Bâtisses bleutées où des "Belles se but"inent
- À tous sens elles adressent un sa"Lut si fier" -,
Vous logez aussi un père et, comme on "S'attend",
Entre la mère et le chien, "Mon fiston fait laisse".

Ces deux-là, père et mère et non le chien pour sûr,
Incarnent leur rôle à merveille ; étant le père,
Je suis fautif d'un couple où battre la mesure
N'agit en rien pour bien ressouder les repères.

La mère est seule hélas à défendre l'enfant
Tandis que s'éparpillent un à un mes vieux rêves
De fonder ma famille au miroir des antans,
Nous sommes femme et homme combattant sans trêve.

Aussi l'homme à cette femme doit dire a"Dieu",
- Au demeurant qu'à tous les sens il soit sain "Père".
Il aura beau se faire en diable "Créateur",
Père ? Mais à sa place à ce droit vous "Y avez" !

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Drole
Publié le 04/06/2016
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/06/2016 à 07:07:37
;) bien dit..ingénieux bravo
Bonne journée poete
MARIE L.
Posté le 04/06/2016 à 07:14:58
Merci MARIE L. !
Bonne journée, chère poétesse :)
jacou
Posté le 04/06/2016 à 19:53:45
Belle composition, vous jouez admirablement bien avec le langage. Les folâtries du début pourtant bien tourné laisse place au ton de la confession que j'apprécie particulièrement chez les poètes les plus ludiques; celui-ci nous donne des repères pour la suite et à comprendre ce qui le précédait.
p.s. Vous écrivez à un rythme effréné, est-ce que cela serait une intervention divine ? ;)
Weedja
Posté le 04/06/2016 à 20:50:54
Merci à vous pour ce commentaire. Pour vous répondre quant à mon rythme d'écriture actuel, j'écris 1 à 2 poèmes chaque jour, ces temps-ci en tout cas.
Il faut dire, si cela a un rapport, que je souffre d'insomnie partielle depuis un mois (je dors 3 heures par nuit) et peut-être cela me met-il dans un état second, l'esprit plus tendu qu'à l'ordinaire, les nerfs à vif, et je constate alors ma plus grande propension à l'écriture.
Quant je dormais bien, mon cerveau engourdi se refusait plus volontiers à l'inspiration. Voilà, c'est bizarre, mais il n'y a rien là d'une intervention divine ;-)
jacou
Posté le 04/06/2016 à 22:34:24
Ce poème m'interpelle. Il est différent des autres. Pour le faire il faut avoir une grande aptitude et de l'expérience. Je pense qu'il aura une suite. J'espère que vous dormirez plus de trois heures cette nuit.(Je ne suis pas très douée pour les commentaires).
roserose
Posté le 04/06/2016 à 22:44:35
Merci roserose pour votre passage !
Et merci pour l'encouragement au sommeil, mais en ce moment, quelle que soit l'heure de la nuit où je m'endors, je m'éveille invariablement au bout de trois heures pile. Mais enfin, espérons en effet !
Pour le poème, c'est vrai qu'il est différent, un peu trop sombre peut-être, en même temps je l'ai voulu fantaisiste pour tempérer la chose.
jacou
Posté le 05/06/2016 à 05:35:14
Oui je sais de quoi il en retourne par rapport au manque de sommeil. J'ai trouvé que cela ressemblait énormément à une psychose parfois, surtout de la manière dont elle démarre. On peut certes le définir comme un état psychotique, du moins aussi bien contrôlé que temporaire. Sachez toutefois que je ne me veux aucunement moralisateur; le stress, comme le sommeil, est simplement quelque chose qu'il nous faut soulager un jour ou l'autre ;) (très impressionnant de voir que la qualité ne diffère pas la qualité dans vos oeuvres)
Weedja
Posté le 05/06/2016 à 06:09:11
Merci à vous pour vos informations. J'en prends bonne note, d'autant que j'arrive à un certain état d'épuisement actuel. J'espère que ces jours que vous prédisez, du soulagement, vont arriver prochainement ;-)
jacou
Posté le 28/07/2019 à 18:25:44
Un régal dans tous les sens du terme ce poème !
Je sais pour qu'elle raison la mère est la seule à défendre le gosse ; il ne peut être que le sien ...lol !
Yuba
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

13/08 09:18creature
Histoire d'avoir la pêche
13/08 09:18creature
Je te propose, Banane, d'écouter Téléphone.
13/08 09:14creature
Pour le coup, c'est très terre à terre.
13/08 09:13Banane
Même pas, j'ai reçu ma fille
13/08 09:06creature
C'était pour qu'on te voit, avoue ;-)
13/08 09:06Banane
C'est réparé
13/08 09:06creature
Salutations Banane ! :-)
13/08 09:05Banane
AH? MA TOUCHE EST COINCEEE
13/08 09:04Banane
SALUT LES POETES
13/08 09:03creature
Ça m'avait surprise à l'époque
13/08 09:03creature
Je m'en souviens très bien oui... un jour tu as écrit sur un papillon, et c'était beau :-)
13/08 08:59CRO-MAGNON
Absolument ! Je n'écris que des textes fleur bleue !
13/08 08:56creature
Un homme fragile (-:
13/08 08:54CRO-MAGNON
Abominablemen t vexé ! Lol mdr
13/08 08:27Lys-Clea
Il ne répond pas toujours à Tout .. il est Joueur aussi ..
13/08 08:25creature
Je l'ai vexé ? ;-)
13/08 08:23Lys-Clea
Bonsoir, toujours à Surprises Messire !! :-))
13/08 08:05creature
T'es rustre ou galant ? faut savoir
13/08 07:57CRO-MAGNON
Gentes dames
13/08 07:47creature
Ah non, nous ne sommes pas à vendre !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 202 invités