Cet athée que j’étais voulut se rendre oblat
Blâmez cet état où versatile je fus
Ou bien écoutez le récit plein de blablas
De ma conversion obtenue d’instants confus

La vie adolescente est un torrent joyeux
Les émotions pressées de se télescoper
Sont montagnes russes et l’amour très soyeux
Est l’irruption du tonnerre où régnait la paix

Je me sentais puissant avec tant de passions
Dispersées dont ma vie allait donc s’enrichir
Puisant à toute source à oublier le fond
Une ivresse imprécise en déniant l’avenir

La maladie de l’âme est la mélancolie
Tirant mes rideaux droits pour me cacher le monde
À vingt ans je devins un ermite en son lit
Demi-paralysé par une atteinte immonde

La sclérose en plaques aurait dû se produire
Or l’agoraphobie vînt sonner à ma porte
M’enfermant pour longtemps dans des murs pour m’enfuir
Hors des lieux terrifiants vidés de leurs cohortes

Douleur de trente ans au sommet de mon crâne
Mon affaire était faite et j’irais à l’asile
Achever cette vie à charge où j’étais âne
Mais le mulet rebelle a cherché comme une île

Au milieu de ces maux un roman dans mes mains
Me livra la recette à suivre afin de vivre
Pour surmonter ce qui troublait mes lendemains
La « Cathédrale » de Huysmans me rendit ivre

Chartres et sa Vierge noire ont éclairé ma Nuit
J’eus l’illumination qui est splendeur divine
À vingt-huit ans je fus vainqueur de mes ennuis
Les douleurs endurées converties qui s’inclinent

L’année d’après je sus la sclérose éloignée*
Puis la phobie s’affaisse et par paliers s’efface**
Un matin la douleur est par le temps bien niée***
Me reste la santé et le sourire en face !

Et Dieu dans tout ça me direz-vous messieurs dames ?
Certains n’y verront que le rôle du hasard
C’est possible en effet mais un supplément d’âme
Me plaît aussi et le religieux nourrit l’art

*1996
**2001 et 2005
***2017
(Les trois maux, paralysie diagnostiquée sclérose en plaques, l’agoraphobie, la douleur migraineuse, sont apparus en 1987 et 1988 quand j’avais 20 ans, ont été vérifiés par médecins et ont entraînés des traitements médicaux à base d’antidépresseurs, d’anxiolytiques et de myo-relaxant pour la douleur, pendant 30 ans dans ce dernier cas : 1987 jusqu’à 2017)

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Spiritualité
Publié le 11/02/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/02/2020 à 06:32:26
Bonjour, je m'incline devant votre écrit, moi qui suis athée, je ne peux malgré tout que le valider et m'y fondre. Comme j'ai aimé cette phrase
" La maladie de l'âme est la mélancolie " quelle profondeur évoquée en quelques mots ...
J'ai eté beaucoup écorchée sur mon parcours de vie mais mes seuls refuges sont les livres et l'Amour d'une rencontre que je n'espérais plus à mon âge mais je n'ai jamais été happée par la religion. Je reste fidèle à moi-même. Mon bâton de pelerin est différent du vôtre mais l'échange reste et c'est le plus important dans ce monde si difficile à vivre et à comprendre... merci ENCORE. Bien amicalement. Lyse.
marquisa
Posté le 11/02/2020 à 14:47:19
Le meilleur chemin de la spiritualité et celui que l'on traverse seul après longue méditation et recherche sur soi, les autres et la vie...
J'ai autour de moi des exemples où la personne passe d'une extreme à une autre , avant de finir dans une pensée modérée où elle sent enfin la sénénité l'envahir et procéder à l'illumination de son être , chemin que l'on peut cherchet longuement ...
La " Croyance" pour moi est une affaire personnelle , où ne peuvent intervenir dans un écrin fermé que mon esprit avec mon coeur ...

Comme Lyse , j'admire cette belle écriture , elle même cet art avec lequel tu la conclues ...

Vraiment bravo Georges !
Yuba
Posté le 11/02/2020 à 17:01:56
quand l'âme est affligée d'un grand vide , le corps tombe malade,et le mental est désorienté..c'est émouvant comme l'éveil de ta spiritualité t'a en quelque sorte sauvé la vie...c'est un poème fort, intime, authentique..et ta traversée du désert est troublante , très touchante..il t'a été donné le cap ..c'est une grande chance!!je te félicite pour cette création qui m'a émue!!!
Aria
Posté le 11/02/2020 à 18:24:06
Ce poème me permet de mieux vous connaître, Georges, et je dois vous avouer que j'en suis particulièrement touchée, même bouleversée.

Parce que j'ai un ami depuis plus de 20 ans, atteint d'une SEP sévère (j'ai travaillé pour la communication d'une association de SEP par le passé), parce qu'on a suspecté une SEP pour moi aussi (avant que le diagnostic s'avère tout autre) et parce que je dois vivre chaque jour avec la douleur chronique (j'ai aussi connu ces maux de tête, où j'avais l'impression qu'on m'écartelait littéralement le crâne), la fatigabilité extrême, des troubles cognitifs, l'hypersensibilité, l'absence de bouclier psychologique face au stress, et tout un accompagnement de symptômes...

Votre parcours de découverte de la spiritualité chrétienne vous a sauvé, vous a permis de trouver votre voie, de vous révéler, et c'est là votre victoire, tout comme la poésie et les activités artistiques font que j'ai pu découvrir qui se cachait au fond de mon âme, au-delà de la malade. En ajoutant un soutien sans faille de l'amitié et de l'amour qui m'ont permis de traverser les périodes les plus sombres.

Excusez la longueur de mon commentaire, il est assez rare que je me dévoile autant d'un seul coup, et l'expression de l'émotion qui me submerge à la lecture de votre poème, que je mets en mes favoris, car il me semble qu'il nous rapproche encore un peu plus.

Avec ma vive amitié :)
Matriochka
Posté le 11/02/2020 à 18:40:09
Je ne peux que m'incliner devant tant de courage, de volonté, d'efforts à mener afin de combattre tout cela. Le sort s'est acharné me semble il mais vous avez eu raison de lui en le défiant et en choisissant la vie. Belle leçon de vie que vous nous faites la, Georges. Respect
angeleyes
Posté le 11/02/2020 à 18:55:39
Bonsoir,

Admirative d'oser nous le partager, touchée de vos Mots et Combats, Courage d'avoir passé les Epreuves si complexes ..
Conversion : Je peux comprendre que Quelque Chose s'est passée en Vous, a pu vous donner Force .. je suis Croyante non pratiquante 100 % mais sais que des Personnes ont pu trouver une Voie ..

Lys-Clea
Lys-Clea
Posté le 11/02/2020 à 18:59:56
Ce poème vient directement du coeur, je ne saurai ajouter autre chose ! Mille merci Georges...
Ombellune
Posté le 11/02/2020 à 19:04:20
C'est quelque chose, de se livrer ainsi. Ça prend du courage. Vous êtes admirable par ce texte sensible. Je suis pour ma part heureux de vous connaître un peu mieux. Je vous lève mon chapeau pour avoir traverser ces épreuves, semble-t'il avec succès. Je ne suis pas pratiquant, peut-être un peu croyant, mais je respecte hautement les gens qui ont foi. Je vous salut bien bas!
Musouka
Posté le 11/02/2020 à 20:25:42
Un poème intimiste ! Derrière le Poète il y a un être humain.
CRO-MAGNON
Posté le 12/02/2020 à 03:40:40
Lyse, comme je vous comprends, parmi les livres que j'ai en partage avec vous, et l'amour aussi ! Restez athée, suivez votre voie, l'important est seul d'aimer ! Très cordialement, je vous souhaite une très bonne journée.
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:42:32
Assia, croire me fût donné au bon moment, juste avant la trentaine, de telle manière que je puisse chercher une sagesse enfin, calmer les tourments de mon âme fiévreuse. Merci beaucoup à toi.
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:44:16
Dominique, je suis très content de t'avoir émue par cet écrit que j'hésitais un instant à produire, mais il faut se jeter à l'eau pour apprendre à nager, et la poésie dévore tout ! Merci infiniment !
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:49:05
Matriochka, infiniment merci pour votre confidence à propos de la maladie dévorante, et aussi de votre passé où nous nous rejoignons dans une commune expérience. Écrire sur un tel sujet est facile et difficile en même temps : après tout, il suffit de raconter le passé, mais c'est aussi délicat. Je crois que croire m'a aidé, mais je plaque guérison et foi en même temps, peut-être je me trompe, mais je dirais juste que la croyance m'a aidé considérablement à patienter et à devenir optimiste !
Avec ma vive amitié :)
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:50:29
Angeleyes, merci et respect à vous aussi d'avoir exprimé votre ressenti de lectrice pleine de sympathie et d'empathie. Souffrir avec n'est pas simple.
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:53:30
Lys-Clea, oui, merci, je crois que la force est d'acquiescer à la vie comme le fit Nietzsche ce grand malade jadis ! L'importance d'aimer également nous voile l'abîme du néant avançant à notre côté, la mort nous oublie quand nous aimons, quel que soit le sujet d'amour (ou même l'objet) !
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:54:01
Marine, cent mille mercis pour ton ressenti !
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:56:54
Musouka, recevez l'expression de mon grand respect, vos lignes me touchent, je les mémorise et m'en souviendrai longtemps. J'avais un peu peur d'ennuyer voire de déranger la quiétude des lecteurs, mais, tous, et vous notamment, vous me rassurez ! Merci encore et bonne journée à vous.
jacou
Posté le 12/02/2020 à 03:59:06
Olivier, un grand merci à toi, ton avis a beaucoup de sens, il est précieux par cette phrase juste : "only human, born to make mistakes!", et j'en fîs maintes !
jacou
Posté le 12/02/2020 à 17:33:07
Un poème qui résonne comme une confession, au sens augustinien du terme.
Tout un itinéraire, de souffrance et de lumière, se trouve ici écrit avec ce
talent qui vous caractérise et cette sincérité qui est vôtre.

Je m'incline avec respect, tout simplement.

Votre poème me permet de vous connaître un peu plus et d'apprécier
sous un jour renouvelé, transfiguré, la qualité de vos écrits.
Ombrefeuille
Posté le 12/02/2020 à 19:18:02
Georges, Je vous admire de vous être livré ainsi . Je suis très touchée par cet écrit et même plus mais je ne suis pas vraiment surprise car depuis que je lis vos poèmes j'ai découvert beaucoup de votre personnalité. Se mettre à nu ainsi est un exercice, plus que difficile et il faut avoir beaucoup de courage. Je pense par contre que partager ces moments délicats peut soulager l'âme. En ce qui concerne la croyance elle peut faire des miracles l'esprit trouve un remède sur lequel compter. Ma grand-mère très pieuse a surmonter bien des malheurs grâce à la religion je dirais qu'elle lui a servi de béquilles pour avancer. Je suis certaine qu'un ange a également été là pour vous aider à surmonter tout cela. Un grand merci à vous . Belle fin de journée.
Posté le 12/02/2020 à 19:21:10
Voir ci-dessus mon ordinateur n'est pas très gentil ni mes yeux il y a peut-être des fautes ?
roserose
Posté le 13/02/2020 à 19:07:18
Ombrefeuille, merci pour votre lecture et votre message qui me réjouissent, même si le sujet paraît triste, quoique heureux au dénouement, qui est de vieilir et d'avancer dans la vie : vieillesse heureuse après les orages de jeunesse !
jacou
Posté le 13/02/2020 à 19:09:02
Rose, je vais relire encore longtemps votre commentaire, car il contient tout ce que j'affectionne chez les gens, et vous, vous êtes une mine d'or, un trésor... J'aime vos mots, auxquels j'attache une importance essentielle. Je vous souhaite une très belle soirée.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/02 08:22angeleyes
Bonsoir à tous. Je vous souhaite une soirée pleine d'inspiration sous un ciel poétique et étoilé.
24/02 05:33Matriochka
Bonjour-soir Assia, Daniel, ZigZag, Marine... et tout le monde :) Bonne semaine à vous tous... poétique, bien-sûr ;)
24/02 12:09Yuba
Bonjour Daniel, bonjour et belle vibration poétique en ce début de semaine à toutes et à tous :)
24/02 10:42lefebvre
Bonjour à tous les poètes, je vous souhaite de belles créations,
23/02 09:22Zigzag
Merci ;)
23/02 09:20Ombellune
Bonsoir Zigzag, j'ai aussi eu des soirées de lecture grâce à la section "un poème au hasard". Bonnes découvertes à toi :-)
23/02 09:18Zigzag
Ce soir, je ne fais que lire les poèmes du site.
23/02 09:05Zigzag
Bonsoir à tous les poètes et poètesses
23/02 05:03Yuba
Bonjour Sylvain et Matriochka ...bonjour et agréable journée de dimanche à toutes et tous :)
23/02 03:18romantique
bonjour à tous les poètes bonne création!!!
21/02 06:44Matriochka
Bonsoir à toutes et tous, que cette soirée vous soit douce et poétique sous la lune propice à l'inspiration :)
21/02 12:56angeleyes
Bonjour à tous les poètes de cette planète. Je vous souhaite une agréable journée toute en poésie et ensoleillée!! !
20/02 02:11Zigzag
Ne serait-ce pas vain ?
20/02 02:01Yuba
Oui L-C..fêter cette journée du 20/ 0 2/ 2020...à 20 h avec un verre de vin ?
20/02 12:14Lys-Clea
Bonjour à Tous, Belles Inspirations sosu cette jolie Date du 20/02/2020 .. Et ce Soir, venir vous Lire
20/02 03:24romantique
bonjour à tous les poètes bonne création!!!
19/02 09:18Yuba
Bonsoir Sylvain et Ombrefeuille. ..bonsoir précieux poètes et poétesses de ce site !
19/02 06:39Ombrefeuille
Bonjour-soir ! je me retire à pas de plume, vous souhaitant douce soirée et reposante nuitée :)
19/02 02:50romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
18/02 04:02Matriochka
Bonjour ami(e)s poètes, puissent les fleurs de la poésie s'épanouir en vos coeurs :)

Qui est en ligne