» Forums » Tout et rien » Wokisme - homme déconstruit


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Musouka
Sexe:
Posté le 30/11/2021 à 01:59:37Woke. En général les dictionnaires vont nous dires que cela signifie « être conscient et activement attentif aux faits et problèmes importants (en particulier les problèmes de justice raciale et sociale) ».

Ceci étant dit, le « wokisme » ne date donc pas d’hier.
Sa résurgence au cours des dernières années est liée à la montée du mouvement Black Lives Matter, et le terme fut abondamment utilisé pour convaincre les gens de toutes races de valoriser et de respecter le noir, de prendre au sérieux des problèmes comme la mort de Noirs aux mains de la police. Dans ce cas-ci, « Woke » est devenu un raccourci pour un état d'esprit et une vision du monde qui valorisent la vie des Noirs.

C’est maintenant galvaudé. Une vraie parodie. Le terme a perdu son vrai sens de conscience, et est maintenant utilisé par toute sorte de groupes d’influences pour faire passer des messages à saveur bien trop politique.

Pour ma part, je déteste le « Wokisme » qui est devenu une marque de commerce, une arme politique et d’influence qui n’a plus rien à voir avec l’éveil de la conscience.
haut de la page
Ombrefeuille
Sexe:
Posté le 04/12/2021 à 16:20:21Voilà un sujet qui m'intéresse !!!

Les interventions de Oshidiriz et Musouka étant excellentes, je les fais miennes en ajoutant ceci :

Le wokisme est né dans les campus de certaines universités aux Etats-Unis vers la fin des années 1980 et se répand chez nous depuis quelques années à la vitesse Grand V et d'une manière sournoise, presque anodine ...

Avant tout, j'estime que la posture des "Woke" est outrecuidante (bref, qu'ils ont un culot face auquel celui du commissaire pourrait passer pour de la timidité !), car ils se disent plus "éveillés", plus "éduqués", plus "conscientisés" que la moyenne de leurs contemporains (dont nous, donc ...). Pour affirmer une telle chose, il faut déjà avoir un ego surdimensionné, un melon (voire une pastèque !) à la place du crâne !

Vous avez remarqué ? Je n'ai pas écrit : "leurs contemporain.e.s" ni "leurs contemporain(e)s". Tout simplement car je ne veux rien, mais alors là absolument rien de rien, donner comme gages ou tendre comme passerelle à la manière de penser induite par le Woke. En effet, l'écriture dite "inclusive" (et qui ne l'est précisément pas, seule la grammaire l'étant, elle qui donne en français trois rôles au masculin : désigner ce qui est spécifiquement masculin, désigner le neutre, c'est-à-dire ceci, cela, il pleut, il est telle heure, et enfin désigner le masculin et le féminin ensemble), l'écriture soi-disant inclusive donc, en prétendant "rendre visible" l'élément féminin, instille dans les esprits, peu à peu, un état de guerre des sexes, du moins d'opposition entre hommes et femmes.

Le Wokisme soutient, de plus, les mouvements indigénistes, aussi appelés "racialistes", sur la base d'une accusation systématique à l'encontre de tout Blanc supposé être un oppresseur en toute circonstance. On se demande bien sur quel fondement raisonnable pourrait bien reposer une telle construction mentale !!!

Bref, le Wokisme, c'est le procès d'intention en flux continu, c'est la guerre de tous contre tous, c'est donc un ennemi auquel il est urgent de faire barrage. Comment ? Par exemple en privilégiant, dans la société, non pas les origines ethniques ou sociales, comme le soutient le woke et comme le fait hélas de plus en plus souvent la République, mais la visée, ce que veut apporter tel ou tel à la société, ce qu'il entend construire.

Et aussi, à notre humble niveau (car qui d'entre nous est "du côté du manche" ?), de couper court à ces modes qui polluent le langage, comme "celles et ceux", "les hommes et les femmes" ... pardon : "les femmes et les hommes", ça c'est woke !!! En fait, le Woke piège la bienveillance naturelle de chacun : Beaucoup, en employant des tournures telles que celles que je viens de citer, n'ont pas de mauvaises intentions, loin de là ! Ils veulent précisément se montrer attentifs aux autres, à tous les autres. Or, c'est précisément là que le Woke est pervers : Il s'empare de cette généreuse disposition d'esprit pour la détourner en promotion d'une idéologie conflictuelle, dialectique et porteuse de néant. Alors réagissons ! Soyons simples dansnos mots, et notre esprit y gagnera en clarté ! Car sinon, par peur (car le wokisme, au final, c'est la PEUR instituée comme modus vivendi, la sclérose du dialogue, la nécrose de la conscience, l'anéantissement de la liberté intérieure) de froisser les "orientations sexuelles" de gens que nous ne connaissons pas, nous allons finir par nous astreindre à employer ce non-pronom qu'est le tout nouveau-tout-beau "Iel" désignant ceux qui se jugent de sexe indéterminé.

Bon .. Je ne viens pas souvent (ceci est un euphémisme) dans le forum, et je me suis montrée cash. J'espère, et sincèrement, n'avoir blessé personne. Mais face à l'absurde, au non-sens, au DANGER que représente le woke, j'ai le clic musclé, presque viril, alorsque je suis ... une femme :)
haut de la page
Oshidiriz
Sexe:
Posté le 04/12/2021 à 19:00:15Une démonstration magistrale Ombrefeuille.
Je vous remercie pour toutes les précisions que vous apportez.
haut de la page
Plume borgne
Sexe:
Posté le 07/12/2021 à 03:19:52je ne me contrôle pas durant mes échanges quotidien je fais au feeling et a l'amour (quand on m'en donne j'en rend). Ce n'est pas pour autant que je me permet tout et n'importe quoi car ma manière de m'exprimer particulière n'a pas vocation a nuire a autrui.
haut de la page
Plume borgne
Sexe:
Posté le 07/12/2021 à 03:22:34j'aime être tendre et effrayant vicieux mais sain adorable mais insupportable.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?