Dorures qu'aurores font paraître trésors,
Crépuscules sertis sur des plaines soyeuses,
Les fiévreux incendies, les soirées dorées d'ors
Descendant la colline où sont plantées des yeuses,

L'aubépine en blason sous les fleurs écarlates,
Et tout ce que je vois, vivant cadeau de l'aube ;
Mais aussi le feuillage où tremble le mainate
Echappé de sa cage et mangeant l'épilobe,

Cet arbre en la forêt où pleure un très vieux tremble
Compagnon d'un saule éperdu de sa rivière,
Les chevaux mouvant l'onde et qui vont à leur amble,
Tremplés de pluie mais seuls, sans la rude étrivière ;

Et le sûr poudroiement du soleil qui caresse
De rayons se brisant en étincelles feuilles
Attachées aux durs troncs, dans sa très jeune ivresse,
Foudroiement de lumière aveuglant l'écureuil...

Les chatons des saules en pierreries, respire
En la nature entière un grand voeu de l'éveil,
Où vient se lover, en secrets d'ancien empire,
L'année surannée qui donnait tant de merveilles ;

Un feu prend en pinède, or la flamme est suicide,
L'éros en sa rosace où a roulé carrosse,
Le temps qu'un printemps prend à s'habiller candide...
Tout va mourir ce jour, et ce recueil est atroce !

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Nature
Publié le 08/04/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 08/04/2018 à 08:44:47
cette destruction de vie,de beauté saccagées est d une tristesse à faire pleurer..les collines calcinées et fumantes apres un incendie ressemblent à des territoires de l'enfer!!il faut beaucoup de temps avant que la nature reprenne ses droits...ton poème est très beau..j'ai aimé cet écureuil aveuglé par la lumière.....amitiés
Aria
Posté le 08/04/2018 à 09:44:32
Aria, je te remercie de te sentir concernée par ces incendies qui sont calamités dans le Sud. La nature est forte, mais elle a ses fragilités aussi, comme nous tous. Je sollicite souvent l'écureuil, peut-être j'aime ce mot sonnant, peut-être est un animal-totem, je ne sais... Amitiés.
jacou
Posté le 08/04/2018 à 13:00:42
L'été dernier près de Tanger, une forêt montagieuse dont un versant est face à l'océan a brûlé fatalement. Un désatre éprouvant , d'autant que la renaissance ne se fait que très lentement .Merci Jacou d'aborder ce phénomène dans la fidèlité de ta précieuse poésie !
Amitiés :)
Yuba
Posté le 08/04/2018 à 15:05:55
Yubanca, grand merci à toi pour ton témoignage, la mort d'une forêt de montagne est quasiment aussi déchirante pour moi que la mort des êtres humains qu'on assassine en silence, surtout les enfants et tout civil du reste, sous les silences complices de la "communauté internationale", dans ce "conseil de sécurité" où siègent les principaux vendeurs d'armes du monde... Mais voilà, dans la mort d'une beauté naturelle, nous ne pouvons être que spectateurs, et cela rend le drame intensément tragique. J'ai voulu écrire une hymne à cette nature vivante, mais avec un dernier vers qui serait triste, ce qui est en gros l'inverse de ce que je fais habituellement : écrire un texte complètement triste donc, mais qui se termine par une note d'espoir au dernier vers...
Amitiés :)
jacou
Posté le 08/04/2018 à 15:29:42
déchirant ces incendies de forêt vous avez su les retracer avec talent et philosophie bravo:)
romantique
Posté le 08/04/2018 à 15:49:34
Merci beaucoup Sylvain pour votre message extrêmement sympathique : les forêts incendiées sont superbe spectacle dans un crépuscule de soirée, mais tant de beauté perdue confond ! :)
jacou
Posté le 08/04/2018 à 17:01:08
La nature (la vie) n'est pas du tout fragile, elle est forte, très forte, depuis environ 3 milliards d'années (sur les 4,54 de la Terre), elle a subit maintes catastrophes en tout genre. Alors un feu 🔥 de forêt ou de pinède est sans aucune conséquence sur la durée ! Vingt ans pour retrouver un état normal pour nous c'est long, mais vingt ans sur l'échelle des temps géologiques c'est une goutte d'eau dans l'océan ! L'homme se donne beaucoup trop d'importance, même dans le pire, la pollution humaine est dangereuse pour l'homme avant tout (j'inclue les animaux) mais pour la Terre, nous sommes que de vulgaires insectes !
CRO-MAGNON
Posté le 08/04/2018 à 19:33:53
Je te remercie Cro pour ton commentaire assorti de précisions d'ordre scientifique, et surtout philosophique : qu'est-ce qu'un feu de forêt dans la durée infinie du temps géologique ? Que Gaïa notre Terre s'en égaya jadis par milliers il est bien sûr, peut-être ont-ils, ces feux, pour elle, une fonction régénérative ?... Je ne sais, mais pour le peintre c'est objet de beauté, et pour le poète c'est le drame naturel qu'il tentera de peindre si le coeur lui en dit !
Tu noteras que l'homme n'a aucun rôle dans mon poème, la de scription est subjective, sans narrateur, et l'incendie est naturel, sans intervention humaine. Je voulais extraire les hommes pour ne retenir que la vie de la nature à elle-même asservie. Je connais pour le reste tes conceptions philosophiques concernant l'homme, qui rejoignent celles d'Emil Cioran.
jacou
Posté le 09/04/2018 à 00:52:34
C'est un bien triste sort que la nature qui s'endort pour toujours et c'est un malheur pour le doux rêveur amoureux des fleurs et des oiseaux. Merci Georges pour ce joli poème et je te souhaite que ton sommeil soit bon. Bisous.
suane
Posté le 09/04/2018 à 01:01:03
Merci Stéphanie pour ce joli commentaire qui situe, dans le monde des songes, les souvenirs envolés du paysage vivant, qu'aimerait croquer le peintre ou dessiner le poète. Fleurs, oiseaux, tout bascule au néant des pleurs et des roseaux auprès des saules. Je te souhaite également un bon sommeil tramé de rêves. Bisous.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/01 02:54jacou
Oui, j'ai répondu dans le sujet du forum.
16/01 02:53jacou
L'astuce est de retirer tous les accents, c'est pénible au début, puis on fait avec...
16/01 02:53passeur de mots
tout comme ma réponse sous le message de Weedja
16/01 02:50passeur de mots
je viens de répondre sous ton message, ma réponse aussi "foire".
16/01 02:50jacou
Ah d'accord ! Désolé, mais il ne faut pas mettre d'accents, c'est un problème inexplicable et insoluble, dans le forum.
16/01 02:48jacou
J'ai fait ainsi : onglet COMMUNAUTÉ, puis FORUM, et dans le forum : NOUVEAU SUJET...
16/01 02:48passeur de mots
quand je poste un nouveau sujet, à la validation chaque lettre avec un accent est changée en sigle illisible? j'ai fait plusieurs tentatives.
16/01 02:45jacou
Comment tu procèdes...?
16/01 02:45jacou
Je viens de créer un sujet dans le forum, ça marche apparemment.. .
16/01 02:41jacou
Bonjour Didier, merci de le signaler, je vais voir ça !
16/01 02:32passeur de mots
le forum "bug" fameusement. impossible d'y déposer un message.
16/01 08:40Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges et bonjour à l'appel d'écriture ou de lecture en chacun sur le site...
16/01 08:28jacou
Bonjour monde poétique !
16/01 07:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous
15/01 09:02passeur de mots
Tout a fait Yuba... tout a fait
15/01 08:24Yuba
Tout à fait d'accord ...mais une "folie" particulière qui prend racines dans le rêve et s'envole par les mots ...
15/01 08:14passeur de mots
Lu aujourd’hui : on ne peut-être poète sans un peu de folie... vous êtes d’accords? Moi oui
15/01 08:59jacou
Bonjour Didier, Daniel, Assia, et bonjour aussi aux ardents poètes qui nous régalent soirées et matinées.
15/01 08:05Yuba
Bonjour et agréable journée poètesses et poètes ...faites de beaux voyages dans la poésie !
15/01 06:55lefebvre
Un bonjour du matin fait fuir tous chagrins

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 50 invités