Patapon et l’ami Toutoupoil sont des bêtes
Toutoupoil est issu d’une nichée de chiens
Patapon est un chat ronchon qui fait la tête
Tous deux convenant vivre avec nous les Terriens

Mais ce sont animaux sacrés, coureurs des bois
Ils chassaient les mulots quand l’homme bégayait « Beuh… »
Des statues, des totems, en grand nombre autrefois
Les ont fait paraître un peu supérieurs aux bœufs

Mais la conscience innée de Patapon s’étonne
Car le bœuf des charrues charrie son bon travail
Et le bœuf des rumstecks vous requinque en automne
Alors que chien et chat, mystère encor qu’ils vaillent…

« Les humains nous ont eus, je griffe des rideaux
Par vengeance aussi, je crache et miaule et feule
Ma foi de félin, l’homme en ai-je plein le dos
Ces idiots nous veulent par peur d’être tout seuls »

Le chat grincheux maudit toute engeance maîtresse
Tandis que Toutoupoil patauge en ses pensées
Dont il tire après coup une antique sagesse
De chien observateur aux vues les plus sensées

« Vois-tu, Pata, le sort de l’homme en est jeté
Il a perdu ses dieux, puis il perd ses cheveux
Il nous fait remplacer loups et tigres chassés
Dans nos petits petons, il croit trouver ses vœux…

Mais foi de Toutoupoil, je poursuivrai l’infâme
Qui tel jour se donna le front d’être mon maître
Il siégera bientôt aux Enfers dans les flammes
Ne le dis à nul chat : je suis Zeus, chef des Êtres ! »

À ces mots Patapon fait un bond de trois mètres
Il court par monts, par vaux, se réfugie chez l’homme
Qui, par un jour, tremblant, accueillait son mal-être
Faisant de lui ce chat retors haut de trois pommes

Toutoupoil, resté seul, continue sa tournée
Il songe à son ami matois mais très peureux
Le matou a reçu leçon d’âme bien née
Désormais, il sera, près de son homme, heureux

Cela valait, bien sûr, une petite blague !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Nature
Publié le 05/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 05/01/2019 à 08:55:29
Ahah j'adore. Patapon et Toutoupoil ont de la chance d'être raconté par ta belle plume. Une jolie histoire.
feuille_au_vent
Posté le 05/01/2019 à 14:47:34
Il est au poil ton poème !
CRO-MAGNON
Posté le 05/01/2019 à 15:23:48
Sublimement contée !
Cette fable , toute de poils doux écrite et qui nous connecte directement sur les cerveaux de nos amis les "bêtes" ...merci Georges pour la reprise de cette légende depuis laquelle , nous savons qu'un chat heureux ou même vagabond, ne peut plus voir un chien, sur une image...lol !
Yuba
Posté le 05/01/2019 à 16:36:48
Jonathan, Olivier, Assia, amis de nos quarante (à la louche) en France, ou mille de par le monde (j'exagère) millions de petits amis, je vous remercie pour vos gentils commentaires, avec force ouaf ouaf et miaou miaou !!!
jacou
Posté le 05/01/2019 à 21:51:33
J'ai adoré cette fable, ce petit chat mutin maté par ruse par le toutou tout malin, génial! En bonus des vers élaborés avec goût ce qui satisfait mon intérêt et suscite ma curiosité quand je vous lis (souvent je tente d'imaginer comment vous en êtes venu à penser à telle ou telle réference, à glisser tel ou tel effet ect...)
Merci Jacou pour ce régal poétique!
Hypothese
Posté le 06/01/2019 à 01:13:19
Je vous remercie Hypothese, car j'aime notamment la première phrase de votre commentaire, qui pourrait être le début d'un autre poème de par son rythme.

Ensuite, vous posez une question qui est quasiment une colle : l'élaboration des vers... Suivez-moi, je vous fait entrer dans mon atelier de fabrication :

Souvent les premiers mots, le 1er vers, soit me sont donnés par l'inspiration, ou bien alors je cherche une phrase un petit peu au hasard. Ça doit être à ce moment là qu'un processus, dont je n'ai pas vraiment la maîtrise, se met en place. J'aime votre curiosité, car elle m'amène à moi-même ouvrir les yeux sur l'édification des poèmes...

Bien, dès que j'ai le 1er vers commencent à se tisser des relations, grâce au sens des mots et surtout à la rime. Tandis que je cherche le mot qui rimera dans la suite, c'est alors que tout m'échappe : des liens assez peu conscients s'établissent à l'intérieur du texte que je construis, c'est comme si il se faisait tout seul, ce texte, sous mes yeux et au bout des doigts sur le clavier.

Pour reprendre le contrôle au bout de la 1ère strophe, je cherche à développer une histoire, mais ce sont toujours les allitérations et les assonances, et surtout les damnées rimes, qui me commandent le sens global de la suite, sachant que le mot mis à la rime porte tout un monde avec lui... Vous l'aurez compris, avec les vers libres, je serais complètement perdu.

Du coup, les références et les effets que vous mentionnez, à mon avis, ça doit venir du fond de mes souvenirs, de mes émotions transmuées en des vers, des connaissances, mais j'insiste sur le fait que je n'ai pas conscience avant pratiquement les deux tiers ou trois quarts du poème du sujet du poème, qui apparaît toujours en cours d'écriture, jamais au début. Le titre, je le cherche toujours à la fin, jamais il ne produit ce texte, de même pour la catégorie.

Pour résumer puisque je commence à être long : je ne sais pas où je vais quand j'écris, mais j'y vais, car j'espère toujours qu'il y aura un résultat convaincant au bout, et le texte s'écrit tout seul, ce qui veut dire que je le pense, que mon inconscient dicte en rassemblant les éléments utiles, mais que le sens de tout cela m'échappe consciemment et que je découvre vraiment le pot aux roses, c'est-à-dire le produit à peu près fini, vers l'avant-dernière strophe (quelque soit la longueur du texte).

Voilà, Hypothese, excusez moi d'être si long, ça ressemble à de la prétention d'écrire autant sur soi, mais ça me permet également de comprendre par moi-même le mécanisme de cette écriture, en vous répondant, et ça m'est utile aussi.

J'avais apprécié que le poète Raymond Roussel explique comment il avait écrit ses drôles de vers dans un ouvrage qui a plu aux surréalistes, alors depuis je m'efforce de tirer au clair comment j'écris, de temps en temps.

Merci à vous de m'avoir posé cette question qui m'a amené à vous répondre, et encore désolé sincèrement pour la longueur à lire.
Posté le 06/01/2019 à 01:21:50
Oups, j'ai été si long que j'ai été déconnecté, et donc rendu anonyme pour le coup... Je confirme que c'est bien moi qui ai écrit le com ci-dessus...enfin j'espère !
jacou
Posté le 06/01/2019 à 17:24:34
Merci Jacou d'apporter une reponse à ma curiosité.Enfin si c'est bien vous
Le com du dessus.
Hypothese
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/01 06:55Yuba
Mais pas complètement ...
21/01 06:53Yuba
Enfin ! Nous sommes en ligne !
21/01 06:45jacou
Notre administrateu r fluminis fait ce qu'il faut pour rétablir le site en accès complet.
21/01 06:44jacou
Bonsoir à la communauté poétique ! Désolé pour ce dérangement momentané...
20/01 06:32jacou
Bonsoir et merci Weedja. Bon dimanche !
20/01 06:19Weedja
Merci à tout les artisans et partisans du site et bon dimanche.
20/01 12:52jacou
Bonjour romantique Sylvain, beau dimanche !
20/01 12:40romantique
bonjour a tous bonne création...
20/01 10:29Yuba
Bonjour poètes et poètesses ..je vous envoie un air plein d'éteincelles : le soleil a remplacé la nuit pluvieuse :)
20/01 09:15lefebvre
Bonjour Georges, bonjour Olivier, bonjour à toutes et à tous
20/01 08:09jacou
Bonjour Cro-Magnon
20/01 08:04CRO-MAGNON
Bonjour Jacou
20/01 08:02jacou
Bonjour poètes que tout éveille, bon dimanche ici en terres de poésies !
20/01 01:53jacou
Bonsoir Daniel.
19/01 06:08lefebvre
Bonsoir et bonne nuit avec la douceur de la poésie pour toutes et tous.
19/01 04:34passeur de mots
Je n’ai pas dit des vieux !!!
19/01 04:31passeur de mots
Angeldebra.. te croiser ici à nouveau 10? 12 ans plus tard? Ohlala ça fait de nous des anciens :)
19/01 12:05jacou
Bonjour Lize, Assia et Marinette
19/01 10:26Yuba
Salut Marinette :)
19/01 10:12marinette
coucou

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 63 invités