Un désert dont les grains de lune
Ruissellent par-dessus les pas bleuit
Dans un lent effort trainant des tons de prune

D'un nomade à peau de sel noircit
Par les affres braisées des arbres morts
Dans cette langue étendue d'athanor

Où jaillit en pluie d'or enluminure chamarrée
Une écume de poissons qui vibre haute
Elle se recourbe s'allonge dans le loin du ciel azuré
Devient sirène de proue et garde côte

De la comète à sa cadence équestre
Suivie par les nuages essoufflés d'embruns
Les serpents frémissent leur mue terrestre

Derniers des alevins nés céleste corps
Son vol l'emporte par dessus-tête
Evite ces mains de tertre qui déroulent l'aurore
Celles de l'homme errant à l'antique squelette

Il plonge il s'échoue dans le vermillon
Sablonneux de sa chair
Nature suée le nomade exhale ce refrain d'air

La mer de sable s'est retirée
Dans les bras incandescents de la marée

Craint par son absence, désirée, découverte
Elle sied aux pieds de l'être désuet
Dans la chaleur du rivage au visage miragé

Cette oasis d'un équilibre délicat
Versant nord va à la rencontre du sud
Les palmiers éraflent les dunes ambrées
La source happée par les vagues d'en bas

La tombe aride contemple le berceau à l'envers
Que le nomade sans ailes effleure
Cette demeure
Une infinie étrangère

Écrit par Oshidiriz
Catégorie : Triste
Publié le 30/04/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/05/2021 à 19:17:42
L'évasion nomade finement décrite, d'une plume inspirante. Merci
Asté
Posté le 03/05/2021 à 12:28:57
Merci Asté, au plaisir de vous lire.
Oshidiriz
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

12/05 06:10Yuba
Bonjour à tous bonjour Edelphe et bonjour Steves / Coehlo, je suis ravie de te revoir à nouveau parmi nous , après tout ce temps : au plaisir de te lire !
11/05 04:55Edelphe
Enchantée Steves
11/05 04:37Steves
A tous ceux que j'ai pu croiser, je vous dis merci, à ceux que je croiserai, enchanté
11/05 04:35Steves
Bonjour à vous, heureux de vous retrouver plus de 10 ans après, je n'ai pu récupérer mon ancien compte "coehlo" mais ce n'est pas un souci, merci aux modérateurs
11/05 08:30Edelphe
C'est qui le Maître ?
10/05 06:55Lys-Clea
Merci à Toi ! Qui pour un DUO avec le MAITRE ?? :)
10/05 06:46CRO-MAGNON
Merci à Claire pour le duo du jour "Les pierres levées" !
10/05 04:01Matriochka
Bonjour Yuba, Edelphe, Asté, Justine... et toutes les belles plumes :) Belle semaine à vous tous et toutes, même sous la pluie!
10/05 01:54Yuba
Bonjour Edelphe ...bonjour toutes et tous :)
09/05 10:50Edelphe
Bonne nuit...
07/05 04:42Asté
Bonjour Justine, bonjour à tous =)
05/05 10:40justine
bonne nuit aux autres même s'ils ont le coeur trop lourd pour dire des niaiseries sur l'amour et les roses
05/05 04:29Matriochka
Bonjour Yuba, Asté, Lysée... et toutes les plumes poétiques :)
05/05 12:26Yuba
Bonjour Asté et Lys ...bonjour la précieuse communauté :)
04/05 06:39Asté
(=
04/05 06:39Lys-Clea
Merci Asté pour " ce futur Titre " inspirant ! :)
04/05 06:37Asté
Belle soirée Lys des vallées, chantante et clémente. Egalement à tous =)
04/05 06:36Asté
Mais la grisaille, cache les rayons et quand on gratte la surface... on découvre un soleil radiant =)
04/05 06:34Lys-Clea
Ta Plume explore divers Sentiers, mais sait aussi exploser de Beautés ...
04/05 06:31Asté
Ah le gris a ma préférence, je suis passée du côté obscur rires... mais la nostalgie d'un bonheur entre tes vers me redonne un coup d'éclat ;-)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 69 invités