Les chemins qui m'avaient conduit dans ces parages
Ne menant nulle part, j'en pris soudain ombrage
Je rudoyais ma route en compagnie d'un homme
Ce philosophe instruit avait trop lu de sommes

Lors, ma mélancolie s'abreuvait à des livres
Je me suis défait d'eux, respirant seul l'air ivre
Qui pour la sagesse a mieux à nous enseigner
Que pattes de mouches qui les vers font saigner

Respirez les roses en vous piquant d'épines
Voyagez par-delà nos tortueuses sentines
N'allez pas croire, à lire, aux vrais intellectuels
Tissant dans leurs mots des pièges pour Femme Actuelle

Je veux partir sur les sentiers des forêts noires
Rejoindre un poète qui dort dans ma mémoire
Il me sauvera des dires du philosophe
Par ses vers toujours frais, vins que la vie nous offre !

(Les vers du poète Friedrich Hölderlin ont été disséqués par le philosophe Martin Heidegger : que la poésie soit sauvée de la philosophie !)

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Pensée
Publié le 27/01/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/01/2018 à 11:03:20
Cher ami ! ce n'est pas un simple poème que tu nous proposes là mais une belle reflexion sur la poésie par la philosophie à moins que ce ne soit l'inverse ?
Pour ma part poétiser c'est philosopher en alignant des pensées auxquelles on croit dur comme fer d'une jolie manière ...merci Jacou !
Amitiés :)
Yuba
Posté le 27/01/2018 à 14:39:21
entre le poète et le philosophe un petit duel à plumes aiguisées:) joliment décrit
romantique
Posté le 27/01/2018 à 14:40:15
Je suis d'accord avec Yubanca, ce poème profond offre une superbe réflexion mais à relire plusieurs fois pour en saisir toute la portée... Merci Georges, j'y reviendrai...
grêle
Posté le 27/01/2018 à 15:35:05
Merci Yubanca : j'aime bien ta définition de ce qu'est la poésie, l'acte de poétiser étant la forme lyrique adéquate aux transports des émotions et à leur partage dans les meilleures conditions ! Je crois en cela la poésie supérieure à la philosophie dans l'acte de nous entrouvrir les portes de la connaissance.
Amitiés :)
jacou
Posté le 27/01/2018 à 15:37:41
Je vous remercie, Romantique, d'avoir circonscrit l'escrime qui se déroulait là, dans un vivant combat, entre un poète et son philosophe. :)
jacou
Posté le 27/01/2018 à 15:52:02
Merci beaucoup à toi Marine pour ton implication dans cette lecture ; si tu y reviens, il me faut te fournir quelques explications en plus du texte : le poète Hölderlin, qui avait déjà connu en son temps les philosophes Friedrich Hegel et Schelling, dont il était l'ami d'études et d'idées, s'est vu au 20ème siècle porté au pinacle par le philosophe Martin Heidegger, qui l'a élu le "poète des poètes", en cela qu'il détiendrait en lui-même le destin éclairant et tragique, à la fois, de toute poésie (par le parcours génial et le drame qui perturba son œuvre, la folie)... A travers des livres comme "Approche de Hölderlin" et "Chemins qui ne mènent nulle part", Heidegger philosophe sur ce que peut la poésie en ces temps de détresse insondable comme le furent bien des années dramatiques du 20ème siècle. Mais, en faisant cela, il arrache la poésie d'Hölderlin a son obscur et pourtant rayonnant séjour, à la simplicité et au lyrisme de ses vers, qu'il rapatrie vers les sentences de la philosophie qui veut tout expliquer. Or, la poésie n'explique rien ! C'est ce qui fait son charme principal et renouvelable à loisir !
Par ce poème que j'ai écrit, je me suis donc séparé de mes ouvrages de Heidegger portant sur Hölderlin (et pas seulement métaphoriquement du reste, réellement en les vendant), afin de retrouver la pureté originelle de mon poète allemand préféré...
jacou
Posté le 27/01/2018 à 17:33:01
Merci Georges, pour ton superbe poème, merci aussi pour tes explications qui aident à mieux saisir le sens profond.
Amitiés
lefebvre
Posté le 27/01/2018 à 19:31:02
Entre philosophie et poésie, les rapports ont toujours été tumultueux, Platon estimait qu'il fallait couvrir les poètes d'éloges et les chasser de la cité car leurs Vers perturbaient la gestion rationnelle de la ville, Hegel estimait que la philosophie sublimait la poésie, Nietzche. par contre y trouvait la puissance créative du surhomme!Et j suis d'accord avec ton poème philosophique, la poésie n'explique rien, elle fait advenir!
banniange-deleted
Posté le 27/01/2018 à 21:35:22
Je te remercie Daniel, à double titre : pour avoir lu le poème, et aussi l'explication que j'en ai fait suivre en commentaire. Il est vrai que mon poème partait au départ d'une vue personnelle, mais il est bon et il est mieux de la faire partager, en explicitant ce qui peut paraître obscur aux lecteurs.
Amitiés.
jacou
Posté le 27/01/2018 à 21:47:05
Merci Banniange, de retracer cette longue histoire ancienne entre philosophie et poésie, débat qui a commencé, donc, dans la Grèce antique : j'ai Platon en point de mire, en effet, dans cette problématique là... Mais Hegel et Nietzsche rétablissent l'équilibre de la balance dans les plateaux ! Et peut-être, pour faire le point exact, faut-il que je relise un peu Michel Deguy, ce poète qui est aussi philosophe, et en outre traducteur de poèmes de Hölderlin et de textes de Heidegger...
Et, pour finir, je te rejoins sur la démarche originelle de la poésie ! Tu as bien raison !
jacou
Posté le 27/01/2018 à 23:43:52
C'est un joli regard sur les domaines de la poésie et de la philosophie. Comment la poésie peut-elle s'élever à la rencontre de la pensée !? Un accouplement mystérieux...
Félicitations Georges pour ce somptueux poème et je te souhaite une belle nuit mon Fripounet !...lol. Bisous.
suane
Posté le 28/01/2018 à 00:54:03
Merci Stéphanie : tu déploies l'angle d'approche adéquat qui convient pour se poser la question de la poésie en approche de la philosophie, car il existe une poésie pensée, une poésie philosophique, dont René Char en France est le maître incontestable, qu'il a écrit la plupart du temps sous formes d'aphorismes et de fragments en prose, formes qui conviennent mieux à l'expression des brèves fulgurances des pensées d'un éclat de l'instant, que les vers... Je te souhaite, moi aussi, une bien belle nuit ma pitchounette !...lol. Bisous.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/02 10:20Yuba
Bonjour Marinette ...bonjour tout le monde !
20/02 11:06Yuba
Bonjour Daniel :)
20/02 10:58lefebvre
Bonjour la poésie et à tous les merveilleux écrivains de notre beau et amical site.
20/02 07:56Yuba
Bonjour Georges , Eric , Ada et bonjour â tous les membres de l'aimable tribu Icetea ..les anciens et les nouveaux :).
20/02 07:42jacou
Bonjour, la poésie vous accompagne aujourd'hui, où que vous soyez.
20/02 02:09eric
Aux invités lisez plûtot mes textes récents plûtot que toujours les même merci.
19/02 09:49AdA
Ada
19/02 07:07jacou
Bonsoir Olivier !
19/02 06:02Olivier RACHET
Bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, l'échange, un mot qui sied à la poésie je trouve. Tant d'émotions et de partages s'offrent à nous ici, la poésie est un langage de paix, l'âme s'y retrou
19/02 08:44jacou
Bonjour Daniel et Assia, et que la poésie s'exprime et s'échange !
19/02 07:53Yuba
Bonjour Daniel et bonjour aux utilisteurs du site ; rêveurs , nostalgiques ou inventifs :)
19/02 06:23lefebvre
Bonjour la poésie et ses sublimes représentants
18/02 10:01Yuba
Bonjour Georges et bonjour poètes et poétesses .. le soleil réveille déjà doucement le printemps, en le tirant par la manche :)
18/02 08:55jacou
Bonjour à toute la communauté et bon soleil d'hiver !
17/02 11:03eric
Bonne nuit.
17/02 10:58Yuba
Bonsoir Eric :)
17/02 10:49eric
Bonsoir à vous.
17/02 08:50eliosir
Ah ça y est. Pour la chirurgie esthétique, tu jugeras toi même. Je lance une sou scription, il y a du boulot !
17/02 07:52jacou
Surtout, ne recoure pas à la chirurgie esthétique ! Mdr
17/02 04:03eliosir
tkt, je vais tacher de me ressembler encore un peu.

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • Yuba
  • Et aussi :
  • 40 invités