Mais où donc étions-nous ?
Quel quartier de Paris ?
Ce premier rendez-vous,
Sous le ciel assombri.

Sur les quais de la Seine,
Ce jour-là, en Décembre,
Tu trottinais, sereine,
Bien pressée, vers ma chambre.

Tu frappas à la porte.
J’étais un troubadour,
Que le désir emporte
Et tout pétri d’amour.

Il faisait déjà nuit,
Dans la chambre planait,
Une odeur de moisi,
Que ton parfum masquait.

Tu avais ce sourire,
Celui que j’adorais,
De femme qui conspire.
La radio grésillait.

Tu étais désirable,
Avec ton air canaille,
De maîtresse coupable,
Quand j'enlaçais ta taille.

Mes mains sculptaient ton corps
Et j’embrassais ta bouche.
Tu étais mon trésor,
Ma déesse farouche.

Dix heures du matin :
Je me réveillais, tard,
Seul restait le parfum,
Du troublant Shalimar.

Tu n’es plus revenue,
Les années ont filé,
Mais qu’es-tu devenue ?
Disparue ? Envolée ?

Parfois, c’est ta musique,
Mélodie du passé,
Qui vient, mélancolique,
La nuit, pour me bercer.

Virgile.

http://grasse.vefblog.net/

Écrit par virgile
“On ne peut être poète sans quelque folie.” Démocrite.
Catégorie : Amour
Publié le 11/03/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/03/2021 à 11:55:07
magnifique
si votre ramage...
justine
Posté le 11/03/2021 à 13:14:56
Merci Justine.
virgile
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 11:48orchidee
alors qui est l'admisistrat eur
19/04 11:45jacou
Bonjour Assia !
19/04 11:45jacou
Orchidée, allez voir ailleurs si l'on y est ! :(
19/04 11:29Yuba
Bonjour Georges ...agréable lundi à tous , souriez , je vous apporte le printemps de Tanger 💐
19/04 11:26Yuba
Les modérateurs ne sont pas sous vos ordres !
19/04 11:24Yuba
Orchidee , personne ne vous retient , prenez vous même vos textes et partez ...pour la suppression du compte vous êtes obligée de passer par l'administrateur , envoyez lui un mp et attendez, comme fait tout le monde !
19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .
15/04 11:16Syntax_Error
"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?"

Alphonse de Lamarti
15/04 11:03Syntax_Error
Bien le bonjour chez vous. Et mes félicitations Iloa, j'imagine votre plaisir. : )
15/04 08:49Edelphe
Bonjour Jacou, bonjour à tous
15/04 07:14Iloamys
Merci beaucoup.
;- )
14/04 11:54jacou
Orchidée, tout vient à point à qui sait attendre.

Qui est en ligne