» Forums » Délires et Jeux » Croiser les séries pour un poème


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 30/07/2022 à 19:41:30L'habitude est autre que mépris
Dans mes champs où l'empreinte féminine
Sous une intuition et amour verdit
Pluie sur mon épaule, soirs térébenthine

L'ombre de l'automne a tout mon cœur
Et la beauté du monde laisse oublier
La force d'un jet qui devient douceur
Le courage qui manque aux héros de papier

Le canon finira par se recouvrir de poussière
La joie insiste et posthume, on verra du verre
Les éclats des émotions, tristement à nu, gel
De ces anonymes des villes qui s'oublient mortels
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 30/07/2022 à 19:43:09Essuyer
Effacement
Continuum
Phare
Pas

Pré
Grange
Bohème
Karma
Excellence
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 31/07/2022 à 17:19:47Marinelise je ne suis plus à une agression près de de votre part. Allez-y, faites-vous plaisir, ça m'est complètement égal.
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 31/07/2022 à 17:55:42Marinelise, laisse Comete tranquille.
Je vais prévenir l'administrateur de tes procédés sur notre site Icetea.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 03/08/2022 à 18:26:40Village aride s' ingénuant à Essuyer
Les traces d' une eau que chaleur délaisse
Par maladresse sur des ailes ennuyées
Le soleil prend cet Effacement en liesse

Comme un Continuum ne connaissant ses rais
Ou comme un Phare payé par la vie muette
Pas ajustés sur paysage désemparé
Défilant au Pré et à l' air de la musiquette

De la Grange abandonnée provient le vide
Un vent Bohème s' acharne à hypnotiser les cieux
De ce Karma ne naitra hélàs que perfide
Qu' Excellence perdue aux méandres du lieu

Misère
Rempli
Dissipe
Retrouve
Grand

Français
Seule
Style
Adore
Bois
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 03/08/2022 à 18:41:26Larmes en épave. (Un poème de nostalgie, l'amour à la française.)

L'amour est enfant de bohème
De misère quand il déteint
Dissipé par d'autres rêves
Qui jamais ne retrouvent refrain

Par grand feu il brûle les cœurs
Et larmes au coin des regards
Comme des épaves, au fond de mer
L'amour est cet étranger hagard

Par un style classé "objet perdu"
Il s'adore mais laisse là seule
Une émotion qui rend saoul et nu
Une fois remplie, elle se grivelle

***

Éteindre
Tournoyer
Cœur
Profonde
Désarmante

Cheminée
Roux
Septembre
Désigner
Estampe
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 11/08/2022 à 09:41:58Une larme profonde et désarmante
A anéanti durement ma folle espérance
Pour pérennité tu m’as offert ton absence
Le son de ta voix toujours encore me hante

Un vent froid a fait tournoyer nos cœurs
Les éparpillant comme brisures de chance
Déchirant nos rêves en mille souffrances
Un miroir pour désigner notre malheur

Le feu dans la cheminée s’est éteint
Les braises entre roux et noir sans fin
Vacillent le silence qui ne fait que s’étendre

Le stylo des duos a eu une crampe
Reste deux mains inscrites sur une estampe
Reliées dans l’espoir de septembre

***

dentelle
fraicheur
délicatesse
ouvrage
blancheur

nostalgie
mémoire
oubli
respirer
soupir
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 11/08/2022 à 17:25:25L’ombre du ciel d’automne efface la blancheur
De dix jours d’un juin fin maillant d’extase sainte
Ta délicatesse angélique en son enceinte
D’un soupir expiré offrande de fraîcheur

Tes doigts dans la dentelle ont travaux qui sont lierre
Attachant ton ouvrage à te garder mémoire
De l’orgasme essaimant ton enfant dans la moire
De la lumière née jour en l’hospitalière

Si j’ai l’oubli de toi suscites-moi tel arbre
Par tes bras embrassé qu’il me fracasse marbre
Cassé d’un coin de table où nous jouâmes nos cartes

J’ai respiré les temps afin que tu t’en viennes
Ranimant mon âme charmée d’années anciennes
Ton reflet est ma vie ma mort si tu t’écartes

***

Refuge
Bougie
Marcheur
Arrêter
Constance

Pouvoir
Chandelier
Chêne
Sortie
Misérable
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 15/08/2022 à 12:03:29Le souffle qu'il écoute jamais ne le juge
La Bougie éclairant la bruine est bien née
Aiguillant le Marcheur dont le pas est inné
Venant s’Arrêter à la source Refuge

Il mise sur la trace du sable en constance

Un Pouvoir qui se délivre par battements
Tel le cœur du Chandelier à peine allumé
Le Chêne d' en haut répond d'un air slamé
Sortis du virage se joignent leur moment

Toute Misérable pensée quittant séance

Nuage
voisine
cycle
épouses
ovni

maléfique
manquer
désillusion
minute
mineure
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 30/09/2022 à 22:41:56Les nuages voisinent les minutes étirées
Les désillusions manquent d’être maléfiques
Heureusement la sincérité brise les cycles
Dans le souffle d’un ange à peine murmuré

Epouser rêves communs malgré les différences
Pour cet autre qui est ovni dans le paysage
Les envies sont solides même si pas si sages
Si intenses qu’elles voudraient nier l’évidence

La chaleur écarte une pudeur commune
Les caresses d’un espoir dessinent l’avenir
Malgré le poids du passé à encore souffrir

Vivre sans y croire notre bonne fortune
Le jour accompagne quand la nuit pleure seule
Désaccords mineurs dans une vie en puzzle

***

certitude
enfance
éloignement
famille
cœur

avenir
fleur
tomber
effacer
s’envoler
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 01/10/2022 à 07:08:57Je fus l’enfance amère à souffrir pour la mère
Ma culture a vengeance à ma famille ôtée
Du savoir, pour elle forte en fleur sabotée
Sa Josiane tuée pure ayant marâtre en peine

Mais son français parfait sur le pavois d’un cœur
Parla son avenir me donnant certitude
Que seule elle édifia, contre l’incomplétude
Son amour sacrifié d’effacer la rancœur

D’un juge homme en troupeau espérant de tomber
Comme à s’effacer où ton père bouche bée
L’Algérien la Française a sauvé des lessives

Conspuée il l’aima jusqu’à l’éloignement
De sa mort qui prend tout elle et lui mêmement
Le Fils doit s’envoler loin des mues d’agressives

***

Promenade
Forêt
Bastion
Canne
Affubler

Admirable
Jacinthe
Épinette
Fredon
Édile
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 05/10/2022 à 19:40:25Par la forêt, la fraîcheur
Affublée en nos pas égarés
Jacinthe et narcisse splendeurs
Fredons sur nos lèvres enchantées

Admirable édile de nature
Un oiseau siffle aussi beau
Qu'une épinette qui pleure
La mélodie des jours chauds

Bastion des arbres dressés
Un chêne centenaire rayonne
Impressionnant chaque promeneur
Prenant une branche pour canne

(Ouf, pas évident le défi !)

Gorgone
Fantaisie
Loup
Embrassement
Flammèche

Forsythia
Guirlande
Agapes
Mouvement
Plume
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 19/10/2022 à 10:47:05Les gorgones crachent leurs fantaisies en grimaces
Dans l’embrassement des cathédrales de sentiments
Autant que le loup danse face à une Diane qui chasse
Plus rien n’a de sens dans la tourmente du vent

Les plumes glissent sur les épaules qui dénudent le cœur
Dans l’odeur des forsythias qui annoncent les mariages
Des coïncidences qui emmêlent les fils des valeurs
Dévoilées sans tenir compte de la guirlande des âges

Les espoirs s’embrasent en couleurs de flammèches
Pour répondre à l’invitation susurrée des agapes
De la vie qui appelle à succomber à la flèche
Acceptation du mouvement qui jamais ne dérape

***

taxi
perdre
croisement
urgence
incurable

échanger
sourire
extrémité
prison
témoin
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 19/10/2022 à 18:43:24Elle s'est préparée
Pour une partie de poker
Le premier taxi abordé
Car incurable son désir
De ce soir tout flamber

Au croisement se perdre
Dans les lumières de la nuit
Sans l'urgence de la journée
Sans échanger de miettes
Elle ouvre la porte de sa vie
De prison délivrée, poudre d'escampette

Être témoin de cette escapade
C'est possible dans un sourire
Les sensations extrêmes se rejoignent
Dans l'extrémité d'un souffle de brise
Et l'obscurité dessine à sa dérobade
Des confettis pleuvant comme des merveilles

***

Triangle
Voisine
Enclencher
Inapproprié
Envol

Boucles
Fierté
Assouplir
Heure de pointe
Téléviseur
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 25/10/2022 à 00:26:46Le triangle de tes regards sur la voisine
Enclenche un pincement qui brise mon cœur
Ma vie se décolore en chagrine
Comme catastrophes sur le téléviseur

Les boucles de ses rires soulignent
La fierté d’avoir ton attention volée
Abattue je suis encore perdue au casting
La sincérité semble gestes inappropriés

La détresse s’amuse en cette heure de pointe
Point de signes pour assouplir les symboles
Fidèle malgré tout je reste conjointe
Insidieusement sans envie, je prends mon envol

---

risque
température
intensité
réparation
confiance

tentative
plainte
bruit
découverte
joueur
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 25/10/2022 à 20:16:46Tentative de retrouver la pluie
Qui a crépité toute la nuit
Tentation d'éteindre la ville
Et se lover dans un songe d'île

Seul, l'on répare les tendres plaintes
De l'ire qui s'écrase sur nos craintes
Un sentiment de risque et de bruit
A laissé découvertes nos frissonnantes Vies

Ce retrait est une réparation tissée
De température qui chute en pensées
Confiance dans le nouveau jour qui se lève
L'Avenir... sera-t-il joueur ou calme sève ?

***

Tzigane
Foudre
Incendier
Ongles
Espérance

Loups
Ancêtre
Respecter
Entrevoir
Pauvreté
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 28/10/2022 à 18:57:10Tzigane à l' âge du jour perdu
Sa beauté est une Foudre furtive
Elle Incendie sur les voies fugitives
Par Ongles rougis sur la chair mordue

L 'Espérance brise l'aire du cri

Quelques Loups sont fous lors de son passage
Comme lui disaient ses rares Ancêtres
Ceux qu' elle Respecte de son être
Quand elle ose Entrevoir l'idée sage

Que Pauvreté est digne par débris

Salinité
Toile
Caractère
Jasmin
Claque

Traditionnel
Mesure
Concentré
Fournaise
Fruité
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 29/10/2022 à 18:42:43Dans la démesure ou le traditionnel
Baiser que tu offres à ma nuque

Un concentré de futur fait la part belle
À ma rébellion que seule ta présence éduque

Ton visage, toile de caractère, je caresse
Et une claque silencieuse de mystère embrasse

En mon cœur, dévalisé, l'amour est nudité en liesse
Nos tendres valises transporte comme un soleil laissant traces

Et dans le secret d'une nuit qui allume une fournaise
Le fruité d'un « je t’aime » s'évapore sans paroles

Au contact de la salinité de nos corps qui se taisent
Trop heureux d'exister, soulignant le jasmin qui embaume

***

Sardaigne
Auteure
Correspondance
Handicap
Saison

Démentir
Vert jade
Félin
Supplication
Éphémère
haut de la page
Lucyline
Sexe:
Posté le 03/11/2022 à 21:17:07Je m’effondre en supplication devant l’éphémère
Mon cœur en correspondance avec la saison
Tombe en couleurs qui se teintent de déraison
Au fil de jours vert jade qui désespèrent

Mon destin fou s’écoule en violente rivière
Quand je vis en cruel handicap ton absence
Brûlure qui se démentit en vaines stances
Dont je suis l’auteure élancée en prière

Tel félin tu as posé ta patte sur moi
Je ne peux m’évader de mes émois
Quand bien même je sais que je suis en Sardaigne

Y a-t-il un sens à ma vie qui s’étiole ?
A peine une vitre entre moi le vitriol
Oubliez-moi je ne veux pas qu’on me plaigne

***

histoire
entier
célèbre
copie
parade

marché
disparition
conclu
savant
illuminé
haut de la page
Comete
Sexe:
Posté le 06/11/2022 à 18:35:02Voici l'histoire de la princesse des Montagnes Divines.

Naquit d'une larme de pluie
Au Pays du Soleil Levant
Une plante en forme de fille
Dont l'histoire serait d'encre
Et célèbre avec le temps

À son charme n'égalait nulle copie
Elle grandissait dans les vastes champs
Éprise des arbres, du vent et de la nuit
Elle était telle une souple branche
Fragile mais reliée par racines aux éléments

Les habitants de son village l'aimaient
Cette enfant surnaturelle était rayonnante
Et de joies simples se faisait une parade
Comme une déesse jetterait ses étoiles filantes
Afin d'illuminer les vies et leurs destins

Entre le ciel et la terre se conclut un marché
La princesse serait vouée à épouser un savant ange
Le trône céleste attendant son cœur de jade
Un orage scella la disparition de cet échange
Les champs furent inondés, d'un lourd chagrin

Ainsi l'on n'entendit plus son rire
Et l'on ne vit plus ses yeux de soleil
Les gens du village semèrent en souvenir
Des plantes qui semblent verser des larmes

Et certains ont peut-être vu dans les Montagnes Divines
Sa silhouette dansante, au plus haut des cimes
D'autres racontent qu'un nuage des plus lumineux
Apparaît toujours à cet endroit, quand il pleut

***

Énigme
Pierre
Oscillations
Volcan
Accueillir

Boussole
Sourcier
Cape
Aventurine
S'éteindre
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?