Aux rives des fleuves s'accrochent les captives
Herbes sauvages qui tapissent l'étendue
Les folles filles, ces Ophélie festives
Chantent pour décevoir leurs amants prétendus

Les rivières d'argent courant entre deux bords
Sont parfois déchaînées quand les éclairs sidèrent
L'animal effrayé va se cacher alors
Dans le calme des fleurs aux parfums légendaires

Sur des tapis moussus dorment les écureuils
Descendus des arbres pour quêter des noisettes
Ils croient que la nature exulte après le deuil
D'une rose trahie par un homme sans tête

Les filles recueillies baissant leurs beaux visages
Songent à se mirer dans l'eau jusqu'à des plongeons
L'hypnose est prisée, l'abandon de leurs bagages
D'amours est bien tentant aux durs regards des joncs

Ainsi les Ophélie fouillant les marécages
Vont aux étendues d'eau comme à des sacrifices
Elles tiennent dans leurs mains les fleurs nues, sauvages
Qu'elles offriront, obole, aux passeurs complices

https://images.app.goo.gl/amXHswK3UK5gxENq6

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Arts
Publié le 16/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/09/2020 à 07:27:36
Des ophélies qui t'ont particulièrement inspiré, ton superbe poème va se ranger aux cotés des grands symbolistes, je pense notamment à Moréas ou Samain.
Banniange
Posté le 16/09/2020 à 07:45:28
Ces ophélies, femmes-fleurs des eaux me font penser aux fées et autres créatures féminines qui peuplent la nature et les rêves des hommes. Belles et étranges, silencieuses et symboliques, fragiles tout en possédant une force mystique, elles sont le reflet de l'extraterrestre féminité qui a toujours questionné le coeur des hommes. La Dame du lac en est un parfait exemple. Le charme opère toujours porté par les flots et les beaux vers de ta poésie qui coule comme le sang du monde pour le maintenir en vie. J'adore.
eliosir
Posté le 16/09/2020 à 16:19:58
Sublime !
Ce poème qui est aussi profond et touchant que cette image de l'Ophelie , la dame semblant paisiblement dormir sur son lit d'eau ,au clair de lune , entouree de fleurs ...
Merci Georges pour cet art que tu offres à tes lecteurs , une culture que je découvre et que j'apprécie beaucoup !
Yuba
Posté le 16/09/2020 à 17:42:07
Un poème au parfum de légende, les figures féminines mythiques étant souvent inspiratrices de poèmes où la nature mêlée de féerie, comme ici, et hypnotisant l'homme qui passe grâce à la puissance de leurs charmes (comme la Lorelei ou la Vouivre, autres exemples).

J'ai vraiment aimé l'atmosphère onirique que vous donnez à ce poème qu'on lit comme un conte, une légende mythologique, et je le mets en mes favoris.

Merci beaucoup pour cet instant où le coeur s'en va au fil de l'eau, auprès de ces Ophélie féeriques, et pour le lien vers le tableau.

Avec ma toute vive amitié :)
Matriochka
Posté le 16/09/2020 à 18:09:30
Banniange, merci à toi de ton commentaire : les poètes symbolistes possédaient l'art consommé de diluer les atmosphères, en poésie et en peinture c'étaient des maîtres de la touche, un peu expressionnistes. C'est un univers que j'ai tendrement aimé, et aussi les peintres préraphaélites, leurs devanciers, dont l'esthétique me parle.
Ophélie est devenue un mythe grâce à Shakespeare et à l'interprétation de John Everett Millais, préraphaélite, auquel je fais appel pour illustrer mon poème.
jacou
Posté le 16/09/2020 à 18:16:11
Eliosir, tes réflexions sont très justes et nourries d'expériences et de lectures : la féminité et l'eau sont ensemble selon les psychologues, et le philosophe grand amateur de poésie Gaston Bachelard a consacré un ouvrage à la symbolique de l'eau (à côté des symboliques de la matière, du feu, etc.)
Je suis particulièrement touché par ton expression "le sang du monde qui coule pour te maintenir en vie" ! Nous, amateurs de beautés, notre allégeance est à ce sang du monde, à la femme qui en est l' incarnation idéale, à toutes ces Ophélie noyées par les sans-cœur et ceux qui prennent en haine la féminité, fragile fleur si facile à froisser. Merci à toi, bel ami !
jacou
Posté le 16/09/2020 à 18:17:55
Assia, je te remercie, amie compagne de modération à qui je dois tant de beaux moments passés ici à deviser. Te lire, tes poésies comme tes messages, est un bonheur que chaque jour renouvelle. Heureux je suis ! :)
jacou
Posté le 16/09/2020 à 18:25:27
Matriochka, vous lire est un fortifiant, car vous posez toujours les mots justes : la figure féminine est conductrice au sein du monde mystérieux, empli de secrets, de la nature. La suivre est pour l'homme bénéfique et salvateur, le spectacle de l'essentielle fragilité féminine maintient l'homme dans les bornes de ce que son ivresse à lui, naturelle, de tout renverser, lui permet. Les femmes trop véridiques, elles, sont éliminées ou niées par ses soins : les Rosa Luxembourg, les Jeanne d'Arc, combattantes aussi du reste, furent sujets de grande haine. Elles choquaient l'ordre des choses. Vive les femmes !
Avec ma vive amitié :)
jacou
Posté le 16/09/2020 à 20:05:50
J'ai lu ce poème comme dans un songe éveillé. Il est beau et laisse rêveur en un flot de beauté poétique et féerique avec ces belles créatures et un moment d'égarement tout simplement délicieux...alors merci beaucoup et chapeau
philomène
Posté le 16/09/2020 à 20:31:03
Merci Philomène, je vais maintenant aller dormir, bercé par votre beau message qui vient clore admirablement ce beau jour. C'est la magie d'Icetea, d'apporter cette paix par le poème et des mots partagés.
Bonne soirée à vous.
jacou
Posté le 16/09/2020 à 21:11:59
L'image va si bien avec ta poesie jacou c'est mystérieux féerique
Et poétique à souhait
merci et bonne nuit :)
MARIE L.
Posté le 17/09/2020 à 05:49:52
Je te remercie Marie, ton compliment me va droit au cœur, nous sommes des êtres de féerie, fée et diablotin, elfe ou mage, et la poésie nous donne voix appropriée. Douce poétesse, bonne journée à toi :)
jacou
Posté le 17/09/2020 à 11:14:35
La première strophe et sa rime multi-syllabique m'a beaucoup plu.

Elle donne le ton à l'entièreté du poème.

Merci.
Syntax_Error
Posté le 19/09/2020 à 19:04:04
Merci Syntax Error pour votre passage et votre message !
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 06:56Lys-Clea
Au Plaisir de Vous retrouver Demain .. belle Soirée à Chacune et Chacun :)
19/09 06:55CRO-MAGNON
L'écrit est mon glaive, la liberté n'a pas de trêve ! D'après Olivier W.
19/09 06:52Lys-Clea
:) Bien le Bonsoir Plume de Liberté :)
19/09 06:46CRO-MAGNON
Ah ! Claire est de retour alors bonsoir chère amie de la Poésie !
19/09 05:55Lys-Clea
Bonsoir Plumes féminines et masculines ..
19/09 05:25lefebvre
Bonsoir les poètes, moi je suis ici depuis 12 ans, je n'ai pas vu le temps passer. La poésie nous aide à rester jeune MDR...
19/09 05:04Ombrefeuille
Mille mercis, Matriochka. Bonjour Naliwe ... Que du vrai dans vos mots !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Tachons de surmonter cela autant que possible !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Chercher à qui la faute est depuis toujours la douleur de l'humain
19/09 04:47Naliwe Lewan
Malgré toute la bonne volonté, les temps de crises existent et peuvent être bénéfiques je crois :).
19/09 04:46Naliwe Lewan
Hello. Je fêterai bientôt mes 10 ans sur ce site, et je peux remercier tous les modérateurs pour leur travail de l'ombre
19/09 03:59Matriochka
Bonjour Ombrefeuille ;-) et merci à toi :-)
19/09 03:56Ombrefeuille
Pour ma part, je dirais volontiers que j'ai les épines des roses, mais pas forcément la grâce et le parfum ... Donc il vaut mieux que je ne sois pas modo ;)))
19/09 03:55Ombrefeuille
Bravo Matriochka ! Bien dit ! Bonjour à tous et à chacun, avec un salut spécial solidaire pour es modérateurs :)
19/09 02:41Matriochka
Alors savourons et dégustons, là est l'essentiel! Bon samedi paisible à toutes et tous :)
19/09 02:40Matriochka
Nos quelques petits défauts sont l'amertume du thé, mais nos grandes qualités en sont toute la douceur!
19/09 02:39Matriochka
Bonjour Olivier, Vermeil, Jacou, Eliosir, Banniange... et toutes les plumes bien inspirrées de ce beau site :)
19/09 01:14CRO-MAGNON
Jacou a un grand défaut lequel ? Il est humain et donc imparfait ! L'erreur est humaine !
19/09 12:51Vermeil
Être modérateur n'est sans doute pas facile, car il faut être juste sans être tyrannique, souple sans être laxiste, respectueux de la liberté d'expression et du bien-être de chacun
19/09 12:49Vermeil
...priées dont il reconnait avec hauteur le caractère déplacé, il fait, avec Yuba et Créature notamment, un travail de qualité

Qui est en ligne