Colliers, pierres serties en soyeuses couronnes
Pierreries magnifiées dans de longs pendentifs
Joyaux, bijoux, les mots autour de vous rayonnent
Et ce joyeux diamant, joli rubis captif !

La beauté se parant multiplie vos éclats
Sans qu’éclose à l’œil nu ce trop de pamoison
Que l’or même attiédi inspire aux princes las
D’être riche et mourant en manteaux de vison.

Chevalière, alliance, et tout l’art aux doigts de proses
Qui font la poétesse amie de ces opales
De ces saisons qu’automne entonne en morts de roses
Digital ornement, qu’amie pose en peau pâle.

Lapis-lazuli, zinc, tourmaline ou saphir
Emeraude, agate, art de ciseler les vers
C’est tout un s’il s’agit d’un cadeau à offrir
Mais la beauté certaine est dans le nu sévère.

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Arts
Publié le 28/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 28/01/2019 à 03:13:46
sublime ode à la beauté pour une chute pertinente et bienvenue...amitiés:)
romantique
Posté le 28/01/2019 à 07:13:31
J'ai construit ma maison sur de la pierre.
Parfois, le poète aussi construit ses poésies avec cette même volonté de beauté et d'éternité.
Le scintillement des vers est magnifique et fait rêver.
Merci, Georges, pour cet éblouissement.
lefebvre
Posté le 28/01/2019 à 07:16:04
que l'or même attiédi inspire aux princes las
quelle beauté
ne supprimerais -tu pas le et dans et tout l'art ?

oui la chute est magnifique
belle sans ornements dans le simple appareil
d'une beauté qu'on vient d'arracher au réveil
Racine?
marinette
Posté le 28/01/2019 à 09:08:33
beauté scintillante, beauté naturelle...pourquoi ne profiterait on pas de toutes les facettes, de toutes les possibilités...merci pour ton poème Georges!
Aria
Posté le 28/01/2019 à 11:00:31
Sublime !
Alignement sidéral de gouttes
perlées de toutes couleurs
c'est la caverne d'Ali Baba qui s'est ouverte aux regards...
Je sens que des "voleuses" vont s'y précipiter pour s'emparer des joyaux ...lol
Merci et bravo Georges , le dernier vers refermant la bijouterie avec l'élégance naturelle et d'une rare beauté !
Yuba
Posté le 28/01/2019 à 15:03:37
Merci chers auteurs pour vos messages qui font chaud au cœur par ce climat de froidure hivernale !

@ Sylvain : les pierres demeureront quand nous serons réduits en poussières, redevenus étoiles... Amitiés :)

@ Daniel : tu as très bien fait, comme en toutes choses je présume ! Amitiés.

@ Marinette : je vais voir en me relisant si des modifications sont judicieuses. Dans tous les cas, Racine est incontournable à qui veut forger des vers pour l'éternité de la langue française (défendons-la) ! Certes, je n'ai nullement cette prétention, mais je te remercie pour la belle citation de lui.

@ Aria : tu as raison, la beauté s'accommode de tout, dans l'excès comme dans le dénuement, elle demeure, un peu comme une pierre de scandale.

@ Assia : la caverne d'Ali Baba est pleine de ruissellements et d'étincelles, mais tout l'or du monde ne remplace pas la simple beauté d'une âme, quelque soit le physique dont elle se pare pour aller sur la planète ! Émaux et camées de Théophile Gautier se déposent et mes petites pierres également aux pieds de la femme ensorcelante.
jacou
Posté le 28/01/2019 à 15:21:45
Jacou vos vers sont les joyaux de ce poème que je vais ranger précieusement en favori, tellement il y a un don de votre coeur produisant du beau et du vrai. Merci Jacou votre poème est une merveille qui pare mes pupilles à la lecture. Ce bijou d'yeux est celui qui habille l'âme pour qu'elle brille au delà de la peau.
Hypothese
Posté le 28/01/2019 à 16:05:22
Hypothese vos mots précieux sont comme des petites pierres qui ont l'éclat que le cœur leur confère, et plus de prix que bien des pierreries qui en jettent. Je les reçois avec la joie d'un artisan ayant pris conseil auprès d'un orfèvre poète, et je vous remercie chaleureusement du fond du cœur d'apprécier cette poésie.
jacou
Posté le 28/01/2019 à 17:16:31
Le collier

Riche de pauvreté
Elle se fit un collier
De perles de marine
Un collier blanc nacré
A longue année
Du fond de sa coquille
Elle polit l’œil-de-mer
Nourri de son amnios alguaire
Et ce collier de perte
Autour du col lui sied
En couronne de neige

D’un grain de quartz entré
En son sein par errance
Le fruit-de-mère a fait
Un joyau de brillance
Et les larmes salines
Qui glissent de ses yeux
Se cristallisent au cou

Elle porte un diadème
Des yeux de gypsophile
Arrachés aux abysses
Et son cœur
Entrebâillé à peine
Balbutie au soleil.
marinette
Posté le 28/01/2019 à 19:33:32
Magnifique, sublime ton poème Marinette, tu l'as glissé doucement ici mais il mérite d'être hissé au pavois de tes publications ! Infiniment merci de ce beau cadeau, à relire sans cesser...
jacou
Posté le 28/01/2019 à 19:59:28
Tu es un lapidaire des mots, tu leur enlève tous les crapauds !
CRO-MAGNON
Posté le 28/01/2019 à 20:36:42
Merci Olivier, les crapauds sont mes amis, mais pas en orfévrerie, où ils veulent se faire plus gros que les cailloux...lol
jacou
Posté le 29/01/2019 à 13:22:20
Thé De Homme

Il était une foi
Une rainette verte
Vivant dans l’église déserte
Au fond du bénitier sec

Quand un pèlerin plein d’espoir
Trempait son doigt
Croak
Elle le mordait pour se faire
Un peu de sang froid

La nuit quand pleurent les cierges
Erigés par les vierges
Un crapaud crado s’il en fût
Jumpait gaillard chez la verdette
Pour faire krak krak
En amulette

Puis vinrent les petits têtards
Frétillant du côté caudal
Et nourris par une gouttière

Les hommes ayant quelque problème
Allaient au noir tremper le doigt
Dans cet endroit mythologique

Un curé se fit affecter
Au défilé des téterelles
C’est depuis que le bruit s’épand
Que l’on guérit tout à St Pan
Pour peu que l’on soit anoure

La Marinette au fond du chœur
Trônait en sainte virginale
Recevant les ex-voto
Les ex-queutus
Les nouveau-nus
On dit qu’elle a sous sa vertu
Le couperet
Et qu’elle chante le Thé De Homme.

A dent d’homme :
Cher sophiste
Anoure et macrocéphale
Je baise l’ourlet de ta toge
J’ai mal au carré des lombes
Serais-tu passé sous ma robe ?

Ma Rainette
5 août 2011
marinette
Posté le 29/01/2019 à 14:56:32
Pomme de rainette et pomme d'api... Lu et approuvé, ta petite rainette, ô Marinette !
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 39 invités