L'eusses-tu cru que ça t’épate un peu pour voir !?
Tu es bébé Cadum devenant un caduque !
Tu avais eu du beau, du bon , du bonnet, voire…
L’histoire de ta vie qui tourne à des grands ducs !

C’est trop fort mon ami ! Rebois un Tropico
Les marshmallows nous font des doudous dans la bouche
Chante avec moi cet air, accordons nos échos !
Puis nos écots versés à cette caisse louche…

Consommons car sommes-nous moins cons que tout homme
Nu naissant inconscient, déjà incontinent
Sous lui faisant cata, car ma strophe est la somme
De mon jeu très pervers avec ce continent

Que Freud et Séguéla et Leclerc des enseignes
Nous voulant tout nouveaux aux volants des teufs-teufs
Guidés dans leurs drives nous rivant qui nous saignent
Des monnaies des démons ? Buvons l’oubli des teufs !

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Social
Publié le 31/07/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 31/07/2020 à 07:58:01
On n'échappe pas à la pub dans notre monde de surconsommation. Elle peut être vue poétiquement, comme le disait Blaise Cendrars : "la publicité est la fleur de la vie contemporaine, elle touche à la poésie". Je me souviens bien des pubs de mon enfance, elles étaient plus recherchées d'un point de vue créatif. Et elles devaient être encore plus séduisantes à l'époque de Blaise Cendrars.

Maintenant je ne supporte plus la pub, elle m'a fait rêvé un temps, je la ressens matraquage désormais. Pourtant, on peut mettre de la poésie, de l'émotion, de l'humour dans une pub : plus il y en a, plus on la retient et donc sommes potentiellement influencés pour acheter le produit.

Cercle vicieux quand on cherche à moins consommer, le cerveau retient des masses d'informations indirectement...

Pour en revenir à ton poème, je trouve qu'il est bon témoin de notre époque, alors que tu cites des marques des années 80 comme Tropico. Qu'est-ce qui a changé depuis le temps, d'un point de vue consommation ? ça empire, non ?

Je stoppe ici, mais il y a de quoi parler longuement... Bonne journée Georges, merci pour la réflexion
creature
Posté le 31/07/2020 à 08:06:56
Nous étions des humains, on nous a voulu consommateurs. Qu'avions nous à y gagner: nous, rien ! Par contre, eux... Ce sont les mêmes qui maintenant se plaignent des comportements étranges qui ont mis le ver dans le fruit. Bientôt 10 milliards de consommateurs sur notre planète qui ne nous supporte plus. Déjà, 10 milliard d'humains, ça faisait beaucoup !!
eliosir
Posté le 31/07/2020 à 09:03:06
Drôle et triste à la fois. Le marketing et la société de consommation. Bien trouvé et bien mené. En ce qui me concerne je tourne le dos à cette attitude du consommateur et je m'en porte bien. Merci de l'avoir si bien écrit. Amitiés
philomène
Posté le 31/07/2020 à 15:22:33
Pertinent et percutant, cette étude poétique sur la pub, dite avec toute la verve dont est capable votre plume, qui excelle en ce domaine comme en d'autres.

Diatribe contre la surconsommation justement exacerbée par cette pub qui est partout, mais vraiment partout, et qui, non satisfaite d'envahir l'espace public, pourrit désormais nos espaces privés.

Au point que ça vire à l'indigestion, à l'overdose totale, et que dès que je le peux, je lui coupe la parole (à défaut de l'image quand c'est à la télé et que je veux voir la suite du programme) à cette satanée pub... à part qu'elle est aussi bien installée dans nos téléphones et nos ordis!

Merci beaucoup d'avoir mis des mots aussi bien trouvés sur les maux de notre monde qui finira par en crever (ooop's pardon pour ce terme, mais c'est ce que je pense) de consommer autant et de n'avoir plus que comme élan de civilisation cette hyper-consommation.

Avec mon amitié vive :)
Matriochka
Posté le 31/07/2020 à 17:28:13
Le plus fort, c'est qu'à la moindre évocation d'un slogan publicitaire,
c'est toute la chansonnette qui nous revient à la mémoire, et zou,
c'est parti pour un bon quart d'heure de rengaine gnangnan !

J'ai beaucoup aimé votre maîtrise des sonorités et des références des
pubs que nous connûmes jadis, avec cette science inégalée que vous
possédez de faire s'entrechoquer les syllabes jusqu'aux rives de la
contrepèterie. Vous eûtes fait merveille au service d'une enseigne,
mais je gage que vous n'eûtes point consenti à mettre votre talent
au service de mercantis !
Ombrefeuille
Posté le 31/07/2020 à 20:33:54
Les gens ont tendance à tomber vite dans le piège des pubs ; qui réussit alors son jeu de nous faire acheter toujours plus ...

J'ai aussi la nostalgie des spots publicitaires de mon enfance, il m'arrivait de les apprendre par coeur , d'ailleurs je garde encore en mémoire certaines...lol

Je vais évoquer un point grave dans les pubs, la place de la femme par exemple , comme pour vendre une lessive , qui commence à changer même dans un pays maghrébin ...et c'est tant mieux !

Bravo Georges pour ce texte courageux pour ouvrir les yeux et casser certaines images !
Yuba
Posté le 01/08/2020 à 07:09:07
Marine, Eliosir, Philomène, Matriochka, Ombrefeuille, Assia, je vous remercie d'avoir donné vos avis très intéressants sur le monde publicitaire qui envahit nos écrans, surtout les plus petits des téléphones, sans casse traqués par cookies et tutti quanti. Dans une société de marché basée sur la consommation, je ne nie pas que la publicité soit nécessaire pour aider dans les choix, mais son invasion est dangereuse, car nous sommes alors exposés aux désirs, aux instincts de possession insatiables. Devenus insatisfaits, forcément insatisfaits, nous sombrons alors dans les névroses compulsives d'achats sans nécessité véritable, et là les ennuis commencent : crédits, dettes...
Cependant, la pub est aussi créative et récréative, j'en ai bien conscience, et il y a beaucoup de publicités que j'ai aimées, sans qu'aucune jamais à ma connaissance n'ait inspiré un de mes achats. Tout simplement parce que mes goûts sont rustiques, alors j'attends des années avant d'acheter un produit actuel lol. Je n'ai un véritable ordinateur que depuis 2014, internet depuis 2014, un véritable téléphone relié à l'internet depuis 2017, autrement dit acquis bien après la frénésie de présentation et de mise en condition que constitue la publicité en général. Et sinon, pour mes a achats plus récents, je consulte plutôt les avis et notes du Web, ainsi mon dernier téléviseur fut acquis en lisant des avis et des notes sur un site, tout simplement, sans même que je me rende en magasin, ce que le confinement régnant alors rendait quasiment impossible... Je vous remercie de m'avoir lu ! :)
jacou
Posté le 01/08/2020 à 21:31:40
Trop de pubs tue la pub! J'apprécie le concept de "pollution visuelle", quand l'espace public est envahi par de grands panneaux publicitaires destinés à manipuler "notre temps de cerveau humain disponible" pour reprendre les mots d'un grand penseur contemporain, Patrick Le Lay
Vermeil
Posté le 02/08/2020 à 08:30:02
Merci Vermeil pour ce message où transparaît en creux l'expression devenue proverbiale de Patrick Le Lay, ancien manitou de TF1. Nos cerveaux devenus cervelas sont mangés et, zombies, nous claudiquons dans les couloirs d'hôpitaux de nos grands magasins saturés de musiquette. Qu'on nous achève, enfin ! (Sourire)
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

09/08 12:47jacou
Merci beaucoup Iloamys !
08/08 11:56Alphaesia
Bonsoir à vous toutes et à vous tous, je me fais rare parmi vous mais sachez que je ne perds jamais de vue nos horizons poétiques, je vous souhaite une douce nuit, malgré les ardeurs solaires qui tiédissent vos nuits...
08/08 11:10Iloamys
Un petit passage pour vous dire que j'accorde ma confiance aux modérateurs de ce forum.
Je vous ai toujours vu être très patients avant de prendre des décisions radicales.
Donc, pour moi, il n'y a aucun souci.
08/08 08:24jacou
Malgré de multiples rappels, et une longue tolérance, décision a été prise, collégiale, de supprimer son compte.
08/08 08:23jacou
Marinette a été menaçante envers la modération. Le talent n'excuse pas les manquements.
08/08 08:13Yuba
Marinette ayant dépassé les limites du supportable par un comportement insultant , récidiviste et menaçant envers certaines personnes ...
08/08 08:10Yuba
En effet , la décision a été prise après concertation au sein de l'équipe des modérateurs et n'a absolument rien à avoir avec le talent de Marirette ...
08/08 07:45CRO-MAGNON
J'espère pour elle que cette décision n'aura pas de conséquence sur son moral, sa santé
08/08 07:38eliosir
Je ne pense pas non plus que son talent indéniable soit la cause de la fermeture de son compte.
08/08 07:33eliosir
Je ne pense pas qu'une telle décision ait été prise à la légère.
08/08 07:32eliosir
Bonjour à toutes et tous. creature n'est pas l'ensemble de la modération de ce site, je pense que cette décision a dû être collégiale. J'ai tendance à faire confiance aux modé.
08/08 07:19AdA
Bonjour creature, cette nouvelle est un déchirement, car marinette est sans aucun doute l'un des voix les plus singulières que j'ai pu rencontrer sur les sites de poésie que je fréquente.
08/08 07:19AdA
Il est si difficile aux poètes véritablement créateurs, créatifs, inspirés et inspirants, dotés de cette vision que peu possèdent
08/08 07:19AdA
et des mots qui la peuvent exprimer, de trouver sur le net - ou dans des livres - un endroit que ne soit pas trop reculé, caché ou dissimulé pour pouvoir s'adresser à un public plus qu'uniquement confidentiel.
08/08 07:19AdA
marinette, dont certains éléments de la vie et de l'écriture ont guidé ma plume pour le texte "Comptine du cimetière", fait, il me
08/08 07:18AdA
semble, précisément parti de ces personnes véritablement capables de cristalliser en elles nombre des événements, situations ou interrogation s de la vie pour les restituer de manière tout aussi
08/08 07:18AdA
personnelle qu'universell e dans ces étranges éclats et jaillissement s de la poésie que nous recherchons probablement tous ici. Comme tous les vrais poètes sans doute (dont je ne suis
08/08 07:18AdA
décidément pas et dont beaucoup d'entre nous ne sont - ils en conviendront - pas non plus, tant j'ai pu observer à quel point l'écriture peut être une plaie et une malédiction pour ceux qui en sont traversés
08/08 07:18AdA
inévitablemen t penser à l'albatros que chahutent quelques hommes d'équipage ignorant tout des véritables aptitudes des virtuoses de l'air lorsqu'ils se trouvent à terre. Ce à quoi il bien possible que nous assist
08/08 07:17AdA
Quant au parcours de marinette en dehors de la poésie, que dire ? Qu'il mérite inévitablemen t d'être pris en compte, sans aucun doute, car il éclaire très certainement de larges pans de sa sensibilité, et q

Qui est en ligne