L’oiseau tombé du nid meurtri dans tes phalanges
Les légions couronnées d’azur au ciel des anges
Un tilleul qui frémit sous les vents de l’hiver
Des jeux rangés dans un caisson d’objets divers

Il faut que j’aille vite à saisir ce qui meurt
Des beautés d’un moment, comme ce qui demeure
D’éternité muette en des regards rebelles
Et puis toutes femmes, les laides et les belles

Le temps nous laisse vivre un jour après un jour
Croyons-nous, dur tel fer, être vivants toujours ?
Cent ans est beaucoup trop dans une vie d’un homme
Mais si peu, aussi bien, pour savoir qui nous sommes

J’ai cru que j’allais être en mon genre immortel
Remettant à demain toutes mes bagatelles
Je quitte un médecin qui m’instille un grand doute
Il se peut que je fasse une sortie de route

Écrit par jacou
Poète en temps de détresse
Catégorie : Pensée
Publié le 12/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/02/2019 à 04:03:42
Cela rejoint ma pensée.
eric
Posté le 12/02/2019 à 07:45:54
Avec toi, avec le même cheminement de la pensée.
Amitiés
lefebvre
Posté le 12/02/2019 à 08:42:44
fabuleusement dit!!j'aime beaucoup et j'adhère!!amitiés.
Aria
Posté le 12/02/2019 à 11:13:08
Magnifique !
Un écrit dans lequel chacun verra se refléter son vécu ...
Mais c'est un poème à inscrire dans l'immortalité de la pensée.

Merci et bravo Georges !
Yuba
Posté le 12/02/2019 à 11:25:22
FAcile de se sentir immortel lorsqu'on est jeune et même si on vivrait plus que centennaire, se connaîtrions-nous mieux? poème à réfléchir, merci Jacou
fee-de-ble
Posté le 12/02/2019 à 15:44:26
Éric, Daniel, Aria, Assia, Fée : je vous remercie de tout coeur pour vos messages réconfortants. Vous vous doutez sûrement que, par souci métaphysique, j'ai noirci le trait de ce texte. Je tiens donc à vous rassurer ici, car je ne suis pas souffrant d'une atteinte grave, juste d'un bobo qui passera. Patience...
Vives amitiés.
jacou
Posté le 12/02/2019 à 20:33:07
Un beau texte ! Une vie me suffit ! Pas besoin d'immortalité !
CRO-MAGNON
Posté le 12/02/2019 à 20:43:05
Merci Olivier Cro ! Tu as raison, une seule vie suffit, avec un regret toutefois : il me manque une luge à neige de mon enfance, que j'aurais appelée "Bouton de rose".....
jacou
Posté le 22/03/2019 à 18:51:55
J'ai enfin pris le temps de plonger un peu dans vos écrits, et je suis impressionnée de la quantité de poèmes qui ont vu le jour sous votre plume. Très heureuse de vous découvrir enfin, merci pour la densité des images que vous transmettez et les réflexions auxquelles votre plume nous invite. Restez vivant et inspiré !
poesiedesrues
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 42 invités