Je vais de livre en livre ainsi qu’un affamé
Acharné pour connaître et qui ne sait jamais
De quoi demain se trame à l’appel des secondes
Mourantes en lueurs dans le remous des ondes

Assoiffé par bonheur d’ouvrages poétiques
Pourtant je ne bâtis en moi aucune éthique
Permettant d’accepter le sort qui m’attendra
Le jour où l’on mettra mon corps entre deux draps

J’accepterai très bien le linceul au tombeau
Auprès des miens que je vois encore si beaux
Quand la mort prêtera à mon corps anonyme
Ces traits figés semblants chercher la seule énigme

Aucun livre ne livre aucune vraie réponse
Effaçant ma mémoire à coup de pierre ponce
C’est ce que je demande effaré par les heures
Qu’en moi se voit offerte une vaste demeure

Où les vents dérivants des plus hautes montagnes
Enumèrent toujours ces châteaux en Espagne
Le gothique de Louis Deux en son dix-neuvième
Siècle en sa Bavière où il jucha ce qu’il aime

Le torrentiel désir de contrer le réel
Sa folie retenant les anges et leurs ailes
Le lac miroir d’aurore eut des éclats de feu
Quand un roi s’y noya au bout d’un songe affreux

Car la réalité réagit par vengeance
Et revient pour hanter le cœur de notre engeance

Nier le flot enfiévré c’est se fier à ses rames
Or nul n’est assez fort pour échapper au drame
Que dame nature a dessiné pour nous autres
Le troupeau qui sous la Lune d’argent se vautre

Alors je veux mourir ayant tout oublié
Je n’irai pas pleurer mes yeux seront pliés
J’ai déjà assez vu l’univers qui m’effraie
Contre la mort rapace haut, ô, je hurlerai !

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Pensée
Publié le 30/11/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 30/11/2019 à 08:47:25
"La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux !"

Ton poème doux amer, je l'entends comme un écho au maître du symbolisme.
Banniange
Posté le 30/11/2019 à 12:28:29
Tu as raison les livres ne livrent aucune réponse à nos questions surtout le destructeur des plaisirs qui est la mort
megapdg
Posté le 30/11/2019 à 16:01:38
Magnifique écriture !
Les livres apportent une ivresse certaine dont on ne se lasse jamais tandis que le sort que nous réserve la mort est un parfait inconnu, une page blanche où il serait possible d'écrire d'autres belles poésies libératrices ...
Merci Georges pour ce partage qui invite à la reflexion ...
Yuba
Posté le 30/11/2019 à 19:10:41
Très beau! Les livres n'offrent pas toutes les réponses et heureusement, car sans mystère, on y perdrait peut-être tout intérêt. Peut-être là haut vous ne hurlerai pas , mais rirez-vous de nous ici-bas qui sait?
fee-de-ble
Posté le 30/11/2019 à 20:08:15
fascinant et dantesque amitiés:)
romantique
Posté le 30/11/2019 à 21:07:36
Banniange, je te remercie pour les vers de Mallarmé qui savait combien les livres ne nous délivrent nul sens véritable sur la mort inscrite en nous, dans l'entropie qui prélève des morceaux de nous, des lambeaux de la charogne humaine pour devenir ce qui "est sans nom dans aucune langue", un corps désossé où scintillerait, macabre, d'un reflet de flamme brillant, comme un rubis précieux jeté là par un farceur, le vif éclat d'un iris rougi qui maintiendrait, au moment de mourir, la pensée "des vols qui n'ont pas fui...car il se souvient que c'est lui...que son pur éclat assigne...dans l'exil inutile, le Cygne" (Stéphane, toujours).
jacou
Posté le 30/11/2019 à 21:09:30
Mega, tu dis bien vrai et je t'en remercie de conforter ma certitude qu'un livre désapprend de mourir, or c'est apprendre à mourir qui est la philosophie bonne.
jacou
Posté le 30/11/2019 à 21:11:40
Assia, oui merci je veux écrire juste avant la mort mes plus belles écritures, prose, roman, poésie qu'importe, qui seront dénier l'abolition du vouloir vivre, une résistance en somme...
jacou
Posté le 30/11/2019 à 21:13:31
Fée de blé, si je pouvais rire, ce serait plutôt des traces ridicules que je laisserais que je rirais. De vous tous, je sourirais plutôt. Merci pour ce gentil message !
jacou
Posté le 30/11/2019 à 21:14:47
Sylvain, la mort fascine effectivement et ouvre un enfer digne de Dante aux âmes damnées comme la mienne... Non, je plaisante, je dramatise. Merci à toi :)
jacou
Posté le 30/11/2019 à 21:43:49
Ça me fait du bien, tellement de bien, de lire de la belle poésie. Merci Georges pour ces vers qui dessinent tant d'images nostalgiques. Moi je ne veux pas mourir, je veux vivre l'Amour qui rime avec toujours, naïveté dont je n'arrive pas à me détacher...
Ombellune
Posté le 01/12/2019 à 11:52:22
Marine, énorme merci pour toi, que ta vie soit longue et comblée de grâces ainsi que tu les incarnes et les distribues !
jacou
Posté le 02/12/2019 à 20:42:33
Georges Votre poème soulève une question qui interpelle chacun de nous. Je pense que pas un livre ne peut nous apprendre à nourrir pas plus que nous dire le sort que nous réserve l'avenir . Peut-être faut-il laisser à chacun de nous sa propre croyance. Douce nuit à vous et un grand merci
roserose
Posté le 03/12/2019 à 00:56:32
Merci beaucoup Rose pour votre réflexion qui me touche, car je suis une créature livresque, je lis comme un fou, avide de savoirs qui ne répondent jamais aux questions essentielles que je me pose : de quoi demain sera fait ? Mourir fait-il mal ? Oublié-t-on les morts par pudeur et par peur ? Etc... J'aime à partager ces doutes, et votre message est un baume pour ceux-ci, oui, il vaut mieux rester en deçà de ces questions qui taraudent. Belle nuit à vous.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

28/05 06:43Lys-Clea
Et surtout, prends Soin de TOI !!
28/05 06:42Lys-Clea
Bonsoir à Toi aussi , à Yuba et Celles et Ceux qui habillent ce Forum .. à Demain !
28/05 06:38Matriochka
Bonsoir Assia, Lysée, Etienne, Olivier, Galatea... tout le monde. D'avance une bonne fin de semaine poétique à vous, je ne vais pas revenir tout de suite... très vite j'espère! A bientôt :)
28/05 03:15Yuba
Bonjour tout le monde !
28/05 05:57galatea belga
Bonjour !
26/05 06:30Etienne de Mirage
Bonsoir !
26/05 06:28Lys-Clea
Et Bonsoir à Celui qui Aime la Vie ...
26/05 06:20CRO-MAGNON
Et à Galatea bien sur !
26/05 06:20CRO-MAGNON
Bonsoir à Claire et à Étienne
25/05 07:07Lys-Clea
Bonsoir Voyageur de l'Espace !
25/05 07:05CRO-MAGNON
Bonsoir Lys-Cléa chère amie de la poésie !
25/05 03:42Matriochka
Bonjour Assia, bonjour Lysée, et toute la communauté poétique :) Bonne semaine à toutes et tous, avec l'inspiration des muses :)
25/05 12:08Yuba
Bonsoir Lys et Matriochka... bonsoir tout le monde :)
23/05 06:51Lys-Clea
Bonsoir, à Toutes et tous !
23/05 04:08Matriochka
Bonjour à toutes et tous :) ... Orageux et bien arrosé dans notre sud-est! Mais ça n'empêche pas la poésie ;)
22/05 06:47Lys-Clea
Bonsoir ! Qu'il est terrible ce Sieur !
22/05 06:42CRO-MAGNON
Bonsoir Claire Ô reine de ce site !
22/05 05:13Pierre Lamy
merci yuba
22/05 04:36Yuba
Souhaitons un joyeux anniversaire aux poètes Banniange et Louveblanche :)
22/05 02:25Yuba
Puis coller votre lien entre les deux url : [url] lien [/url]

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 47 invités