Je marche sur ma tombe où se lit mon prénom
Drôle d'effet, pour sûr, et l’effroi très probable !
Suis-je un revenant, ou est-ce mon renom
Qui m’a conduit ici à la dernière table ?

Je suis pourrissant, or est-ce cela la mort ?
La peau qui se détache et les os en saillie ?
J'ai un exosquelette et n’ai aucun remords
Que diable, enfin fantôme, et surgi d’un taillis !

Arrière, ô souvenirs ! Mon esprit est défunt
Mon cerveau putréfié n'abrite que le vide
Qui prétend penser là, ou ça n’a nulle fin ?
Alors, l'enfer est-il la pensée intrépide ?

Je revois sans cesser les souvenirs trop durs
Les idées méchantes, pièges que je tramais
Je comprends que l’enfer c’est moi, ma pourriture !
Je suis damné ! Sombres pensées jusqu’à jamais !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Fantastique/Sf
Publié le 17/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 17/01/2019 à 20:41:40
Bonsoir, en vous lisant, on pourrait croire que vous n'êtes plus que l'ombre de vous-même... mais c'est magnifiquement bien écrit, un zeste de tristesse mais cela devait être le but recherché, cela me laisse interdite. Amicalement. Lise.
marquisa
Posté le 17/01/2019 à 21:07:02
Excellent !
Un esprit perdu à jamais mais qui possède pourtant toutes les lucidités sur son état et sur une glorieuse descente en en fer bien assumée ...

Bravo Georges pour cette inspiration palpitante qui ne peut se rencontrer que dans une telle histoire fantastique !
Yuba
Posté le 18/01/2019 à 04:02:47
Bonsoir Lise ou marquisa, et merci pour votre commentaire, et aussi bienvenue à vous dans notre communauté que nous nommons familièrement Icetea !
Le drame romantique fait se côtoyer la tristesse sans nombre des ombres défuntes avec un soupçon d'ironie désespéré qui est rébellion contre le monde réel et ses valeurs imposées, du coup, m'abritant dans la catégorie du fantastique, je peux mêler ces humeurs là : ironie et tristesse.
Rassurez-vous, toutefois, je suis bien vivant, j'essaie même d'être un bon vivant à l'occasion comme à peine sorti de la période des fêtes (repas copieux, saumon, foie gras et vins) ! Mais j'aime trop la fantaisie du domaine fantastique pour ne pas laisser mes jeunes démons (les vieux n'ayant pas fait de vieux os) s'exprimer un peu ! Oh que je suis bavard !
Cordialement. Georges
jacou
Posté le 18/01/2019 à 04:06:32
Assia, merci à toi : le fantastique est tel que ce propos peut être aussi le discours d'un fou se croyant mort, ou d'un mourant devenu fou, et alors c'est se perdre dans les méandres de la réalité et explorer l'imaginaire auquel convie ce fantastique, que j'aime tant pour toutes ces possibilités de déformations et d'écritures !
jacou
Posté le 18/01/2019 à 18:50:54
J'aime ce poème Jacou où l'esprit errant regarde froidement les dédales de son vivant!
fee-de-ble
Posté le 19/01/2019 à 00:54:10
Merci beaucoup Fée de m'avoir lu et déposé ce commentaire : un petit regard de côté sur ce que l'on est, ou ce que l'on fût de son vivant, ne fait pas de mal. Ou, exactement, regardons quand il est temps, avant l'hypothétique damnation pour accumulation de petites fautes.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !
16/04 10:34jacou
Bonjour à tous. Ce matin, Notre-Dame de Paris porte des traces de deuil...
15/04 11:07Olivier RACHET
Oui en effet Yuba, pour moi qui suis un fou de patrimoine et particulièrement d'architectur e gothique c'est dramatique...
15/04 10:20Yuba
Tristesse immense pour l'incendie de Notre Dame de Paris :(
15/04 01:01Yuba
Salut Zigzag !
14/04 09:59Zigzag
Salutations ! Excusez ma longue absence qui durera encore une semaine
14/04 02:48Olivier RACHET
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et à tous ! Ici aussi, malgré le vent qui les remue ils chantent le printemps... Le soleil réchauffe un peu leurs ailes.
14/04 11:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour et agréable dimanche à toutes et à tous ...ici le soleil fait rire les oiseaux rassemblés en grand meeting :)
14/04 11:23jacou
Beau dimanche amis que la poésie assemble ici ! Soleil pour tous, espérons le !

Qui est en ligne