J'effarouche en forêt un chevreuil sous les frênes
J'ai dans mes mains serrées des nervures de feuilles
Qui ne sait pas aller quand plus rien ne le freine
Ne trouve un rythme dans sa vie, le Temps l'effeuille

A présent, le Soleil jaunit dans des dorures
Apparaissante aurore où naissent les essences
De tout ce que le monde éclôt de sa nature
Qui est de la beauté à profusion, nul sens

J'interroge à nouveau l'horizon dont la fuite
M'oblige à parcourir des lieux entés de plantes
Ce sont là des lierres étouffant la suite
Ai-je assez d'oxygène en moi, ô vie errante ?

Il y a ces hiatus, reculer l'impossible
- Derrière la colline une prairie en fleurs -
C'est vouloir trop combler cet océan terrible
Qu'est toute beauté prise au pinceau qui l'effleure

Je détruis la toile à l'aube où naît le jour neuf
Tenté que j'étais de peindre en ses vraies couleurs
Un pré ayant fleuri mon coeur encore veuf
De tant d'éclat natif et profonde douleur

Je rejoins la forêt dont je parlais naguère
Les ruelles des villes sont mortes pour moi, veuille
Ce monde étant le Tout, que l'on n'y fasse guerre
Effaçant la Beauté de l'univers en deuil

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Pensée
Publié le 27/04/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/04/2018 à 12:15:17
Ces effarements sont un tableau poétique extrêmement parlant!
J'y ai adoré cette plume ou peut être ce pinceau qui dans un rythme vif et agité chamboule les sens dans ces vers choisis donc pour nous faire voyager entre passé et présent . Merci Jacou pour cet univers sombre où quelques fleurs ont malgré tout réussi de se frayer le passage...
Amitiés :)
Yuba
Posté le 27/04/2018 à 14:36:13
C'est un tableau, comme le dit Yubanca, qui explose de couleurs, sensations, ressentis. Une ambiance même onirique, tant tout s'enchaîne en se fondant parfaitement. Merci pour ce genre d'effarement faramineux, il s'agit de Georges au pays des merveilles, tout commence par la poursuite d'un chevreuil, qui doit symboliser quelque chose... élémentaire cher Watson lol :)
grêle
Posté le 27/04/2018 à 17:02:04
cette quête forestière avec ses ambiances secrètes et fascinantes peut-être du VIGNY...merci jacou jolie plume:)
romantique
Posté le 29/04/2018 à 11:04:21
Tu nous invites à une promenade de mots qui nous entraîne dans un univers de rêve, j'aime beaucoup
Amitiés
lefebvre
Posté le 30/04/2018 à 06:21:37
Merci Yubanca, Grêle, Sylvain et Daniel pour vos commentaires très sympathiques.
jacou
Posté le 01/05/2018 à 23:59:55
Effarement ou affolement de ta boussole intérieure je parle lol. J'aime cette balade dans cette forêt que tu as su apprivoiser où est-ce l'inverse...Merci Georges pour ce beau poème écrit sur le vif, la beauté du lieu ressort d'autant plus. Je t'embrasse.
suane
Posté le 02/05/2018 à 06:36:14
Je te remercie Stéphanie de louer ce poème à ta convenance, qui est en effet l'expression d'une douce folie : effarements comme effacements, effrois... Ma boussole me guide infailliblement dans l'espace des possibles, je m'y remets en confiance. La balade en forêt est celle d'un de mes deux personnages récurrents, avec le chat Patapon, j'ai nommé le doux Alceste, qui est le nom du misanthrope mis en scène par Molière, et que je me suis approprié : et le recours aux forêts, la "promenade sous les arbres", c'est le motif et le titre d'un recueil de proses poétiques de mon poète préféré, Philippe Jaccottet. Comme tu l'indiques, c'est écrit sur le vif, et maintenant "je rejoins la forêt" pour "tenter de vivre" (Paul Valéry, "Le Cimetière marin"). Belle journée printanière d'un Mai commençant. Je t'embrasse avec respect, mon amie très chère, amie de la poésie.
jacou
Posté le 02/05/2018 à 07:26:18
Coucou
La forêt est un endroit ressourçant tu y sera bien jacou tu as la sensibilité la générosité et en plus avec patapon quoi de plus merveilleux bonne ballade poète :)
MARIE L.
Posté le 03/05/2018 à 19:12:16
Est ce qu'il faille que je fasse le boxon sur le site pour que tu nous reviennes ?
Hey Robin , délaisse la forêt de scherwood,, ICE tea sans sa Mascotte, c'est comme une foret sans arbre ,c'est comme Yuba sans sa Mariane ,c'est comme une vie sans ami, bon on est resté sage , on lui a pas donné trop de travail..
J'espère que tu vas bien ... À bientôt
Estaile
Posté le 17/08/2018 à 23:47:42
Ce sont des vers de jacou, des merveilles ! Quel plaisir ce fut de composer à tes côtés cher ami ! Merci pour cet ultime poème, pourvu que ce ne soit pas le dernier !
Olivier RACHET
Posté le 23/11/2018 à 16:11:56
Je vous remercie du fond du cœur, je suis bien ému, pardonnez-moi de vous répondre seulement maintenant !
Je suis de retour pour de nouvelles aventures, et je puis dire que vous m'avez manqué, ô poètes, toi Marie L, toi Estaile, vous Olivier Rachet. Merci encore de vos super hyper sympas coms !! En route !!!
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !
16/04 10:34jacou
Bonjour à tous. Ce matin, Notre-Dame de Paris porte des traces de deuil...
15/04 11:07Olivier RACHET
Oui en effet Yuba, pour moi qui suis un fou de patrimoine et particulièrement d'architectur e gothique c'est dramatique...
15/04 10:20Yuba
Tristesse immense pour l'incendie de Notre Dame de Paris :(
15/04 01:01Yuba
Salut Zigzag !
14/04 09:59Zigzag
Salutations ! Excusez ma longue absence qui durera encore une semaine
14/04 02:48Olivier RACHET
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et à tous ! Ici aussi, malgré le vent qui les remue ils chantent le printemps... Le soleil réchauffe un peu leurs ailes.
14/04 11:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour et agréable dimanche à toutes et à tous ...ici le soleil fait rire les oiseaux rassemblés en grand meeting :)
14/04 11:23jacou
Beau dimanche amis que la poésie assemble ici ! Soleil pour tous, espérons le !

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • Yuba
  • Et aussi :
  • 64 invités