Je suis resté passif devant le plus grand drame
Là, à quelque encablure au large de mes pas
Sombra en moins d'une minute avec vacarme
Un navire épuisé marqué pour le trépas

La foule amassée me ferma l'accès au site
Je n'eus pas ce plaisir profond d'être un badaud
Au spectacle de la mort toujours en visite
Ne tournant jamais de l'œil, faisant le faraud

J'errai tristement sur le quai, en proie à moi
A la vacuité malsaine où ma vie m'entraîne
Quand soudain chuchota "Pchitt !" une frêle voix
Un enfant s'approcha, au pull de rouge laine

"Monsieur, vous semblez triste ? Est-ce notre pays ?"
Je répondis que non, que la Mort me manquait...
"Alors ! Nos mineurs que le grisou a vomi
Vont vous plaire !"... Je le suivis, et je souriais !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Pensée
Publié le 12/02/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/02/2018 à 09:27:35
poème grave intense ...:)
romantique
Posté le 12/02/2018 à 10:03:37
Un badaud morbide qui représente sans doute le badaud type : besoin de sensationnel, et n'est-ce pas ce badaud-là dans nos sociétés modernes qui fait des millions de vues sur youtube dès qu'il y a un buzz ? Où c'est qu'ils se clashent ? Où c'est qu'il y a du trash ? Tu vises dans le mille Georges, et cela est vraiment triste en effet... Pour ma part j'évite tout attroupement, qu'il soit médiatique ou réel. Je ne supporte pas le "spectacle" de vies humaines. Merci pour ton excellent poème qui ouvre à la réflexion...
grêle
Posté le 12/02/2018 à 11:02:24
Je veux retenir surtout la beauté du texte !!...le contenu semble être le récit d'un fait divers mais la sensibilité de la dernière strophe est un pas qui reste à travers de la gorge , suspendu entre la réalité et le cauchemar !?
Merci Jacou!
amitiés :)
Yuba
Posté le 12/02/2018 à 14:37:16
Merci à vous, Romantique ! :)
jacou
Posté le 12/02/2018 à 14:41:55
Merci Marine, mon badaud est effectivement le prototype du badaud, en version très morbide, car il n'est jamais rassasié, tel que je le portraiture, du spectacle infâmant de la Mort. Je suis comme toi : je me garde bien des attroupements, et aussi de la mort, ce "misérable miracle", pour reprendre un titre du poète Henri Michaux.
jacou
Posté le 12/02/2018 à 14:44:55
Je te remercie, chère Yubanca, pour ton message chaleureux, et c'est vrai qu'il y a une part de cauchemar qui nimbe de son halo ce petit port et la mine adjacente, dans ce pays inconnu où surviennent beaucoup de drames...
Amitiés :)
jacou
Posté le 12/02/2018 à 23:00:26
Un bon spectateur ce badaud en espérant pour lui qu'il ne le soit pas également de sa propre vie...Merci Georges pour ton beau poème et bien belle nuit à toi, Bisous...
suane
Posté le 13/02/2018 à 00:30:20
Merci Stéphanie pour ton commentaire : lorsqu'on en arrive à ce point d'anomie où le spectacle de la mort seul peut encore vous procurer un frisson, j'ai bien peur que l'on soit le spectateur définitif, y compris de sa propre vie... Belle nuit au royaume là-haut, bisous...
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !
16/04 10:34jacou
Bonjour à tous. Ce matin, Notre-Dame de Paris porte des traces de deuil...
15/04 11:07Olivier RACHET
Oui en effet Yuba, pour moi qui suis un fou de patrimoine et particulièrement d'architectur e gothique c'est dramatique...
15/04 10:20Yuba
Tristesse immense pour l'incendie de Notre Dame de Paris :(
15/04 01:01Yuba
Salut Zigzag !
14/04 09:59Zigzag
Salutations ! Excusez ma longue absence qui durera encore une semaine
14/04 02:48Olivier RACHET
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et à tous ! Ici aussi, malgré le vent qui les remue ils chantent le printemps... Le soleil réchauffe un peu leurs ailes.
14/04 11:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour et agréable dimanche à toutes et à tous ...ici le soleil fait rire les oiseaux rassemblés en grand meeting :)
14/04 11:23jacou
Beau dimanche amis que la poésie assemble ici ! Soleil pour tous, espérons le !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 61 invités