Tu conduis
Les yeux rivés sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs filent
Émotions et pensées sur le siège passager
T’effleurent
Avec la grâce du plus fin des sculpteurs
Une seconde se brise aux portes de l’infini
Tu tournes la tête
Et mille femmes sourient

Il y a la môme planquée dans tes fossettes
Fossés dont elle fait sa tranchée
La môme qui tient en joue les fausses dettes
Gardienne effarouchée de l’audace dans tes yeux
Sans redouter l’absence d’un lot d’as dans ton jeu
Trépignant d’impatience sous un ciel de défis
Munie d’un peu importe
Armée de la sagesse des joueurs aguerris
Sans mouvement de recul face aux plaies à guérir
La môme, planquée dans tes fossettes
Qui sait et te répète que toute carte est à jouer
Qu’aucun présent ne nait pour être défaussé

Tu conduis
Les yeux rivés sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs s’ombrent

Il y a la guerrière qui peint sur ton visage
La défiance et la force
Flamme dure dans un regard
Corps à corps qu’elle amorce
D’un serrement de mâchoire
Sans cible
Mais si prompte à tirer
Les flèches qui se ficheront
Là où elle a visé

Tu conduis, les yeux rivés sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs vivent

Il y a l’être ange
Qui intrigue et fascine
Dont le sourire solaire
Suscite l’adoration
Il y a l’être ange
Dans ton humanité
Et l’écho des étoiles
Dans les pas
D’une perle sacrée

Tu conduis
L’œil rivé sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs veillent

Il y a la petite sauvage
Qui va pieds nus,
Fraie son passage
Entre les règles absurdes
Et se glisse dévêtue
Sous tes habits troués
Il y a cette sauvage aux mains salies
Qui montre les crocs en riant
Puis les plonge dans la chair de la vie
Qu’elle dévale, t’éclaboussant

Tu conduis, les yeux rivés sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs suivent

Il y a l’élan infini
De ceux qui ne se trouvent pas aux places qu’on leur désigne
Ceux qui portent une foi que nulle peur ne résigne
A fermer l’œil face à la vasteté du monde
Et bâtir les barrages
Qui tarissent un chemin des possibles qui l’inondent
Il y a dans tes pas sages
L’élan infini
De ceux qui marchent
Vers leur vraie vie

Tu conduis, les yeux rivés sur le point de fuite
Des kilomètres en perspective
Tu conduis
Les couleurs dansent

Il y a la poète qui respire malgré toi
Dans le moindre des mots que tu tires de ton cœur
Dans tes gestes esquissés à l’encre de l’émoi
Dans chaque regard qui luit
Dont la beauté qui règne au-delà des langages
Se traduit dans les âmes sur d’invisibles pages
Il y a la poète qui écrit dans ton ombre
Éparpillant des vers et jonchant de recueils
Les sillons de tes pas et l’écho de tes jours.
Sans le réaliser tu touches du doigt le rêve
Des plus grands écrivains
Sans aucun manuscrit
Mais par la perfection des bribes d’expression
Que tu sèmes en chemin

Tu conduis
Lance un regard côté passager
Et mille femmes se frôlent au carrefour de ton âme
Chacune se faufile et brille à travers toi
A sa manière
Tu rayonnes, entières

Ecrit en septembre 2019, http://www.poesiedesrues.com/ecrits-collateraux/tu-conduis

Écrit par poesiedesrues
Tâche toujours de voir plus loin
Toute âme, à sa manière, est belle
Et l'artiste n'est qu'un humain
Qui a levé les yeux au ciel
Catégorie : Amour
Publié le 04/11/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/11/2019 à 20:18:06
Beau portrait de femme, peut-être est-ce vous...! Je reconnais votre amour des mots qui vous fait jouer avec ceux-ci par à-coups, mais les strophes surtout dépeignent plein d'épisodes qui rendent si vivant ce tableau mouvant ! Félicitations, je mets donc le poème parmi mes favoris, pour l'analyser plus avant ! J'aime étudier la poésie.
jacou
Posté le 06/11/2019 à 00:31:05
Merci à vous Jacou ^^ ! C'est un portrait de ma compagne, que j'ai écrit en observant son visage changer au fil de ses pensées alors qu'elle conduisait durant ces deux derniers mois passés sur les routes de france en camion aménagé. Ravie que vous lui trouviez autant d'intérêt, et honorée de le voir parmi vos favoris ! Je vous rejoins là-dessus, la poésie est un magnifique objet d'étude, inlassable car certains textes ont de nouvelles subtilités à nous faire découvrir à chaque nouvelle lecture.
poesiedesrues
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/11 10:35Yuba
Bonsoir tout le monde ! :)
21/11 06:31romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
21/11 12:35Olivier RACHET
Bonsoir Ombellune, c'est joliment formulé. Oui, ces mots, ils nous enseignent tellement de choses...
20/11 09:33Ombellune
Bonsoir les poètes arrimés à la beauté des mots
20/11 09:30jacou
Bonjour à vous tous transis de froid ou chauffés du soleil.
19/11 01:12jacou
Bonjour Sylvain et Assia, bonjour aux poétesses et poètes ayant l'amour des vers et proses.
19/11 11:48Yuba
Bonjour Sylvain , bonjour et agréable mardi à vous tous :)
19/11 04:21romantique
bonjour à tous les poètes bonne création automnales!!. ..
18/11 12:04Yuba
Bonjour Georges et bonjour précieuse communauté... er bien d'ici je vous adresse quelques doux rayons :)
18/11 08:32jacou
Bonjour et bonne semaine à vous tous courageux poètes ! Gardez-vous des pluies de France, des neiges d'Est, et puissent être d'autres climats cléments !
17/11 02:16Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bon dimanche à vous tous ...ici ni pluie ni neige mais quel vent !
17/11 01:16jacou
Bon dimanche Daniel, et à tous un bon dimanche après-midi, attention à la pluie et à la neige.
17/11 07:49lefebvre
Beau et bon dimanche poétique à toutes et à tous
16/11 06:52Yuba
Merci Matriochka :)
16/11 06:47Matriochka
vous (tous)... avec un seul o ;) Mon clavier est pressé de passer en mode week-end :D
16/11 06:45Matriochka
Dans cette chaleur et cette douceur des mots poétiques, je vous souhaite une belle soirée, Assia, Daniel et voous tous, amis de la poésie :)
16/11 05:52Yuba
Bonjour Daniel , bonjour à tous ...contre le froid , on vous propose la douceur des mots , ici et maintenant !
16/11 09:25lefebvre
Je vous souhaite une très belle fin de semaine poétique à votre mesure.
15/11 06:30Matriochka
Sur les ailes du temps je ne faisais que passer et je m'envole déjà, en vous souhaitant une belle soirée, pleine de douceur. A bientôt ami(e)s des mots et de la poésie :)
15/11 11:02Yuba
Bonjour Sylvain et Douceur ...bonjour aimable communauté :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 39 invités