Forums » Délires et Jeux » Croiser les séries pour un poème
« Page précédente - - Page suivante »
Commentaires
Annonces Google
Posté le 19/10/2023 à 10:49:42
Des pensées d'espoirs éclosent entre douleurs
Et petits bonheurs vivants de foi éperdue
Mon cœur se cherche en pèlerin de l'absolu
Dans les méandres de ses secrets intérieurs

Chaque sentier emprunté a posé sa marque
D'émotions et de souvenirs indélébiles
Façonnant mon être comme une argile
Avec laquelle se seraient amusées les Parques

Je voudrais reprendre le contrôle de ma vie
Sentir à nouveau la fraicheur du printemps
Toucher la vérité ne plus vivre un roman
Respirer vraiment pas juste en mode survie

J'en appelle aux gardiens qui protègent la perle
Qui brille en moi avec la force d'une flamme
Qu'ils contentent enfin les besoins de mon âme
Quand les questionnements sur elle déferlent

Trouver le port d'attache dans ma vie de bohème
Une chapelle où se gravent les liens sincères
Où les envies intimes s'expriment sans guerre
Devenir Femme en accord avec elle-même

***

nirvana
symbolique
initiation
tendresse
espérance

ressentir
préférence
pudeur
impatience
flamme
Lucyline
Posté le 20/10/2023 à 18:19:00
Ressentir, tressaillir, se souvenir
Le chant de l'espérance tout diamant
Qui se lie de tendresse pour un frisson
Une goutte dans l'océan du désir

Impatience lue dans les yeux des amants
Comme une flamme qui vacille mais résiste
Comme une initiation à la joie la plus triste
La préférence devenant une révérence d'antan

La pudeur, la grâce... sœurs de discrétion
Sont la symbolique d'un paradis à fleurs
Sacrées que reconnaissent certains cœurs
Au nirvana, la cime surplombe les intentions

***

Aria
Cloître
Sirène
Navire
Rencontrer

Délivrance
Estampe
Guide
Hyacinthe
Écailles
Ocelia
Posté le 25/10/2023 à 02:49:08
L'aria s'élève quand les sirènes murmurent
Pour rencontrer la délivrance des espoirs
Qui dérivent entre les lumières du soir
A la recherche de leur véritable nature

De ses éclats rougeoyants l'hyacinthe rassure
Pour autant qu'ils ne se font pas illusions
Par la clarté d'une lune et de ses rayons
Qui caressent doucement les blessures

Pénétrer dans le cloître des émotions
S'y amarrer tel un navire en perdition
Qui a trouvé guide dans les mystères du temps

Une à une les écailles du cœur tombent
Sur les estampes qui gravent éclats de bombes
Qui s'envolent au gré des chants du vent

***

excitation
besoin
lisière
couvert
écouter

au cas où
s'enthousiasmer
exalter
philtre
beauté
Lucyline
Posté le 25/10/2023 à 22:02:20
Au cas où l'on peut se fondre dans une lisière,
telle la bête tapie dans un creux,
prête à écouter le Dieu des animaux
exalter la nature, pour qu'elle ne se fourvoie pas dans la boue humaine,

si l'on peut se fondre entre deux paysages,
pourquoi s'enthousiasmer pour de nouveaux besoins,
l'excitation du verbe ne remplace-t-elle pas, de toujours,
les philtres d'amour et les élixirs de la jeunesse éternelle ?

Et pourquoi vivre à couvert des émotions
que procurent les mots du poème et de la beauté immatérielle,
pourquoi ne pas se blottir dans un creux
comme les bêtes qui recherchent le calme d'un terrier pour y rêver ?

***

froid
s'enrhumer
neige
glacier
cotonneux

amour
apesanteur
sacré
universel
désir
Sarahg
Posté le 26/10/2023 à 05:48:01
L'esprit cotonneux laisse l'amour en apesanteur
Même le froid ne peut enrhumer les émotions
Il conserve précieusement les sensations
Chaque parcelle de joie qui offre chaleur

Il n'est de cœur glacier qui ne dégèle au printemps
Des espoirs qui fleurissent en perce-neige
Connaître le désir sacré est un privilège
Son chant s'envole sur l'écharpe du vent

Alors les mains s'élèvent pour célébrer l'universel
Partage des aspirations à toucher les cieux
Laisser la lumière blanche remplir les yeux
Percevoir la myriade des possibles en étincelles

***

amoureux
Cupidon
désir
idylle
platonique

érotique
admiration
amourette
mariage
déesse
Lucyline
Posté le 26/10/2023 à 14:31:01
Dans un mariage, ne jamais négliger les moments platoniques qui réunissent les âmes...
Amoureux, l'être de toute sa blancheur pure,
et dès lors vivre des plages érotiques parfaites,
dans la houle d'une passion.

Ce n'est pas l'idylle tranquille, même si
les esprits sont sereins et dans l'étincelle des Justes,
c'est l'admiration qui repousse l'amourette, et c'est le désir en suspension,
mais aucune flèche de Cupidon ne les a blessés.

Ils reviennent d'ailleurs, elle a le corps d'une déesse pour lui,
mais c'est une Princesse, et lui le Prince,
mais de dieux, nulle trace,
sinon le grand Dieu qui les surveille.

***

chrysalide
souffle
machaon
vol
légèreté

amitié
accolade
sympathie
respect
pureté
Sarahg
Posté le 26/10/2023 à 16:17:09
Un machaon a étendu son vol sur mes heures sombres
Me rappelant qu'il fallait vivre en légèreté
Signe doux dont ma grand-mère avait le secret
D'un coup j'ai senti sa bienveillance et son ombre

Comme l'accolade d'un véritable ange gardien
Qui vient d'un souffle raviver la flamme affaiblie
En m'offrant la compréhension de sa sympathie
Je perçois toute la pureté infinie de ce lien

Puisant dans l'entièreté de cette amitié solide
J'accueille avec respect cette chance merveilleuse
Laissant mes questionnements dans les nébuleuses
J'ai preste quitté ma propre chrysalide

***

Vénus
romantique
éternel
jalousie
espoir

sincère
chagrin
chanson
respect
poète
Lucyline
Posté le 26/10/2023 à 18:49:57
Eternelle et toujours sincère est la beauté de la jeunesse,
qui semble se suffire à elle-même, reflet banal dans le lac des regards,

est-ce romantique que de parler d'éphémérité de la grâce, pour un poète ?
A un âge avancé, est-ce pour lui devenu un chagrin dans un espoir à rebours ?

Cette absence de jalousie envers la jeunesse, marque de respect intemporelle,
n'est-ce pas une chanson dictée par Vénus, un désir de loyauté pour ce qui dure l'espace d'une seconde ?

***

enfant
ludique
berceau
maternité
comptine

loi
procès
voix
innocence
réponse
Sarahg
Posté le 30/10/2023 à 09:25:59
Ne faites pas le procès de la parole de l'enfant
Elle est sensibilité parfois outragée
Dans l'incompréhension de ne pas être formulée
Dans la vérité que devraient détenir les grands

Elle s'exprime ludique dans les comptines
Et devrait n'être que la voix de l'innocence
Des ténèbres elle n'a aucune connaissance
Dans le berceau de la maternité câline

Elle n'a pour loi que celle de l'amour évident
Et attend confiante réponse bienveillante
A ses questions et à ses expressions marrantes
Et tant pis si quelques fois c'est dérangeant

***

chocolat
chaleur
cocon
effluves
sucré

succès
combat
trêve
inventer
rencontre
Lucyline
Posté le 09/11/2023 à 03:15:32
Rencontre à la chaleur d'une flammèche de bougie,
sans un mot, dans un silence de foi sous un temple.
Les êtres ont leurs croyances à ne pas diluer dans des combats de sang
dont les effluves caresseraient l'être au niveau d'un cerveau à zéro
et les amants sont tous des mécréants quand ils se cachent dans les hôtels pour "se parler".

Mes sucrés succès, mes errances de jeunesse
où je ne croyais en rien furent une halte sans cocon christique,
sans Dieux autres que le présent et la satisfaction
tandis que je m'inventais des chocolats pour me réchauffer pour l'hiver,
en m'enroulant autour de mon désert.

***

musique
disque
ambiance
danser
acoustique

bague
carat
saphir
orner
luxe
Sarahg
Posté le 10/11/2023 à 10:48:35
Tourne le disque de mes pensées sur un refrain
Toujours cette même musique entêtante
L'envie de te voir revenir vers moi me hante
Qu'un Nous se reforme sans aucun frein

J'ai délaissé des yeux saphir pour les tiens
Où le sombre offre une intensité toute tendre
Le luxe des personnes faites pour s'entendre
Je le ressens quand tes doigts se mêlent aux miens

Le battement de nos cœurs pour seule acoustique
Est bague d'infini carats nos destins se rejoignent
Pour orner le silence d'une ambiance qui témoigne
De la complicité des corps dans une danse artistique

***

guitare
séduction
éternel
corde
sensible

matin
nuage
route
parcourir
aventure
Lucyline
Posté le 10/11/2023 à 20:06:57
Parcourir l'univers du verbe entre le pont de deux âmes
ne peut être qu'en séduction.
La route éternelle qui mène à ce nuage qui pleut pourpre
inspire les guitares qui montent en degrés et en puissance.

Corde tirée des cloches du matin ! A l'aube !
ô toi qui les tires, prends soin de notre avenir,
nous autres âmes sensibles, à l'aventure facile,
te demandons tacitement la clémence comme si Dieu nous entendait lui-même !

***

puma
carnassier
goélands
caresser
écailles

réverbère
lumignon
halo
vivant
réflexion
Sarahg
Posté le 12/11/2023 à 09:43:13
Mon âme caresse l'esprit du puma ancestral
Dans un halo qui me protège des carnassiers
De leurs promesses fausses mille fois répétées
Qui pourtant un temps ont réussi à faire mal

En goéland téméraire qui s'échine à voler
Elle se laisse porter par la force des temps
Qui révèle tel un fier réverbère d'antan
Une issue parmi les ténèbres déboutées

Par mille réflexions enfin toucher le Vivant
Celui qui bat dans le cœur fier sous les écailles
Qui donne l'énergie de dépasser les murailles

Même quand on croit que le combat est perdant
Trouver un guide offrant une vraie communion
Qui donne une flamme étincelante aux lumignons

***

compassion
écoute
confrontation
parole
échange

pluie
éclaircie
variation
couleur
incendie
Lucyline
Posté le 18/11/2023 à 05:00:38
La parole est cette pluie des possibles qui,
comme par hasard, se pose toujours comme un incendie divin
en réponse à une compassion pour les autres.
Pas de hasards, et pas de compromission vers l'abstrait dans les liens sociaux.

L'écoute, gouttes dans le sablier des minutes incessamment renouvelées,
ne connaît pas de variation de tempo à son habitude,
est belle ainsi, de la couleur multicolore d'un échange qui ne s'essouffle,
ne laisse place à aucun silence vain ou sans claps de tambourin.

La confrontation suppose aussi l'éclaircie lumineuse,
entre deux coups de tonnerre sans aucune méfiance,
pour les âmes qui n'ont pas de haine, pas de préjugés,
sur les êtres et sur la parole telle qu'elle devrait toujours se montrer.

***

courir
athlète
nature
respirer
essoufflement

tyrannisme
vizir
obéir
princesse
élection
Sarahg
Posté le 19/11/2023 à 15:16:12
Mon âme est une athlète qui parcoure le vide

Fuyant le tyranisme de l'indifférence
Pour sauvegarder la pureté de son essence
Qui gravite autour du divin tel un astéroïde

L'espoir est le vizir de ma vie qui se voudrait
Princesse en amour n'obéissant qu'à ses émotions
Se fondant dans les mystères de la Création
Qui permettent malgré tous les obstacles de rêver

Pour joindre en élection la Nature si authentique
Courir en toute joie sans aucun essoufflement
Se poser éternelle et respirer le firmament
Juste vibrer sans questionnement philosophique

***

recette
création
tradition
gourmande
cannelle

engagé
égalité
courage
survivre
délaisser
Lucyline
Posté le 19/11/2023 à 22:15:58
Engagée sur mon chemin de création,
je me demande si l'amour-cannelle existera, pour moi,
avec son confort et son romantisme pour survivre.

La recette du courage ne suffit-elle pas, et un élan pour Dieu et ses êtres,
à quoi bon devenir gourmande,
à égalité avec désireuse de satisfaire un désir qui ne me ressemble pas ?

Délaisser la tradition de l'amour,
ô Dieu d'espoirs et de dons,
n'est-ce pas me trouver différemment sous Tes yeux de colombe qui rêvent ?

***

converser
chuchotement
galimatias
gazouillis
chanson

touristes
excursion
épopée
imperméable
pluie
Sarahg
Posté le 24/11/2023 à 16:07:48
Toute excursion au long de tes galimatias
Rend fou mon esprit qui voudrait converser
Sans paradoxe juste vivre notre épopée
Mais tes mots sont attaques qui laisse traces

Je me voudrais être imperméable à tes mensonges
Pourtant ils se font pluie acide sur mon cœur
Comment peux-tu ainsi jouer avec mon bonheur
Quand tu sais que pour un sourire je replonge

Tu te fais touriste dans mes jours tristes
Tu te balades absent dans ma nostalgie
Loin de notre chanson de sa douce mélodie
Tu t'imposes à mes pensées en terroriste

Des gazouillis dans mon ventre me rappellent
Le désir d'une vie que tu as choisis d'oublier
Sans explication tu t'en es détourné
Je goûte avec déplaisir tes messages de fiel

Mon authenticité se trouve piégée par ta bulle
Entends-tu seulement mes chuchotements d'espoir
Tu prends la fin de Nous comme ta victoire
Situation douloureuse et combien ridicule

***

deviner
inviter
ascenseur
catapulte
pilier

urgence
service
habitude
vérité
complice
Lucyline
Posté le 27/11/2023 à 09:02:05
La joie folle de se libérer les dérange
Une ligne rouge fait deviner les anges
L'Ascenseur invite au salut et s'y éxecute
Mais un mur bloque s'y oppose et catapulte

Même le "pilier" du monde est très indigné
Indigne le silence complice et signé
A son attachement au "Mal" sot bien fini
Prison au service des voies désunies

L'urgence des yeux est pourtant ce vif bonheur
Cette sagesse séchant net le sens des pleurs
Par habitude les mots ici se poursuivent
Capturant la Vérité partie en dérive

marche
arbres
Contrastant
la nuit
éclatement

curiosité
habitude
regard
attitude
minaret
Yuba
Posté le 01/12/2023 à 16:02:26
La curiosité des regards voit au-delà
Des arbres qui se dressent tels des minarets
Une lumière reste quand le jour disparait
Qui garde en marche un bel apostolat

Contrastant avec la nuit des âmes qui pleurent
De l'éclatement de bienveillante attitude
Perdues dans les méandres des habitudes
Elles ne savent plus le goût du bonheur

Les blessures répétées ont eu gain de cause
Face à ce qui tristement se métamorphose
Contre rêves d'un monde solaire et céleste

Pourtant demeure pour tout cœur qui bat sincère
La révélation du plus fort et beau mystère
Où l'amour véritable s'exprime sans conteste

***

ange
impitoyable
force
passé
céleste

chat
ronronner
escapade
changer
nourriture
Lucyline
Commentaires
Annonces Google
« Page précédente - - Page suivante »
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


Recherche avancée

Tribune libre

22/06 06:35CRO-MAGNON
Ca va très bien et toi ?
22/06 02:58Chrysantheme
Cro comment vas ?
21/06 08:37Yuba
Bonne fête de la musique à toutes et à tous :)
21/06 05:28Bella de Vnirfou
Soleil et musique pour tout le monde ! 🎶
21/06 12:16Lys-Clea
Bonne Fête de la Musique, les Plumes d'Ice ! que diriez-vous avec l'Alphabet ... lâchez Vous !!
21/06 12:15Lys-Clea
Bonne FETE de la MUSIQUE , chères/Chers Plumes ..
19/06 05:33Bella de Vnirfou
Et encore...
19/06 06:22Ellea
Seul l'Amour me guidera cette Nuit
13/06 06:56Bella de Vnirfou
Le souvenir rebat les cartes : pas moyen de perdre à ce jeu. 🌺
11/06 06:51Bella de Vnirfou
J'attends de fondre dans ses yeux...
10/06 07:37Altair
Je ne peux pas comprendre le fait que cet art mort a quand même pu atteindre ou au moins, diverti un million de fois.
10/06 07:36Altair
Merci à présent pour plus d'un million de lecture ici! C'est un honneur
09/06 09:28Bella de Vnirfou
C'est dimanche : grappillons de branche en branche... 🌺
03/06 07:27Bella de Vnirfou
🌞
31/05 07:47eliosir
Merci Lys pour mon anniversaire, c'est adorable!
29/05 07:09Lys-Clea
Pas de Pluie dans l' Nord pour rafraîchir ?? :)
29/05 07:07CRO-MAGNON
Claire ! Caliente ! Si !
29/05 07:06Lys-Clea
Bon Anniv à Eliosir que l'On lit peu .. :)
28/05 12:44Plume borgne
Je démissionne à la fin de la semaine je travaille plus, je vais pouvoir me consacrer pleinement à l'écriture
27/05 11:47Yuba
Bonsoir grand Plume borge ...bonsoir tout le Monde :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 412 invités