» Forums » Délires et Jeux » Acrostiche ou faire un poème avec un mot...


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 18:40:33Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
C
O
T
S
F
A
N
E
S
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 18:44:15Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
O
T
S
F
A
N
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 18:49:00Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
T
S
F
A
N
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 18:55:49Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
S
F
A
N
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 18:57:11Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
Se sentir si petit, face à la colère sourde des éléments
F
A
N
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 19:04:21Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
Se sentir si petit, face à la colère sourde des éléments
Fils de l'eau aux forêts, à la terre, aux astres et maintenant
A
N
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 19:10:55Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
Se sentir si petit, face à la colère sourde des éléments
Fils de l'eau aux forêts, à la terre, aux astres et maintenant
Ah dommage que j'aie déjà trente-trois printemps
N
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 19:14:53Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
Se sentir si petit, face à la colère sourde des éléments
Fils de l'eau aux forêts, à la terre, aux astres et maintenant
Ah dommage que j'ai déjà trente-trois printemps
Nié, oublié sous cette pluie heureuse, cette pluie sur les champs
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 19:23:27Comme il est doux de sentir un souffle de brise
Ondulant sur la campagne de nature éprise
Que se détachent les premières feuilles
Un automne frissonnant sur le seuil
Et la poésie est mon gîte, mon refuge entier
Le nôtre au coin d'un bois, chaud comme l'aimée
Invisibles mes secrets, mais chaque cellule de mon corps sait
Ce rêve à la mort, c'est le tien c'est le mien celui qui a été
On en aura d'autres, des rêves de sel dont on taira la puissance
Tant dans les vents et marées ont déroulé cette absence
Se sentir si petit, face à la colère sourde des éléments
Fils de l'eau aux forêts, à la terre, aux astres et maintenant
Ah dommage que j'ai déjà trente-trois printemps
Nié, oublié sous cette pluie heureuse, cette pluie sur les champs
Et comment sais-tu que j'aime tant la pluie qui tombe drue
S'éloignent les frissons, gouttes de rosée, des mots nus.
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:27:02Tous les cris du monde ne sont pas entendus
R
I
S
T
E
M
O
N
D
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:41:46Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
I
S
T
E
M
O
N
D
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:43:37Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
S
T
E
M
O
N
D
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:46:30Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
T
E
M
O
N
D
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:47:54Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
E
M
O
N
D
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:52:41Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
Et ne m'en voulez pas de s'ils ne disparaissent après les pluies d'éther
O
N
D
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 21:55:54Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
Et ne m'en voulez pas de s'ils ne disparaissent après les pluies d'éther
Ocarina porte au-delà des souffrances, joué pour prière
N
D
E
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 22:17:20Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
Et ne m'en voulez pas de s'ils ne disparaissent après les pluies de fer
Malheur roule lentement, une raison où tout recommence
Ocarina porte au-delà des souffrances, joué pour prière
N
D
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 15/09/2021 à 22:22:14Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
Et ne m'en voulez pas de s'ils ne disparaissent après les pluies de fer
Malheur roule lentement, une raison où tout recommence
Ocarina porte au-delà des souffrances, joué pour prière
Nos corps valent-ils d'avoir été pillés
D
E
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 17/09/2021 à 10:48:35Tous les cris du monde ne sont pas entendus
Rappelez-vous ceux qui tombèrent des ciels d'acier
Invisibles, rappelez-vous les enfants abandonnés
Sous ces nuages tout simplement, qui crèvent dans les rues
Traités comme des poussières, la violence les enserre
Et ne m'en voulez pas de s'ils ne disparaissent après les pluies de fer
Malheur roule lentement, une raison où tout recommence
Ocarina porte au-delà des souffrances, joué pour prière
Nos corps valent-ils d'avoir été pillés
Des jeux littéraires pour oublier les
Entrailles d'un monde aussi ténébreux que nuancé.
haut de la page
Asté
Sexe:
Posté le 17/09/2021 à 10:51:51Tenter sa chance dans un pays lointain
E
N
D
R
E
S
S
E
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?