Un matin au ciel gris, elle me convoqua dans son bureau.
Sans explication.
En marchant dans le long couloir, je voyais, au fur et à mesure, les murs devenir mous.
Le sol semblait se froisser et mon visage avait des allures de défaite.
- Mauvais présage, me dis-je.
C’est qu’avec elle on ne savait pas à quoi s’attendre. Elle dégainait son luger
et abattait sans sommation, sans pitié.
Avant d’atteindre la porte de son bureau,
je passais en revue toutes les bêtises que j’aurais pues faire. Mais non, il n’y avait rien.
Peut-être avais-je été dénigré par quelques langues de vipères qui rampaient partout autour de moi.
Voilà j’étais devant sa porte.
Je frappais et j’entrais comme on se jette en parachute troué
et mal rapiécé au-dessus des montagnes d’Afghanistan.
Je fixai un instant ses yeux. Ils étaient terribles !
Mon sort était scellé.
Elle économisa ses phrases :
- Vous prenez vos affaires et vous dégagez ! Je ne veux plus vous voir.
Plus aucune trace de vous ici !
Elle avait dans sa main une grosse gomme et elle agitait son bras dans l’air, dans un mouvement de va-et-vient comme si elle effaçait un vilain mot sur une feuille blanche.
Et alors peu à peu, je vis mes mains disparaître et dans le miroir, derrière son bureau,
j’aperçus mon visage devenir transparent.
Elle m’effaçait...

Elle posa la gomme sur sa table. Elle avait effacé le héros de sa bande dessinée.
Elle avait raté son personnage.
Avec un crayon noir elle commença à tracer une esquisse de son visage
sur la feuille de dessin blanche.
C’était mieux, beaucoup mieux.

Un matin au ciel bleu, elle me convoqua dans son bureau.
Sans explication.
En marchant dans le long couloir, je voyais les murs redevenir solides.
Le sol avait repris son aspect bien lisse. Je me sentais mieux.
Voilà, j’étais devant la porte de son bureau…

Virgile.

Écrit par virgile
Les vapeurs de l'âme.
Catégorie : Fantastique/Sf
Publié le 15/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 15/09/2020 à 07:24:31
excellent
prête-moi ta gomme pour effacer plein de trucs de machins et de choses
redessiner en rose tout ce qui aurait pu
me redevenir chose
j'ai des crayons mais pas de gomme
je m'efface
justine
Posté le 15/09/2020 à 07:35:26
Sympa.
L'idée est originale.
;-)
Iloamys
Posté le 15/09/2020 à 12:55:32
C'est génial !
comme idée poétique

Bravo Virgile !
Yuba
Posté le 15/09/2020 à 19:06:23
Rêve récurrent ? Souvenir traumatique ? J'ai lu et apprécié ce récit d'une disgrâce fictionnelle. Être ainsi reconduit laisse des traces, à surmonter. Mais l'égide du fantastique ici recouvre sans doute un non-dit dans le champ de la conscience. Merci à vous pour ce texte, qui continue à la fin, tel un jour "sans fin"...
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 06:56Lys-Clea
Au Plaisir de Vous retrouver Demain .. belle Soirée à Chacune et Chacun :)
19/09 06:55CRO-MAGNON
L'écrit est mon glaive, la liberté n'a pas de trêve ! D'après Olivier W.
19/09 06:52Lys-Clea
:) Bien le Bonsoir Plume de Liberté :)
19/09 06:46CRO-MAGNON
Ah ! Claire est de retour alors bonsoir chère amie de la Poésie !
19/09 05:55Lys-Clea
Bonsoir Plumes féminines et masculines ..
19/09 05:25lefebvre
Bonsoir les poètes, moi je suis ici depuis 12 ans, je n'ai pas vu le temps passer. La poésie nous aide à rester jeune MDR...
19/09 05:04Ombrefeuille
Mille mercis, Matriochka. Bonjour Naliwe ... Que du vrai dans vos mots !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Tachons de surmonter cela autant que possible !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Chercher à qui la faute est depuis toujours la douleur de l'humain
19/09 04:47Naliwe Lewan
Malgré toute la bonne volonté, les temps de crises existent et peuvent être bénéfiques je crois :).
19/09 04:46Naliwe Lewan
Hello. Je fêterai bientôt mes 10 ans sur ce site, et je peux remercier tous les modérateurs pour leur travail de l'ombre
19/09 03:59Matriochka
Bonjour Ombrefeuille ;-) et merci à toi :-)
19/09 03:56Ombrefeuille
Pour ma part, je dirais volontiers que j'ai les épines des roses, mais pas forcément la grâce et le parfum ... Donc il vaut mieux que je ne sois pas modo ;)))
19/09 03:55Ombrefeuille
Bravo Matriochka ! Bien dit ! Bonjour à tous et à chacun, avec un salut spécial solidaire pour es modérateurs :)
19/09 02:41Matriochka
Alors savourons et dégustons, là est l'essentiel! Bon samedi paisible à toutes et tous :)
19/09 02:40Matriochka
Nos quelques petits défauts sont l'amertume du thé, mais nos grandes qualités en sont toute la douceur!
19/09 02:39Matriochka
Bonjour Olivier, Vermeil, Jacou, Eliosir, Banniange... et toutes les plumes bien inspirrées de ce beau site :)
19/09 01:14CRO-MAGNON
Jacou a un grand défaut lequel ? Il est humain et donc imparfait ! L'erreur est humaine !
19/09 12:51Vermeil
Être modérateur n'est sans doute pas facile, car il faut être juste sans être tyrannique, souple sans être laxiste, respectueux de la liberté d'expression et du bien-être de chacun
19/09 12:49Vermeil
...priées dont il reconnait avec hauteur le caractère déplacé, il fait, avec Yuba et Créature notamment, un travail de qualité

Qui est en ligne