L'Hubris !

L'Hubris ! Le plus grand de tous les crimes, l'orgueil
Dis-moi, pourquoi es-tu tourné vers la démesure ?
Et quand la Mort t'emportera, dans ton cercueil
Penses-tu que ton nom va briller dans l'azur ?

Pauvre, inconscient, insignifiant mortel
Tu pensais quoi, voir marqué en lettres de feu
Ta renommée, tes actes, te croire immortel
Mais tu n'es rien ! Que la pâle copie d'un Dieu !

La politique ou la maladie du pouvoir
Es-tu atteint du syndrome, sans le savoir
Suffisant comme un coq sur un tas de fumier

Es-tu devenu l'ogre, ce Gargantua
Pour que les hommes à te voir, restent béats
Et méfies-toi du peuple, il peut te renier !

Écrit par CRO-MAGNON
Être doué en quelque chose, le talent se travaille mais le génie n'a aucune règle apprise et impose son style.
Catégorie : Amitié
Publié le 22/05/2023
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 22/05/2023 à 21:05:20
"Tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière." (Genèse)

L'hubris ne manquera pas d'être châtié par la némésis.
scyles
Posté le 22/05/2023 à 21:10:47
La plupart sont peu de choses, d'autres quantité négligeable.
Chrysantheme
Posté le 23/05/2023 à 03:03:25
Les grecs anciens opposaient l'hubris au sens de la mesure, de l'équilibre, fervents sanctificateurs de la Raison raisonnante. De cet héritage, le judéo-christianisme a fait de l'orgueil un pêché, prônant l'humilité comme vertu, qui n'était en réalité qu'une ruse pour soumettre les masses aux autorités cléricales et au pouvoir temporel, allié du pouvoir religieux. Votre poème est en ce sens très classique, imprégné de morale culpabilisatrice et morbide. Il a le mérite d'être fort bien écrit cependant
Vermeil
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 08:58Sarahg
Ok.
19/04 08:56Plume borgne
J'ai pas dit le contraire
19/04 08:52Sarahg
Non, les destins peuvent être merveilleux.
19/04 08:50Plume borgne
Tout se résume au livre ivre d'une vie de givre
19/04 08:00Sarahg
Remarque, un livre où tout est déjà accompli, ce serait pas mal.
19/04 07:45Sarahg
Ce serait un livre douloureux. Un livre a besoin d'une histoire, de vie.
19/04 06:43Plume borgne
Imagine un livre d'une page dont le titre serait livre dans lequel il n'y aurait que le mot livre en préface en histoire et en résumé
17/04 07:42Sarahg
"C'est pas marqué dans les livres que l'plus important à vivre est de vivre au jour le jour, le temps c'est de l'amour..."
17/04 07:25Plume borgne
Les décisions sont un fléaux
17/04 06:51Sarahg
Indécis et ancré à la terre du destin.
17/04 05:00Plume borgne
Essaye d'imaginer quelque chose en étant le plus indécis possible
17/04 02:47Sarahg
Imagine qu'il n'y ait jamais de tristesse indicible
16/04 08:28Plume borgne
Imagine qu'on parvienne à tuer l'ennui
15/04 10:58I-ko
imagine qu'il n'y a rien à tuer ou à mourir
15/04 05:16Plume borgne
Pourquoi ne pas imaginer l'imagination ?
14/04 04:41Bleuet_pensif
Si seulement cette imagination était réelle...
14/04 04:31I-ko
imagine tous les gens vivre leur vie en paix
12/04 07:39Ocelia
Imagine les gens vivant pour maintenant, imagine si le paradis était un mensonge. Lennon
11/04 04:10Sarahg
À méditer pour vous en ce jeudi.
11/04 04:09Sarahg
"La folie est un don de Dieu". Jim Fergus

Qui est en ligne

  • Membres :
  • Capucine
  • Et aussi :
  • 182 invités