Est-ce ainsi que l’on sème en son sein la discorde ?
D’avoir rêvé jadis le tout de la nature
Pour être jeté lors en dehors de la horde ?
L’humanité se meurt, qui perd littérature.

L’art est-il anobli de ne plus rien nous faire ?
L’art moderne irait-il à l’envers de l’espoir
D’y voir plus clair enfin dans ce monde de fer
Ou ne se passe-t-il ainsi que par l’Histoire ?

L’Histoire empruntée est-elle la seule issue ?
Les foules disloquées vont vers d’autres possibles
Passés et présents, le futur en est tissu
D’oublis assemblés, là, le Temps nous prend pour cibles

Dimanches de la vie, vous m’êtes indicibles
De bons croissants, et des plans faits sur la comète
N’aident pas à découdre un réel sans terrible
Ce Terrible que Michel Ange avait en tête

Cette faculté de l’Homme à se dépasser
À se hausser plus haut que ce sol qui le porte
Et par la pensée à transcender le passé
Qui d’un individu fait vibrante cohorte ?

Un être a par le livre accès à toute foule
Le tableau l’entraîne au loin où il se dissout
Et l’Histoire le fait verser en fortes houles !
Et tout cela vaudrait un peu moins de dix sous ?

Aujourd’hui l’économe a tout pris de la manne
Tout s’achète et se vend, certes, depuis toujours
Mais pourquoi suivons-nous sans cesse, ô qu’on nous damne !
Les bonimenteurs de foire, et leurs sots parcours ?

Toi et moi, tous les deux, qui sommes concernés
N’avions-nous d’autre histoire à faire en notre vie ?
La réalité a la couleur des années
Grises d’un siècle mort, or l’art fait-il envie ?

(à Damien Hirst et à Jeffrey Koons)

Damien Hirst :
https://www.tate.org.uk/art/artworks/hirst-away-from-the-flock-ar00499
Jeffrey Koons :
https://dope.gallery/jeff-koons-sculptures-toys/black-rabbit

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Arts
Publié le 20/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 20/01/2019 à 04:14:41
Merci Jacou, votre poème est l'oeuvre que je préfère, inestimable. Je ne suis pas fan des oeuvres présentées, pas receptive du tout, pour me plaire l'art doit me faire éprouver du plaisir à la contemplation, il doit éveiller mes sens, mes émotions.
Certains tableaux font pleurer par leurs beautés et on dit de certains livres qu'ils sont d'inspiration divine, on nomme "génie" certains artistes c'est bien que au fond dans le langage courant la différence est faite.
J'ai adoré votre poème et votre style qui transmet si bien les émotions.
Hypothese
Posté le 20/01/2019 à 08:08:11
Merci beaucoup Hypothese pour votre belle lecture et ce compliment qui me touche. Nous avons certainement besoin de rêver pour espérer encore dans la fuite des jours, et l'art nous y aide. Encore faut-il des repères et de l'idéalisme en art, sinon ne demeure que froid cynisme et matérialisme outrancier, et vessies vendues pour des lanternes.
Je vous rejoins sur la notion du génie artistique : inexplicable, irrécupérable en outre. Mais où sont les neiges d'antan ? L'art renaîtra-t-il un jour, puisque le besoin de lui est éternel en notre nature humaine ? Espérons...
jacou
Posté le 20/01/2019 à 10:27:36
L’art est bien vivant et vibre partout encore.
Certains génies artistiques, toutes disciplines confondues, ont placé la barre très haut pour ceux qui suivent.
Je suis peintre avant d’etre poète. Et à chaque exposition j’ai le cœur qui tremble, pince...
Et à chaque visiteur je scrute les réactions... vont il aimer?
Le plus passionnant dans l’art c’est la recherche, aller plus loin, tenter d’autres techniques, essayer autre chose... et se trouver, se retrouver.
Ton style est superbe, tes pensées très justes.mais l’Art n’est pas mort...il évolue.
Beau dimanche l’artiste
passeur de mots
Posté le 20/01/2019 à 12:20:18
Les Arts sont des créations et les artistes sont des créateurs dont les oeuvres mèritent d'êtres sauvegardés , perpétués ...je suis triste quand j'apprends la destruction d'une ville antique par des esprits dépassés par leur obscurantisme ...

La perception de l'Art n'est pas la même et peut changer incroyablement d'une personne à une autre ou surtout d'une génération à une autre , comme en musique ...

Je suis pour ma part favorable à la vente des oeuvres c'est une manière de les sauver de leur donner une seconde vie. Pour les livres je sens une véritable obligation de m'n emparer afin d'en prendre soin . Ma dernière acquisition ,sur un étalage de rue à moins de deux euros , un "Françoise Sagan" et un "Georges Sand "...

Merci Georges pour ce chef d'oeuvre poétique ...dans mes favoris !
Yuba
Posté le 20/01/2019 à 12:46:06
Didier, bonjour à toi et grand merci pour ton commentaire, que j'ai bien lu !

D'abord, comme tu es peintre, ce que je savais, excuse-moi d'avoir choqué tes convictions par mon propos et par mon titre qui semble définitif !

En matière d'art, je suis un amateur, certes, mais je pense cependant que nous sommes dans une période de basses eaux en matière artistique. Dans l'art, je place aussi la poésie.

Je m'explique : la poésie, la peinture vivent, vivront toujours par les praticiens, mais quels sont les mouvements qui mettent le feu aux poudres ? Y a-t-il un nouveau surréalisme, un nouveau support-surface, de nouveaux Soulages, De Staël, un Calder, qui fassent vibrer parmi les foules art et poésie, qui prendra la suite en poète d'un Philippe Jaccottet, d'un Dupin...?

Je voulais dire dans mon poème, en corrélation avec l'Histoire qui a besoin d'être interprétée par les artistes pour qu'on la sente vivre, passer : qui suivre, quand les noms que je connais sont ceux de Koons et Hirst, tels que l'on nous les présente comme phares artistiques ?

Je ne suis pas un démagogue m'agitant contre l'art, bien loin de moi cette pratique, je sais trop pour l'aimer en amateur que l'art est ô combien nécessaire et vit sa vie discrètement, je voulais seulement dire mon désarroi, alors que je regarde des reproductions d'œuvres d'art chaque jour dans des livres, devant une certaine tournure de l'art contemporain, que je nomme moderne dans mon texte.

Nul doute que l'artiste, le praticien que tu es, peut être heurté par ce texte, mais je suis persuadé pour l'instant que l'art aujourd'hui ne vit pas sur les cimaises. Du reste, comme en toute période depuis deux siècles, il vit dans les galeries et entre les artistes échangeants.

Beau dimanche le peintre et poète !
jacou
Posté le 20/01/2019 à 12:50:57
Assia, merci à toi infiniment pour ton commentaire. Je suis fou de poésie pour ce qui me concerne, et la poésie me requiert infiniment. J'ai juste quelques craintes quant à l'avenir, mais c'est la société entière qui doit sûrement se redéfinir et trouver de nouveaux supports d'expressions diverses. Art, poésie vont de pair, la poésie accompagne l'œuvre artistique depuis le temps de Baudelaire il y a quasiment deux siècles.
Les livres, les œuvres sont des biens impérissables à préserver.
jacou
Posté le 20/01/2019 à 13:02:22
L'art peut être considéré comme l'expression d'une civilisation, quand il est beau, quand il haut, il représente l'acmé !
Toutes les sociétés antiques ont brillé par leurs arts !
Le déclin de la civilisation occidentale est marquée par la décadence artistique actuelle. Pauvreté dans l'approche des thèmes, rien de profond, que du superficiel, quelques traits, une esquisse et on en fait un chef-d'œuvre !

CRO-MAGNON est un génie par rapport à la médiocrité des artistes d'aujourd'hui !
CRO-MAGNON
Posté le 20/01/2019 à 13:05:57
L'art doit être élitiste pour sa grandeur, pour sa rigueur, non pas pour une caste régnante ou d'initiés mais pour éclairer le peuple !
CRO-MAGNON
Posté le 20/01/2019 à 13:23:40
Je modifie mon titre, car art "mort" est provocateur et semble définitif. Je préfère à tout prendre le concept d'art "morne" rapporté à mes deux impétrants mis en liens...
jacou
Posté le 20/01/2019 à 13:29:22
Merci Olivier pour ton message bien senti. Cependant, la notion de déclin d'une civilisation peut être questionnée, je ne vois pas un déclin, plutôt actuellement une totale redéfinition des bases de nos civilisations, car la technologie envahit tout et force à se poser de nouvelles questions, y compris pour l'art dont la poésie est un domaine.
Le déclin qu'avait conjecturé un Oswald Spengler dans son "Déclin de l'Occident" n'aura pas eu lieu, c'est plutôt d'un nouvel embranchement qu'il s'agit dans le développement de la plante civilisée, en espérant que cet embranchement ci ne soit pas une voie de garage !
jacou
Posté le 20/01/2019 à 15:19:24
l'art a ses égeries et ce poème est transcendant merci jacou amitiés:)
romantique
Posté le 20/01/2019 à 16:31:47
Georges, je vous dit votre prénom car vous êtes beaucoup trop classe pour un Jacou de passage car vous savez marquer vos lecteurs par vos écrits même si je reste quelquefois un peu interdite devant, me le permettez-vous ?

Je penche vers vous, je reconnais , je ne peux me positionner sur l'Art car ce n'est nullement mon domaine mais j'ai souri malgré tout lorsque vous avez évoqué l'Art mort de nos jours , je vous retorquerai: je préfère
L'Art Re Naissance sans vilain jeu de mots, il suffit de se rendre à Florence pour admirer, pour moi, les oeuvres de l'époque, c'est renversant et avec uniquement quelques Échafaudages pour support mais cette réflexion n'engage que moi.
Et je peux préciser que ma fille qui se nomme Ange peint et qu'elle me dit que je n'y connais rien en Art , c'est normal, même si c'est mon Ange , je préfère " Michel Ange " et toujours avec le sourire.
Bien amicalement. Lize.
marquisa
Posté le 20/01/2019 à 17:04:57
Sylvain je vous remercie vivement. Amitiés :)
jacou
Posté le 20/01/2019 à 17:13:19
Lize, merci : vous avez non seulement le droit mais même le devoir d'être interdite devant tel texte, car quand mon poème est publié, il n'appartient plus à l'auteur, mais au lecteur, à la lectrice qui se l'approprient !
Je constate que nous avons des goûts en commun : l'histoire et l'archéologie, la période artistique de la Renaissance... Florence fut une belle capitale alors de l'art, puis il y eut Paris au 19ème siècle, New York désormais.
Votre fille est dans l'éternel conflit des générations avec vous, elle se pose en s'opposant, et vos goûts en la matière, elle les combat pour l'heure afin de définir sa propre voie. Nous sommes d'abord rebelle à l'adolescence, nous devenons plus conservateurs plus tard.
Très cordialement.
jacou
Posté le 20/01/2019 à 17:28:47
je viens de regarder avec Alain mon ami peintre les portraits de Hucleux et les hyper réalismes de Goings,c'est incroyable c'est mieux que la photo
cependant j'aime bien je préfère les portraits en peinture et quelque élévation de l'imaginaire dans les tableaux
c'est fascinant je me disais que , comme l'ont dit certains la poésie est une escroquerie de l'âme et la peinture ne peut mentir
mais je ne sais plus rien je suis inconnaissante et tellement émotive impulsive que chez moi le poème est une explosion de vérité ou un délire intense et brusque donc il ne ment jamais, quant à la peinture je ne sais que la voir et l'admirer
bisous à tous
marinette
Posté le 20/01/2019 à 17:33:07
Je pose les questions : qu'est-ce qu'un artiste ? Faut-il avoir l'art triste pour être Poète ? Le Poète est-il un artiste à part entière ?

A vos copies
CRO-MAGNON
Posté le 20/01/2019 à 17:37:36
Mille merci Marinette pour ton témoignage toujours très précieux !
Tu m'apportes des noms que je vais m'empresser d'aller visiter dans leurs œuvres vives !
J'ai aussi besoin d'être mis à la page, et je suis friand de ces noms nouveaux qui peuvent demain renouveler fondamentalement notre perception du monde. Que dis-je ? Ils le font déjà à leur instinctive manière, ces artistes d'aujourd'hui méconnus mais aspirants de l'imaginaire !
Bisous.
jacou
Posté le 20/01/2019 à 17:41:09
Tu veux des noms de poètes qui méritent d'être connus et reconnus :

Georges Zouba, Olivier Werbrouck et d'autres de ce site !

Soyons des Gilets Jaunes et montrant que nous sommes des artistes, des poètes, des écrivains !
CRO-MAGNON
Posté le 20/01/2019 à 17:42:28
Olivier, le poète est un artiste, il jouxte plus les arts que la littérature, à mon sens, sans réciter Horace.
Le poète n'est pas triste, il est tout amour donc d'abord gai, puis rebelle, assez provocateur, tout cela forme un emballage plutôt guilleret.
L'art est tout ce qui noue l'imaginaire à la réalité. Il transforme la réalité dans le sens où l'humain transforme tout ce qui le touche, presque malgré lui.
jacou
Posté le 20/01/2019 à 17:45:05
Georges j'ai lu avec attention votre poème. Je pense que la façon de peindre a changé de telle sorte que parfois j'ai l'impression de ne plus parler le même langage. Je dirais qu'il y a l'art ancien et le nouveau. Personnellement je trouve qu'il faut avoir un incroyable talent pour arriver à la cheville des anciens peintres.
certains nouveaux me plaisent par leurs couleurs plus éclatantes mais d'autres me déconcertent. Pour être franche je suis un peu le mouvement car certains de mes anciens tableaux semblent démodés selon les dires de la jeunesse. Toutes ces tendances sont comme la mode un commerce. Belle fin de journée
Posté le 20/01/2019 à 18:03:43
Georges. Je n'ai pas relu
roserose
Posté le 20/01/2019 à 18:03:52
Georges , je ne suis nullement en conflit avec ma fille,40 ans , je suis allée à Florence avec elle . Elle m'a déposée à Pompei , elle m'a attendue .Nous avons deux différences, elle aime la peinture, moi je n'accroche pas et les langues orientales ( parlé écrit chinois et japonais ) et elle déteste l'histoire et l'archéologie et ma tasse de thé l'Egyptologie. Mais c'est ainsi, nous voyageons toujours toutes les deux avec une certaine complicité.
Oui avec vous, ce n'est pas la cité interdite mais vous me scotchez par vos poèmes, c'est indépendant de ma volonté, je m'incline, c'est tout.
Sinon, oui , nous avons des goûts en commun, j'avais remarqué et c'est très agréable d'être précédée...
Bien amicalement.
Lize.
marquisa
Posté le 20/01/2019 à 18:14:20
Rose, merci pour votre message, il est très éclairant de la part de qui peint et connaît cette sensation de création en peinture, que j'ignore personnellement. Il y a toujours des périodes d'hésitation, de basculement, dans l'art comme en toutes choses, peut-être transitions-nous actuellement. Belle soirée à vous.
jacou
Posté le 20/01/2019 à 18:21:13
Lize, le conflit que j'évoquais était métaphorique plutôt que réellement en acte, excusez moi de m'être mal exprimé. Félicitations pour votre fille, elle se débrouille très bien dans sa vie.
Ne vous inclinez surtout pas, la poésie est un vaste univers avec de multiples chambres, et des artisanats divers tout autant. Ne vous inclinez pas, continuez à aller tête haute avec votre belle poésie.
Bien cordialement.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 43 invités