Dans la lumière du jour qui s'efface tremblante et saignante je contemple l'amertume et le noir miroir de mon âme traînée et dépecée.

Dans les brouillards vaporeux. couvrant d'argent la douleur des plaies noircies, j'aspire les fumées voluptueuses et bleutées, charriant des senteurs d'épices étranges, chargées d'oubli et désespoir.

Dans le gris assombri par l'âpre et morne odeur d'une ville éventrée et révoltée masquée par ses voiles sensuels et charnels, je savoure le sombre tourment affolant mon être. Je perçois les gémissements de mon existence déchirée sous les griffes crochues et les gueules béantes d'Erinnyes arborant leurs effrayants drapeaux rougissants des larmes.

Dans l'implacable frayeur et l'irrépressible puissances de la foudre détruisant les obscènes nuages et leur meurtrière impuissance; dans l'attente, violente et effrayante, de la clameur et de la tonnerre je respire le désir et sa force implacable, j'embrasse la puissance charnelle de la volonté et l'ivresse tonitruante de la liberté.

Je m'y noie et je vis.

Écrit par Dionysus
Neither art nor science knows anything of moral approval or disapproval. Science is out of the reach of morals, for her eyes are fixed upon eternal truths. Art is out of the reach of morals, for her eyes are fixed upon things beautiful and immortal and ev
Catégorie : Triste
Publié le 25/06/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 25/06/2021 à 18:38:43
Bonsoir,

Certes déchirants .. il en est où l'Ame et le Corps aiment s'y perdre !!

LyS ..
Lys-Clea
Posté le 26/06/2021 à 10:56:31
On sent toute la passion du corps et de l'esprit
Très beau
Edelphe
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/02 06:41Ocelia
Où est Iloa Mys. Bises Iloa.
24/02 01:49Sarahg
Bon week-end à tous, que la paix accompagne vos pas.
24/02 01:48Sarahg
"Quand je pense à ce que je suis, je suis ce que je pense."
24/02 01:47Sarahg
"
20/02 11:57Altair
Au vrai: Bonsoir Je, comment vas-tu malgré les autres? De ton bord, Je vais aller voir si Je t'es Toi.
20/02 11:55Altair
...Et c'est en célébrant qu'on s'y perd pour de bon, car enfin se voir soi, au vrai
19/02 12:52Sarahg
"Vouloir être quelqu'un d'autre est une perte de temps pour qui tu es vraiment." Bonne semaine à tous-toutes !
18/02 10:17Capucine
Bonjour à tous que cette journée vous comble de bonheur
18/02 05:17Sarahg
Bon Dimanche à toutes-tous. Que vive la poésie, ce rendez-vous avec l'essentiel. en soi.
18/02 12:29Sarahg
Vive ta gloire bien sûr ! Je te souhaite d'être reconnu. Amitiés.
18/02 12:27Sarahg
Bien trouvé, "le radeau de la Muse"
17/02 07:09Chrysantheme
le radeau de la Muse
17/02 07:09Chrysantheme
perdu sur un radeau seul avec ses rondeaux
17/02 07:07Chrysantheme
flirter avec les sommets y hisser ses sonnets
17/02 07:01Chrysantheme
mais j'ai tiré le mauvais lot
17/02 07:00Chrysantheme
Fut une époque je cherchais un (e) partenaire de plume
17/02 07:00Chrysantheme
Bonne soirée de même
17/02 06:58Sarahg
Bonne soirée Chrysanthème, tant mieux si la poésie t'aide à tout surmonter.
17/02 06:57Chrysantheme
Mais pas entre n'importe quelle plume
17/02 06:56Chrysantheme
Elle engloutit le littoral telle une lame

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 211 invités