Millénaires amants s’embrassant sur des rives
Vous quitterez la Terre un jour d’aube adorée
(Voyageurs clandestins, navires en dérive…
Vos fusées terriennes sont terreur abhorrée !)

Les grandes compagnies prennent soin des familles
Mars est prête à l’accueil, dans des pavillons clairs
(Fatou embrasse Ali, jean et tee-shirt l’habillent
Le passeur lui a dit : « Sois là dans un éclair ! »)

La colonisation commence après-demain
Un temps de vol rapide à travers notre espace
(Ali est décidé, l’avenir dans ses mains
C’est de quitter l’Afrique où il n’a nulle place)

Puis se poseront les nefs à nez argentés
Qui s’ouvriront sur des prairies d’un rouge vif
(Diplôme inutile et dictateur patenté
Il part, avec dans sa poche un poème, « If »)

Parcourant les prés bleus sous les lunes oranges
L’aventurier prendra racine en sa planète
(Comment devenir un homme, Ali ça le démange
Et pour ça il vend sa tête sur l’internet)

Bientôt verdiront l’ange, enfant sous l’arbre jaune
Et la fleur inconnue au jardin, le chat mauve
(Jeune informaticien, l’Europe en veut à l’aune
De ses besoins, et pour cela Ali se sauve)

Mais les Martiens vivaient au loin dans les collines
Dont la décision sage était que tous s’en aillent…
(Fatou pleure, or Ali dès la nuit en termine
Il passera la mer au sec, vaille que vaille)

Le choc des maladies tua beaucoup d’autochtones
En retour, les enfants d’humains s’en déprimèrent
(Le bateau est neuf, mais dangereuse est la zone
Patrouillée par l’Europe où les chefs sont colère)

Si bien que ce fut un double et cruel échec
Martiens décimés et Terriens prenant la fuite…
(Ali se rappelle les conseils de son cheick
Les larmes de Fatou : VIVRE ! L’Europe ensuite)

(Inspiré en partie par le roman « Chroniques martiennes » de l’Américain Ray Bradbury, le poème « If » est de l’Anglais Rudyard Kipling)

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Social
Publié le 15/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 15/01/2019 à 11:16:39
Sensationnel poème !
le dépaysement est total , et commence dès le choix de l'origine du couple , pour moi ce dépaysement est dans cette mesure au repère inhabituel :) . J'ai aimé suivre avec Ali et Fatou , le retenant , cet atypique conte-conquête où tu as admirablement mélangé plusieurs genres ; le social que tu déclares, l'amour, l'évasion et le fantastique qui transporte bien loin tout en interpellant par une relative et concrète réalité...

Merci Georges pour cette talentueuse écriture et toutes les références que tu lui a associée !
Yuba
Posté le 15/01/2019 à 13:21:07
quel magnifique voyage j'aime beaucoup merci jacou :)amitiés
romantique
Posté le 16/01/2019 à 01:27:46
Assia, je te remercie infiniment pour ton message. J'aimerais en effet croiser les catégories, les associer dans des duos comme ici, mêlant le social à la science-fiction. Du reste, la littérature de science-fiction a vocation très souvent de dénoncer (politique, social), d'être une métaphore de notre monde réel, ainsi "1984" d'Orwell, "Fahrenheit 451" de Bradbury, parmi les romans et, au hasard parmi les films : "Bienvenue à Gattaca" (la génétique future) ou "Alien" (le pouvoir des multinationales).
Ici, j'ai croisé deux formes de déracinement.
jacou
Posté le 16/01/2019 à 01:29:24
Sylvain, je vous remercie vivement pour votre commentaire si précieux, j'aime à vous lire aussi intensément. Amitiés :)
jacou
Posté le 16/01/2019 à 01:34:48
Je dois ajouter, pour être complet, une retran scription du poème "If" de Rudyard Kipling ("Tu seras un homme" en traduction française) , qu'emporte avec lui le jeune homme migrant, Ali :

"Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaitre,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maitre,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils."
jacou
Posté le 16/01/2019 à 17:04:19
Quelles belles sagesses y sont transcrites !
J'avais besoin de relire attentivement ce superbe texte pour bien absorber les valeurs qui s'y dégagent ...

Je comprends mieux pourquoi ton narrateur a voulu le placer comme unique trésor à emporter par Ali ...

On devrait tous apprendre ce poème par coeur :
" Si tu peux être fort , sans cesser d'être tendre "

Merci Georges !
Yuba
Posté le 16/01/2019 à 17:51:18
Merci Assia d'être revenue. J'ai pensé, pour intégrer ce poème, "If", à un ami, Mustapha, qui dans sa jeunesse l'avait toujours sur lui où qu'il aille, quoi qu'il fasse.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/02 09:55Yuba
Bonjour à tous les habitants de ce temple, animés de leur âme poésie :)
15/02 08:04lefebvre
Bonjour, je vous souhaite une belle journée ensoleillée de poésie
14/02 09:25Zigzag
Merci
14/02 09:38Yuba
Bonjour poètes et poétesses ...Happy Valentine's Day every body :)
13/02 05:44Yuba
Merci Daniel ...excellente fête de l'amour à toi aussi :)
13/02 05:35lefebvre
Bonne fête de la saint Valentin à toutes et à tous
13/02 11:39Yuba
Bonjour tout le monde !
13/02 11:20lefebvre
Bonjour Olivier
13/02 09:06CRO-MAGNON
Bonjour Aria
13/02 06:54lefebvre
Bonjour Georges, bonjour les poètes
12/02 10:30jacou
Marinette, pour être plus précis, nous avons créé un lien avec ta maison d'édition.
12/02 08:01marinette
Marinette, j'ai déplacé ton lien inscrit ici dans le forum, afin qu'il demeure (jacou).
12/02 11:05Yuba
Bonjour Georges , bonjour Daniel et bonjour poétesses et poètes qui faites respirer au quotidien notre site !
12/02 09:56jacou
Bonjour Daniel. Bonjour aux membres de la communauté : que la poésie les porte !
12/02 07:30lefebvre
Bonjour amoureuses et amoureux de la poésie, que cette nouvelle journée vous apporte le bonheur
11/02 09:59jacou
Merci Rose, belle nuit à vous.
11/02 09:50roserose
douce nuit à tous
11/02 08:36jacou
Bonjour Daniel et Assia, bonjour et bonne semaine à la communauté Icetea !
11/02 07:12Yuba
Bonjour Daniel ..bonjour et belle semaine poétique tout le monde !
11/02 05:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous, que cette nouvelle semaine illumine votre muse

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 63 invités