Les sentiers finissaient à l’orée des bois sombres
Nous allions dans les blés respirer les moissons
Des moineaux prisonniers imitaient tous nos sons
D’innocents courroucés par la froideur d’une ombre

Couple désenlacé dans les prairies pluvieuses
Nous voulions le mystère et la mort des amants
Pour échapper au monde, à ce vif firmament
À ces constellations aux tremblants regards d’yeuses

Jailli de notre veine un enfant a fleuri
Il est beau comme blé qu’un été a mûri
Nous sommes paysans que la forêt appelle

S’il est vrai que l’extase est un don qui s’abreuve
Au bord d’un puits profond noirci par les épreuves
Je ne m'y connais point, j'ai ma terre et ma pelle

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Nature
Publié le 11/02/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/02/2019 à 06:37:22
une vie terre à terre où rêve et imagination n'ont pas leur place, et où
l'austère est omniprésent!! très beau poème merci!
Aria
Posté le 11/02/2019 à 08:48:51
Grand merci Aria : la vie dépouillée de ce poème m'a été inspirée en revisitant, à travers un beau livre présentant les tableaux du 19ème siècle, l'œuvre peint de Jean-François Millet, notamment son célèbre "Angélus". C'était le genre de vie rythmé par le déroulement des heures et des saisons, sans transcendance si ce n'est celle de la prière scandée au tocsin du clocher proche. Mais la France des campagnes au 19ème était déjà très déchristianisée (au dire des historiens, depuis déjà la Révolution de 89), alors sans doute la prière était-elle plus une habitude qu'un fervent engagement...
jacou
Posté le 11/02/2019 à 11:36:06
Que c'est beau Jacou, ce poème me parle, dans sa simplicité terre à terre
fee-de-ble
Posté le 11/02/2019 à 12:33:07
Il est juste excellent ce sonnet Georges !
Car il suit parfaitement le rythme de cette Nature enfantant dans l'ordre des choses ,simplement , s'accordant à la vie qui apporte au jour le jour son témoignage ...Un poème que je vais placer dans mes favoris !
Yuba
Posté le 11/02/2019 à 18:22:47
Fée, vif merci, j'apprécie que ce poème te parle, je l'ai voulu aussi simple que possible.
jacou
Posté le 11/02/2019 à 18:24:41
Assia, merci infiniment pour ton classement en favoris, mes paysans seront en belle compagnie, eux qui sont rivés aux travaux et aux jours, tout comme aux temps d'Hesiode.
jacou
Posté le 11/02/2019 à 20:51:54
Georges comment vous dire. Votre poème m'a pris de court par la force de ses mots, une certaine forme de simplicité, ses couleurs qui semblent sortir du tableau et ce travail sans cesse répété que les hommes semblaient accepter mais ils n'avaient pas vraiment d'autres choix. Je viens justement d'avoir une copie de ce tableau entre les mains. Comme j'aurais aimé posséder ce don mais ces peintres sont uniques. Certains me semblent bien petits maintenant avec parfois quelques coups de pinceau la peinture est terminée. Belle nuit
roserose
Posté le 11/02/2019 à 22:10:40
Rose merci pour vos mots chaleureux et aussi votre gentillesse. La peinture est un moment de bonheur, les tableaux des petits cadeaux que nous nous faisons à nous-mêmes en les contemplant, comme on écoute une chanson aimée. Millet, comme son admirateur déclaré Van Gogh, me réchauffe le coeur, parce que les motifs de ses toiles, à Millet, c'est la vie paisible qui suit son cours. Douce nuit à vous.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !

Qui est en ligne