Les dorures de l’aube ont réchauffé les plaines
Les faucheurs des blés mûrs se reposent dans l’herbe
Hommes du matin calme à la carrure pleine
Aux mains plus loquaces que les coulées des verbes

Compagnons de travail des ouvriers en villes
Parsemées en tapis parmi les longs pays
Où la nature en tort se costume de vil
Dans les cités lasses où le Beau est haï

Des artisans oeuvrent toujours aux rosées d’or
Déversées par l’aurore à la nation dormante
Les compagnons de galère, Félix, Médor
Se joignant aux hommes dans leur torpeur aimante

Tout un monde concourt aux bonheurs du jour d’hui
Les travaux s’effectuent selon les traditions
On se salue sur le pas des portes et huis
Seul, un sans domicile apprend l’inanition

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Social
Publié le 31/10/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 31/10/2018 à 10:29:49
J'adore les images de votre poésie campagnarde qui loue les beautés des travailleurs de la terre
fee-de-ble
Posté le 31/10/2018 à 12:23:39
Oui , dans ce décor qui respire la chaleur du partage tout le monde va bien au rythme accueillant de la terre et ses travailleurs que tu décris par un verbe étincelé dès l'aurore..le dernier vers est triste mais, je pense qu'il est usité pour rendre plus le contraste à l'image ...merci et bravo Georges !
Yuba
Posté le 31/10/2018 à 15:04:30
j'aime votre style fécond tel un zola dans la terre vous arrivez à faire revivre ce monde de la glébe amitiés:)
romantique
Posté le 01/11/2018 à 18:32:50
Jacou ce poème est très vivant, plein de couleurs et de véracité. On image cette journée et le travail des anciens. Belle soirée à vous
roserose
Posté le 01/11/2018 à 22:13:16
Bonsoir Fée de ble : merci vivement pour la sensibilité qui vous a rendue accueillante aux travaux des champs. Je pense que vous vivez proche de la campagne, mais je peux me tromper. Oui, les travailleurs sont les créateurs du monde, chaque matin !
jacou
Posté le 01/11/2018 à 22:17:32
Assia, quel plaisir de lire ta perspicacité, car oui le dernier vers est ici pour donner une petite touche d'amertume à un texte qui, sans cela, serait trop confiant, tel un zeste de citron dilué dans un doux volume d'eau ! J'ai l'habitude de relever un texte triste avec un dernier vers plus confiant, et ici-même je fais l'inverse, donc, comme tu l'as bien senti en parlant d'effet de contraste. Merci pour ton commentaire.
Amitiés.
jacou
Posté le 01/11/2018 à 22:20:01
Sylvain : quels grands romans que ceux de Zola ! Il a su célébrer le chant de la terre, et tant de métiers mettre en scène à travers tant de personnages ! C'est agréable de lire vos commentaires et d'apprécier votre fidélité à nos rendez-vous poétiques.
Amitiés :)
jacou
Posté le 01/11/2018 à 22:23:02
Roserose : grand merci à vous, c'est là un poème pour les travailleurs, en essayant de n'oublier personne parmi le peuple des prolétaires, comme on dit de ceux qui n'ont que leurs bras pour façonner le monde, et qui savent y faire. Bonne soirée.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/01 02:54jacou
Oui, j'ai répondu dans le sujet du forum.
16/01 02:53jacou
L'astuce est de retirer tous les accents, c'est pénible au début, puis on fait avec...
16/01 02:53passeur de mots
tout comme ma réponse sous le message de Weedja
16/01 02:50passeur de mots
je viens de répondre sous ton message, ma réponse aussi "foire".
16/01 02:50jacou
Ah d'accord ! Désolé, mais il ne faut pas mettre d'accents, c'est un problème inexplicable et insoluble, dans le forum.
16/01 02:48jacou
J'ai fait ainsi : onglet COMMUNAUTÉ, puis FORUM, et dans le forum : NOUVEAU SUJET...
16/01 02:48passeur de mots
quand je poste un nouveau sujet, à la validation chaque lettre avec un accent est changée en sigle illisible? j'ai fait plusieurs tentatives.
16/01 02:45jacou
Comment tu procèdes...?
16/01 02:45jacou
Je viens de créer un sujet dans le forum, ça marche apparemment.. .
16/01 02:41jacou
Bonjour Didier, merci de le signaler, je vais voir ça !
16/01 02:32passeur de mots
le forum "bug" fameusement. impossible d'y déposer un message.
16/01 08:40Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges et bonjour à l'appel d'écriture ou de lecture en chacun sur le site...
16/01 08:28jacou
Bonjour monde poétique !
16/01 07:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous
15/01 09:02passeur de mots
Tout a fait Yuba... tout a fait
15/01 08:24Yuba
Tout à fait d'accord ...mais une "folie" particulière qui prend racines dans le rêve et s'envole par les mots ...
15/01 08:14passeur de mots
Lu aujourd’hui : on ne peut-être poète sans un peu de folie... vous êtes d’accords? Moi oui
15/01 08:59jacou
Bonjour Didier, Daniel, Assia, et bonjour aussi aux ardents poètes qui nous régalent soirées et matinées.
15/01 08:05Yuba
Bonjour et agréable journée poètesses et poètes ...faites de beaux voyages dans la poésie !
15/01 06:55lefebvre
Un bonjour du matin fait fuir tous chagrins

Qui est en ligne