Le ruissellement du temps éclaire en nous l’ombre
Scintillation d’esprit qui place tout en commun
Jusqu’à œuvrer pour que les constellations du ciel
Nous désassemblent en nous dispersant dans l’espace

Les feuilles nos composants nous déposent en terre
Le ver amoureux d’une étoile est l’ami du mort
Mais un vers est plus qu’un mot, et moins qu’un message
Aussi randonnons-nous autour de nos vies sobres

Car nous sommes fleuves parcourant soubresauts
Primesautiers, nous gobons les dernières nouvelles
D’un feu qui brûla Mycènes et nous laissa Troie
Hélène est des nôtres, elle a bu de l’ambroisie
S’est baignée dans le fleuve du jadis qui transporte
L’arsenal souverain des mémoriaux festifs
Car la fête jamais ne nous déserte, oui

Être de fuite mais de fête sera dit
Au bord des tombes où picore un gros phoque
Soyons légers puisque nous ne pouvons être lourds
Mais l’Histoire a plus d’un titre à nous inquiéter
Et pour reprendre Troie, qu’est devenu Pâris ?
Où le bougre a-t-il caché sa trogne avachie ?
Répondez je m’en fous, qu’on l’oublie, qu’on s’amuse !

Moi je l’ai trouvé, jouant du pipeau aux Muses
Afin d’entrer vivant au pinacle des sphères

Où l’amour s’épuise en torrents de lait de miel
Où la force est ce muscle qu’un forgeron nielle
Où le souvenir est un obstacle à la peine
Où la défaite établit la sagesse humaine
Où mourir veut que le temps le désinvestisse
Mais où vivre est présent que les Mères nous tissent !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Pensée
Publié le 05/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 05/02/2019 à 08:00:13
Où trouvez vous poète votre inspiration ...
Bonne journée jacou :)
MARIE L.
Posté le 05/02/2019 à 09:13:38
un foissonement de mots ajustés quelle épopée merci jacou amitiés:)
romantique
Posté le 05/02/2019 à 12:12:09
Waouw !!
Chaque vers est une pureté , une grâce poétique !
comme goutte prise dans l'essence même de ce ruissèlement
où les dernières lignes sont devises taillées dans un tissu de sagesse ...en plus écrit en se foutant des rimes et en s'amusant ! :)

Chapeau bas Georges l'artiste !
Yuba
Posté le 05/02/2019 à 12:34:26
Très joli Mister Jacou ! Mais ce n'est plus un mystère =)
JACQUES ADRIEN
Posté le 05/02/2019 à 15:36:46
Je retrouve la rigueur de Thucydide et l'allégresse d'Hérodote dans votre poème, talentueux ! J'ai toujours aimé les romans historiques les poèmes aussi.

Merci Jacou
Babel
Posté le 05/02/2019 à 17:53:23
Très joli, j'aime beaucoup les images!
Lya
Posté le 05/02/2019 à 18:22:16
Marie, Sylvain, Assia, Jacques Adrien, Babel et Lya : je vous remercie tous avec tout mon c?ur pour vos messages si sympathiques !

@ Babel : merci redoublé pour citer Thucydide et Herodote, car c'est d'eux, avec la rigueur d'analyse du premier et la vaste curiosité du second, que je tiens mon amour de l'Histoire, dès 20 ans. Après, il y eut Droysen, Toynbee, le grand Braudel surtout !
jacou
Posté le 05/02/2019 à 20:18:32
Les muses sont au rendez-vous avec une plume experte, pour notre plus grand bonheur.
Merci.
singe vert
Posté le 05/02/2019 à 22:03:56
Bonsoir Jacou, la premiere strophe m'inspire l'univers où tout en commun s'éloigne. La création
La deuxième strophe m'inspire la nuance, la sagesse, la juste mesure.
La troisième strophe l'experience et la connaissance.
La quatrième l'humour, la legereté
Et la fin ... La conscience

Le poème Jacou quoi !
Je l'aime et vous savez ? Hop ? Favori.
Hypothese
Posté le 06/02/2019 à 01:28:02
Singe vert, merci pour votre passage toujours remarqué.
jacou
Posté le 06/02/2019 à 01:42:01
Hypothese, pour vous remercier, je vais vous donner la recette du poème jacou (nouvelle cuisine) :
Ingrédients : mots, lettres ôtées de la soupe, vers retirés de terre, pieds panés, sons en pains...
Placez dans une marmite moyenne les ingrédients pêle-mêle, ajoutez une noisette d'écureuil, faites revenir avec des phonèmes aux vraies crevettes, cuisez ensuite à feu doux, touillez rapidement et dans tous les sens.
Quand ça forme un beau soufflé, dégonflez la baudruche, alors vous pouvez apprêter le poème pour le servir.
Voici ma recette. Attention, ne la confiez à personne ! Je ne l'ai pas encore brevetée.

Bon, sérieusement, je suis flatté que vous trouviez ces étapes d'un schéma de conception dans mon poème. Comme j'écris plus vite et en me relisant à peine, conditions de ma nouvelle écriture, je n'acquiers plus conscience clairement de certaines étapes de la production du texte. Je vous remercie encore vivement de me les restituer si clairement. Je me suis relu, et vous avez raison. Je suis touché par ce favori dont vous me gratifiez.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 40 invités