» Forums » Délires et Jeux » Croiser les séries pour un poème


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 23/11/2022 à 23:13:44Un poète eut sa Laure or lui déployait l’Aube
Qui au solitaire donna dit d’amant pur
À louer, s'il s’affame ô s’il lovait l’épure
En femme qu'incarnat colore veine au be-

Soin du sang vif, qui d’un cheveu l’arrose rouge
J’ai fait ma provision, elle est d’un écureuil
De Toi, qui est sœur-reine où je vois Argenteuil
Qui me clama Ton nom, disparition qui bouge

Victoire positive où s’appartenir d’ Âme
Entraîne un chevalier à mieux servir sa Dame
Si le Ciel en sa Gloire a synchronie-citée

Ton Unique prénom sur moi lève l’aurore
Où je cherche une noise étreignant qui j’adore
En allée, et mon souffle éteint qui j’ai été

***

global
fougère
ceindre
automne
okapi

menteur
reggae
victuailles
attiser
gentiment
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 24/11/2022 à 11:56:32L’okapi danse sur du reggae
Pour gentiment attiser l’automne
Sur la tête une fougère en couronne
Lui donne un air de mutin caché

Girafe des forêts il surveille
Les menteurs de l’économie globale
Qui ceignent son habitat de sale
Et font disparaître sa merveille

A la recherche de la dernière victuaille
Ses yeux rieurs s’emplissent de larmes
On ne lui a pas donné les armes
Pour gagner cette injuste bataille

***

méfiant
rare
départ
défaut
solution

valeur
erreur
chercher
force
apparence
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 24/11/2022 à 21:19:15Au départ un coup de feu
L'amour comme un fruit
Qui est tombé de sa branche
Bien trop tôt pour être cueilli

L'erreur est ce hasard, cette force
À l'apparence d'une vague sans remous
Et la chercher c'est creuser une écorce
Dont la valeur s'offre davantage blanche

Rares sont les esprits de libre souffle
Sans être méfiants, se trouvant confrontés
Aux solutions qui se balancent au gouffre
Leur défaut révèle une part de Vérité

***

Estampe
Sables
Couver
Découvrir
Feux

Envolée
Désoler
Immense
Émeraude
Invisible
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 25/11/2022 à 14:44:14Au coin de tel univers immense est l'émeraude
Pareille à l'envolée d'un écho sur l'ode
Dont elle s'empare pour que se découvrent
Au toucher tous les sables cèdent et s'entrouvrent

A l'appel d'une voix portée dans le silence
Elle crie noms en couvant toute l' errance
Sein d'un rêve en devenir désolé du jour
Venu estamper le doute sur d'amour

Ils restent des feux invisibles mais brûlants
Aux lèvres qui se marient aucours des d'élans
Où l'émoi joué par les cordes d'une harpe
Vient se blottir à la croisée de leur écharpe

Adopter
Culture
Exclu
Atteste
Autonome

Définit
Filles
Ciblée
Portrait
Revanche
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 26/11/2022 à 12:42:37Merci Yuba pour tes séries qui m'ont inspiré 2 poèmes

Elle fait de sa culture le portrait des exclus
Elle adopte les incompris les mal-aimés
Elle fait en sorte qu’ils ne soient pas oubliés
Parce qu’elle croit en l’Humain dans l’absolu

Les rendre vivants même quand la vie vacille
Est son engagement qui atteste d’un cœur vrai
Dans un sourire quand un visage apparait
Elle sait la force silencieuse des filles

Elle est définie comme une salvatrice branche
Autonome, elle atteste des possibles uniques
Elle se moque d’être ciblée par la critique
Avec des mots gais elle prend sa revanche

-----

Bats-toi pour être autonome et sois fière
Aime la culture qui atteste que tu peux rêver
Exclu les limites qui t’empêches d’Aimer
Sois toi-même de toutes les manières

Moques-toi d’être ciblée par la critique
Tu connais la force silencieuse des filles
Sois un portrait vivant même si tu vacilles
Adopte une attitude qui te rendra unique

Mets de la musique au creux de tes hanches
Définit tes envies et construit ton monde
Tu sais vraies tes convictions profondes
Simplement Vis et tu prendras ta revanche

***

pomme
avenir
enjamber
gorge
larmes

brancher
minute
pousser
multicolore
arche
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 26/11/2022 à 14:58:54Une femme pomme
A l'avenir dans ses paumes
Elle enjambe à grands nuages
Les gorges déployées
Les petites larmes
Qui bien vite sont séchées
Par une caresse à la minute
En branchant les ondes fantastiques
Multicolores, le bonheur crapahute
Sur une arche qui vogue cahin-caha
Car une baleine pousse la barrique
Morale : toujours se garder un cétacé
Quand y en a marre, c'en est assez...

***

Parisien
Estaminet
Bottines
Velours côtelé
Cocotte

Rivière
Moutons de poussière
Cantatrice
Rencontre fortuite
Liqueur
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?