Je ne suis pas venu pour un sombre dimanche
Quittons ces lieux où l'on vous retient par la manche
Préférant les abords des lieux les plus sauvages
A ce pénible effort de se vouloir bien sage

Les forêts seront mon recours, hommes fugaces
La vieille branche de l'arbre où le soleil casse
Un rayon mordoré qui meurt dans le couchant
J'y pends ma corde et j'y demeure au son des chants

Rossignol qui sifflais, traduis moi tes paroles
Les maux humains tristes et beaux ont pâleurs molles
Mon hamac me berçant, le vent me fait flotter
Et j'appareille ainsi vers d'autres cruautés

La hideur du ciel noir d'étoiles piqueté
Vaut l'univers informe où je buvais mon thé
Et je parie sans cesse aux dés de l'infortune
Qu'aucun de ces mondes ne vaut la moindre thune !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Pensée
Publié le 18/02/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 18/02/2018 à 00:52:06
C'est une poésie à la fois délicate et profonde !
On veut fuire un monde en dérive pour tomber au final dans un autre qui ne vaut guère mieux que le premier...mais j'ai beaucoup aimé l'image du bercement dans le hamac et du rossignol à qui le narrateur demande le sens du chant ...sublime..merci Jacou !
Amitiés :)
Yuba
Posté le 18/02/2018 à 07:22:47
Merci Yubanca pour ton appréciation : mon misanthrope Alceste ne trouvera nulle part de repos, j'en ai peur pour lui, car même loin des hommes, il les imagine encore !
Bon dimanche.
Amitiés. :)
jacou
Posté le 18/02/2018 à 08:32:53
Vive Alceste et son verre de thé !!!!

Santé Jacou !!
Babel
Posté le 18/02/2018 à 08:54:15
Telle est la dure condition du misanthrope, ne pas supporter sa propre présence... Ce poème est excellent, bien écrit, j'ai beaucoup aimé aussi le moment avec le rossignol. Bon dimanche Georges et merci
grêle
Posté le 18/02/2018 à 09:21:03
quel écriture ce poème m'a touché:)merci jacou
romantique
Posté le 18/02/2018 à 11:36:19
Il y a bien sûr Alceste, le misanthrope mais aussi Alceste l'héroïne tragique qui se donne la mort pour sauver son époux Admète ,à quand un poème pour célébrer celle-ci en attendant ton beau poème vient tutoyer Molière!
banniange-deleted
Posté le 18/02/2018 à 14:31:22
Merci beaucoup Babel et santé à vous aussi ! Et avec cela, je vous souhaite un bon dimanche.
jacou
Posté le 18/02/2018 à 14:33:33
Merci Marine, le misanthrope est un malheureux qui ignore son malheur, très agréable à caricaturer car il est cocasse à sa façon ! Bon dimanche à toi.
jacou
Posté le 18/02/2018 à 14:34:21
Merci à vous Romantique ! :)
jacou
Posté le 18/02/2018 à 14:37:13
Merci Banniange : si c'est un défi d'écrire sur cette autre Alceste que tu me lances, je me dois de le relever ! J'ai une certaine sympathie pour mon Alceste misanthrope, qui passe du reste par Jean-Jacques Rousseau et ses "Rêveries du promeneur solitaire" !
jacou
Posté le 18/02/2018 à 22:50:09
C'est une jolie représentation. Ce bon poème m'a fait l'effet que ce misanthrope se parle à lui-même à haute voix, installé confortablement dans son hamac. Merci et belle nuit Georges et que ton sommeil soit le plus beau des poèmes ! Je te laisse le choix du parfum...Gros bisous !
suane
Posté le 18/02/2018 à 23:37:19
Je te remercie, Stéphanie, pour tes mots entraînants. A qui peut parler en effet un misanthrope consommé, à part à lui-même...encore s'agit-il qu'il ne s'insupporte pas, de surcroît ? Belle nuit à toi également, enveloppée dans la pourpre d'un songe glorieux comme un ciel couchant. Le parfum, j'irai le trouver du côté de chez Lancôme, je pense... Gros bisous.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 66 invités