S’étend au loin le précipice
Que l’angoisse en mon cœur prolonge
Car il n’est de borne à l’abysse
Lorsqu’un chagrin profond nous ronge

Une montagne est à ma droite
Où des arbres drus désespèrent
Bordant la vieille sente étroite
Qui fût taillée aux temps des pères

Le fût d’un chêne étend son ombre
Afin que mon parcours fraîchisse
Sous le soleil d’ardeurs sans nombres
Perçant les feuilles qui fléchissent

J’ai chaud et je quitte ma veste
À ma gauche est un vieux village
Au pied du mont des anciens restent
Qui sont ravis de mon visage

Les jeunes partent sur les routes
Untel oublie de reparaître
L’Auvergne est un lieu en déroute
Le Centre se dépeuple d’êtres

Par la voûte étoilée s’empare
La nuit d’un pays libéral
Qui se vide par ces départs
De sa substance pondérale

Écrit par jacou
Ta folie Hölderlin, et ton dénombrement des mondes Saint-John Perse !
Catégorie : Social
Publié le 10/06/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 10/06/2019 à 02:45:50
Un sujet rare et pourtant quelle beauté dans cette de scription d'abandon de nos campagnes. Le paysage est sublime, il y a certain département en France où il fair bon vivre parce que nature parce que nourriture saine parce que abordable et bien d'autres raisons mais ils sont desertés parce que pas de commodités, parce que trop loin de tout. En tout cas votre Auvergne va dans mes favoris,
La forme est magnifique tellement que j'y étais bien dans votre poème, merci.
Hypothese
Posté le 10/06/2019 à 05:54:41
quelle nostalgie indicible cette quête intense j'ai apprécié ce voyage amitiés:)
romantique
Posté le 10/06/2019 à 08:44:20
Moi aussi je me suis sentie bien en Auvergne à travers ces vers de nature. Cela me fait penser au film Manon des Sources... Bravo Georges pour avoir habilement évoqué un phénomène social, tout en poésie !
grêle
Posté le 10/06/2019 à 10:43:44
Hypothese, votre message est très juste, car l'exode rural a vidé bien des lieux de notre pays au profit des grandes villes, et surtout des bassins d'emplois et des grandes métropoles. Demeurent de petits villages vidés de leurs habitants d'autrefois et de services publics et de toute vie sociale.
Je me suis inspiré pour écrire des romans et des carnets de notes de Pierre Bergougnoux, qui a retracé depuis son enfance des années 60 à aujourd'hui l'évolution sociale de son "pays", natif qu'il est de la Creuse.
jacou
Posté le 10/06/2019 à 10:45:29
Sylvain, je te remercie pour "l'indicible" qui est ma vocation dans le sillage d'un écrivain d'épouvante nommé Lovecraft. Amitiés :)
jacou
Posté le 10/06/2019 à 10:48:06
Marine, merci à toi de goûter ces vers qui sont un petit tableau d'un coin de France qui se dépeuple peu à peu. C'est l'histoire des hommes qui veut cela, les temps à venir verront peut-être des mouvements inversés sous la pression environnementale...
jacou
Posté le 10/06/2019 à 12:20:50
Essentiel !
texte alliant la Nature au climat social de la région, le tout agrémenté d'une narration à la première personne subtilement entrelacée pour faire des différents thèmes une même cause utile du voyage et le poème en ressort tout imprégné de la splendeur de ce profond pays... Georges, Je mets cet écrit aux favoris pour toutes les raisons que je viens d'évoquer ! bravo !
Yuba
Posté le 10/06/2019 à 16:24:30
Assia, merci beaucoup pour ton choix, j'avoue avoir été touché par ce qu'un romancier a dépeint comme le gigantesque pêle-mêle des trajectoires de ces dernières décennies dans l'histoire humaine. Autrefois, dans les sociétés traditionnelles, donc partout, hommes et femmes restaient ancrés à leur lieu de naissance, désormais nous sommes tous des migrants économiques à l'intérieur même de nos frontières, ou en dehors. C'est la nécessité économique qui gouverne nos destinées, de plus en plus...
jacou
Posté le 10/06/2019 à 16:53:41
l'Auvergne est mon pays et je n'en guéris pas
marinette
Posté le 10/06/2019 à 17:13:47
Merci à toi Marinette l'auvergnate qui, sans façon...poétise dans l'inguérissable plaie qui est de vivre.
jacou
Posté le 10/06/2019 à 19:54:36
oh oui une plaie qui ne se refermera jamais pourtant je mets des pensements
des baumes des mots des huiles essencielles
et des tonnerres sourds grondent dans mes entrailles
je suis un vieux volcan assoupi
marinette
Posté le 10/06/2019 à 19:55:34
Extase du mourir

Je suis un Vieux-Pays
S’il vous plaît laissez-moi écrire
Ce que de bouche n’ose dire
Il faut des aide-temps
Quand le temps se déchire
Je ne porte plus d’ombre
Quand le soir tombe
Et sur le carreau de la nuit
Flottent mes mots perdus
A la gouttière des appendus
Où l’âme a quitté les lèvres
Je suis de l’autre monde

Il y avait même des fougères
Dans cet espace du jadis.

Marine
23 août 2011
marinette
Posté le 11/06/2019 à 01:07:14
Un autre Georges ( s'il était de ce monde) aurait apprécier ce texte lui aussi !
La preuve :

Elle est à toi cette chanson
Toi l'auvergnat qui sans façon
M'a donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid

Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez

Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
À la manière d'un feu de joie...

Merci du partage Georges...Enfin vous deux quoi !
Amities.
barateur
Posté le 12/06/2019 à 00:32:19
C’est l’histoire d’un dépeuplement mais il réchauffe quand même le cœur, ton poème, Georges. Il fleure bon la douceur, un brin de nostalgie mais un brin qui ondule dans l’air du soir. Bisous !
Posté le 12/06/2019 à 00:34:24
J’ai encore oublié de me connecter avant de commenter, vu que je déconnecte rarement. Donc l’histoire du « dépeuplement » et du « brin de nostalgie », c’est moi. Les bisous aussi, et je fais double dose lol !
jorocophael
Posté le 12/06/2019 à 18:41:52
Marinette, j'aime tous tes vers, ta mémoire et tes carnets de notes poétiques datés ! Merci pour tes cadeaux cailloux de grande poucette !
jacou
Posté le 12/06/2019 à 18:44:24
Ahmed, merci à toi, tu me fais sourire en me plaçant au côté de ce grand Georges là, j'en rougis aussi de partager son prénom et au final c'est un honneur ! Merci pour la chanson que j'ai fredonnée bien entendu en écrivant... Amitiés.
jacou
Posté le 12/06/2019 à 18:45:24
Josiane, je t'adore ! L'Auvergne n'est pas loin de ta belle Provence. Bisous !
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

26/06 12:05Yuba
Bonjour et agréable journée .. juin est presque à sa fin et l'été impose son parfum :)
25/06 09:42Babel
Bonjour Yuba
25/06 09:29Yuba
Bonjour aux uns et aux autres ...âmes précieuses de ce site : agréable mardi !
24/06 10:13Yuba
Bonjour Georges et bonjour à toutes et à tous ; le climat s'est réellement inversé , ici le temps est nuageux et ne fait que 22 ° c ...pour vous rafraichir, partez donc vers le sud !
24/06 06:53jacou
Bonjour à tous ! Bon début de semaine, et protégez-vous de la canicule...
23/06 07:46Yuba
Bonsoir Jonathan !
23/06 05:04feuille_au_vent
Bonjour à tous et à notre doux soleil
23/06 11:57Olivier RACHET
Bonjour et bon dimanche à tout le monde ! Oui Yuba c'est un bon conseil ! Plus que jamais la fraîcheur des images poétiques devra nous abreuver...
23/06 11:47Yuba
Bonjour Babel et Georges ...bon dimanche la communauté et contre la canicule je conseille de la Poésie à volonté arrosée d'eau fraiche :)
23/06 11:12Babel
Bonjour Jacou
23/06 10:54jacou
Bonjour poétesses et poètes ! Attention, la canicule va s'installer cette semaine, et, selon vos régions, ça va griller !
22/06 08:24Yuba
Bonsoir Dingo et merci pour l'info .En fait je l'ai compris plus tard, Battler Britton c'est le second pseudo de Zeev Stern qui s'était trompé de barre de recherche...
22/06 08:07Dingo
Yuba "battler britton" c'était un book illustré (hier) je crois qu'il narrait les épisodes des aviateurs de la 2 guerre mondiale
22/06 05:17Yuba
???
22/06 05:13Zeev Stern
battler britton
22/06 01:46Yuba
Bonjour Georges et Babel ...agréable samedi aux rois et reines en temps des cerises :)
22/06 10:28jacou
Bonjour Babel. Bonjour et bon week-end à vous tous, passagers du site qui avez de la poésie plein le cœur !
22/06 09:49Babel
bonne journée*
22/06 09:49Babel
Bonjour à tous et bonne jour en ce début caniculaire
21/06 09:14Yuba
Une baie rouge pour un pinson ...mon bonjour ! en chanson ...pour une agréable fête de la musique à chacun :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 66 invités