je versifie, ma prose s'intensifie
04/07 12:31isis2009
Bonjour comment faire pour retrouver un ancien compte svp
03/07 07:04Chrysantheme
Dansait-elle au Crazy Horse ?
03/07 01:10Chrysantheme
A-t-il divorcé d'une morse retorse ?
03/07 10:26CRO-MAGNON
Incroyable ! J'ai vu en Corse un morse en plein divorce tout en force bombant le torse, il s'est fait une entorse en glissant sur des écorces

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 314 invités