Fanny cueille une fleur dans le champ de lavande
Humant profondément dans sa robe violette
C'est la saison douce, la saison des provendes
Elle a couru depuis le chemin, elle halète

Sa poitrine sous son corsage se soulève
Elle a rêvé l'instant depuis ce matin calme
Il y a au monde un seul couple, Adam et Ève
Depuis l'Antiquité, ils se sèvrent de palmes

Le vent se lève et court en sifflant devant elle
Il emporte chapeau et rubans de dentelles
Ce n'est pas le frère qu'on rêve fraternel
Mais un chenapan rêvant nue la femme belle

Sa petite soeur Toots l'a suivie dans le champ
Sa rousseur émouvante éclate en plein soleil
Elle rit, elle joue, fredonne son clair chant
Murmurant le conte où la fée fait merveille

Les deux filles vaquant à leurs occupations
La grande s'éloigne un peu, serrant sur son coeur
L'objet si fragile qui contient sa passion
Et a voyagé loin, contre le Temps vainqueur

Il s'agit d'un papier au format d'une lettre
Hâtivement griffé d'une écriture exquise
Car elle reconnaît les mots vibrants de l'Être
Qui a pouvoir solaire à fondre la banquise

John Keats donne de ses nouvelles si lointaines
À sa fiancée perdue, Fanny Brawne, c'est elle
Qui poursuit les mots doux à en perdre l'haleine
Des mots fous aussi bien d'un amour immortel

Le poète a semé l'abondance de vers
C'est un homme qui est pauvre et tellement jeune
Il se sait pris d'une maladie bien sévère
Attaquant ses poumons, l'obligeant à des jeûnes

John est à Rome où la femme, de l'Angleterre
Vole en songe auprès d'un tuberculeux à mort
Elle s'assied dans la lavande, solitaire
Au bord de faillir des durs mots d'un matamore

Il a dédicacé son tout dernier poème
Qui de John à Fanny, joint la postérité
Elle sait que jamais plus ils ne diront "j'aime"
Pour la jeune femme, c'est le suprême été

(John Keats, poète anglais, a aimé Fanny Brawne, ils allaient se fiancer quand il est mort de tuberculose, à 26 ans.)

[Un film, "Bright Star" de Jane Campion, raconte leur passion. Un recueil de leurs lettres est paru.]

https://www.cinenews.be/fr/films/bright-star/

Écrit par jacou
Ta folie Hölderlin, et ton dénombrement des mondes Saint-John Perse !
Catégorie : Poésie
Publié le 07/07/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/07/2019 à 00:47:35
Merci de cette découverte et de cette fin
Zigzag
Posté le 07/07/2019 à 12:21:15
Ah que j'ai aimé le film de cette histoire magnifique et tragique. Merci de leur rendre hommage Georges, poème subtil que je place en favoris ! Bon dimanche :-)
grêle
Posté le 07/07/2019 à 18:01:49
Ah quel magnifique poème !
Pour cette histoire douce et folle qui se termine tragiquement mais que les mots du poète à sa bien aimée ont su garder immortelle ...je n'ai pas vu le film mais j'ai lu quelques vers dont : "je me souviens d'un arc en ciel que nous vénérions autrefois "
Merci à toi Georges pour le partage et la poésie !
Yuba
Posté le 07/07/2019 à 23:34:01
Zigzag, Marine, Assia, je vous remercie d'avoir accordé du temps à la lecture de ce poème et pour vos appréciations très sympathiques !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/11 12:04Yuba
Bonjour Georges et bonjour précieuse communauté... er bien d'ici je vous adresse quelques doux rayons :)
18/11 08:32jacou
Bonjour et bonne semaine à vous tous courageux poètes ! Gardez-vous des pluies de France, des neiges d'Est, et puissent être d'autres climats cléments !
17/11 02:16Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bon dimanche à vous tous ...ici ni pluie ni neige mais quel vent !
17/11 01:16jacou
Bon dimanche Daniel, et à tous un bon dimanche après-midi, attention à la pluie et à la neige.
17/11 07:49lefebvre
Beau et bon dimanche poétique à toutes et à tous
16/11 06:52Yuba
Merci Matriochka :)
16/11 06:47Matriochka
vous (tous)... avec un seul o ;) Mon clavier est pressé de passer en mode week-end :D
16/11 06:45Matriochka
Dans cette chaleur et cette douceur des mots poétiques, je vous souhaite une belle soirée, Assia, Daniel et voous tous, amis de la poésie :)
16/11 05:52Yuba
Bonjour Daniel , bonjour à tous ...contre le froid , on vous propose la douceur des mots , ici et maintenant !
16/11 09:25lefebvre
Je vous souhaite une très belle fin de semaine poétique à votre mesure.
15/11 06:30Matriochka
Sur les ailes du temps je ne faisais que passer et je m'envole déjà, en vous souhaitant une belle soirée, pleine de douceur. A bientôt ami(e)s des mots et de la poésie :)
15/11 11:02Yuba
Bonjour Sylvain et Douceur ...bonjour aimable communauté :)
15/11 09:46douceurdevivre
bonjour a tous .... bonne journée de Douceur .
15/11 05:11romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
14/11 07:50jacou
Bonsoir mesdames, vos échanges spirituels sont très plaisants à lire ! Thés chaud, tiède, glacé, à toutes les saveurs du monde liées.
14/11 05:38Matriochka
Dans le soir blanchi du manteau neigeux recouvrant la ville, je me retire également, non sans vous souhaiter à tous une belle et douce soirée, ami(e)s des mots poétiques :)
14/11 05:25Ombrefeuille
Qui a bu boira ;) Je me retire à pas feutrés sur mes chaussons de neige et m'en vais préparer un coin de douceur pour la soirée. A vous revoir :)
14/11 04:44Matriochka
Plutôt, oui ;) Ah zut, y en a plus, j'ai tout bu :D
14/11 04:33Ombrefeuille
Bonne idée, chère Matriochka ! A la russe, cela te va ? :)
14/11 03:43Matriochka
Bonjour ami(e)s de la poésie, entre les flocons de neige! C'est tout blanc ici, dans le sud-est, jusqu'au bord du Rhône :) Un vrai temps à boire du thé, justement, Ombrefeuille ;)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 33 invités