(Gilles de Rais)

Ruisseau qu’arrose
Le sang du jour
Ce deuil des roses
Fauves toujours

Châteaux jaunis
Des amours fleuves
Dont sont honnies
Grandes épreuves

À Machecoul
Gilles s’ennuie
D’un ru qui coule
Il sort la nuit

Son âme en larme
Lui jette un sort
De cette alarme
Il fait essor

Allons paraître
Aux paysages
Les jaunes êtres
Ne sont plus sages

Sur les ronds-points
Coupant des têtes
Quand le jour point
Gilles à sa fête

Ne voit que morts
Sous son cheval
Qu’il tient aux mors
Dedans le val

Il rêve encore
De belles lames
Tranchant les corps
Tremblantes flammes

Quand Jeanne d’Arc
Dans Orléans
Portait sa marque
C’était géant

Comme un Dorian
Il vieillit mal
Tant le condamne
Son ardeur mâle

Jeunes enfants
Courez la plaine
Gilles vous tend
La Mort qui peine

Jeunesse exquise
Où te cacher
Le Temps se grise
À nous cribler

De flèches pâles
Qui donnent froid
Rendent opales
Même ton roi

La nuit s’avance
À pas de loups
Adieu romance
Tranchons des cous

Dieu se défie
À coups d’épée
Gilles bon fils
Aime frapper

C’étaient des temps
Pour gilets jaunes
De tuer ces gens
Vendus à l’aune

Leurs enfants frêles
Jolies victimes
Confits d’airelles
D’un sang intime

Gilles s’endort
En bord de rive
Le jaune d’or
Bientôt arrive

Le Soleil darde
Sur son acier
Les fils qu’il carde
Rayons dorés

Le chant d’aurore
La rosée lève
L’aube est décor
Qui se soulève

Sur un charnier
De cent squelettes
Dans le terrier
De cette bête

La Vendée pleure
Deux fois maudite
Privée des fleurs
Enfant, cours vite !

Écrit par jacou
Ta folie Hölderlin, et ton dénombrement des mondes Saint-John Perse !
Catégorie : Histoire
Publié le 08/07/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 08/07/2019 à 07:19:57
Superbe ballade d'un maudit qui me rappelle dans la forme "La complainte de fantômas" du grand Robert Desnos! Bravo et merci Jacou.
Banniange
Posté le 08/07/2019 à 09:18:41
Vif merci Banniange. J'ai tenu compte de ta remarque très utile et en conséquence modifié le dernier quatrain, ceci étant dit pour les lecteurs qui auront remarqué le changement de conclusion.
jacou
Posté le 08/07/2019 à 10:38:15
Félicitations pour cette forme de vers courts, qui n'est pas facile je trouve à écrire ! J'ai été prise dans cette histoire de Gilles de Rais, j'avais l'impression d'entendre un ménestrel qui me contait le poème... Merci Georges pour l'émotion !
grêle
Posté le 08/07/2019 à 12:58:35
Je te remercie Marine. Depuis ma conversion aux vers plus courts, je pense comme toi, qu'ils sont plus compliqués à tenir en brides, pour leur faire rendre et dire du sens. Il s'agit d'être plus concis. C'est gentil de parler d'un ménestrel, qui dans ces temps avait "des lais pour les reines" (Apollinaire), encore merci à toi !
jacou
Posté le 08/07/2019 à 14:47:56
Et bien moi j'avais carrément l'impression de courir pour échapper à Gilles le sanguinaire...d'autant que je suis allé me renseigner sur son histoire pour découvrir la terreur qu'il faisait règner à grands et petits ...j'espère qu'il a fini en prison pour le restant de ses jours ;je n'ai pas lu jusqu'à la fin ...lol ...merci et bravo Georges pour l'impressionnante poésie dédiée au diabolique personnage !
Yuba
Posté le 08/07/2019 à 15:28:43
Merci Assia. Si tu t'es documentée, tu as très bien fait de ne pas lire jusqu'à la fin. Moi, je suis passé par l'entremise de Jorys-Karl Huysmans et Georges Bataille qui lui ont consacré des études, à ce terrible assassin en série de jeunes garçons... Il a fini condamné par les juges et par l'Église, sur un bûcher où il fût brûlé en présence des parents des petites victimes. Comme ceci se pratiquait à l'époque, il avait d'abord demandé le pardon, que les familles lui accordèrent chrétiennement... Pour autant, il a dû finir en Enfer !
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

22/07 03:06marinette
enivrez-vous d'eau de poésie d'amour et d'eau fraîche
22/07 12:50Yuba
Merci pour le bon conseil Jaques Adrien , bonjour à vous, à Georges et à notre communauté ; en effet la chaleur n'exclue pas la grâce de lire votre lyrisme !
22/07 12:28JACQUES ADRIEN
Merci Jacou ! Bonne semaine à toutes et à tous également. ENtre deux vers pensez à vous hydrater =)
22/07 11:51jacou
Bon début de semaine, chaud et chaleureux !
21/07 10:52Olivier RACHET
Bonsoir à toutes et à tous, je reviens d'un séjour qui m'a beaucoup inspiré... A voir.
21/07 12:24marinette
Mon Dieu la vie est là simple et tranquille
21/07 12:10jacou
"Le ciel est bleu par dessus le toit / Et le vent berce sa palme"... Bon dimanche !
21/07 01:16Yuba
Bonne soirée Babel :)
20/07 06:44Babel
Bonne soirée à tous
19/07 10:51Yuba
Bonjour Georges , bonjour à tous ...pêche à volonté sur les rives d'icetea :)
19/07 10:35jacou
Bonjour buveurs de thé glacé qui donne la pèche ! Attention à la canicule !
18/07 06:24Yuba
On a eu de la chance , Rémi n'était pas loin ...pas en vacances dans une région coupée du monde ...ouff ;)
18/07 06:23Yuba
Merci Georges ...lol
18/07 05:26jacou
Bonjour ! Désolé pour les problèmes d'accès au site . Fluminis est un magicien, et Yuba une fée !
18/07 05:13grêle
Hello Babel :-)
18/07 05:09Babel
Bonjour grêle =)
18/07 05:03grêle
Bonjour Assia, bonjour internautes passionnés de poésie !
18/07 03:55Yuba
Ravie du retour de notre site , bonjour tout le monde !
17/07 11:08Yuba
Bonjour Georges et bonjour à tous et à toutes sur les bords cadencés de la poésie :)
17/07 09:02jacou
Bonjour poétesses et poètes, voyageurs en contrées de fantaisie !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 76 invités