Buisson brun des sous-bois abritant les idylles
Cachés comme mes chats qui s’enivrent des arbres
En y grimpant, ou qui se sont vus trop agiles
Trop jeunes pour s’enfermer à l’atelier des marbres,

Je suis sculpteur d’un monde étrangement fragile,
L’angélique a gémi dans ma statuaire morte
Parmi les poussières que j’assemble en argile,
Triste contemplateur de mes vaines cohortes.

Vraiment mauvais serait celui regrettant l’art
Qui d’un ru de banlieue fait le branle d’un fleuve
Ou du repas d’un pauvre une croûte avec lard
L’abstrait est théâtral comme joyeuse veuve

Rodin m’a démontré, puis la grande Camille
Claudel, Giacometti, Moore…aussi le hasard
Que Dieu est un beau Nu quand l’homme déshabille
La part de lui qui, Femme, apparaît Ange, tard.

Écrit par jacou
Le poète éveille un monde dont il est le veilleur
Catégorie : Arts
Publié le 06/12/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/12/2018 à 12:04:04
quel superbe quête artistique dans tous ses états j'ai apprécié:)amitiés
romantique
Posté le 06/12/2018 à 12:05:20
"Je suis sculpteur d’un monde étrangement fragile,
L’angélique a gémi dans ma statuaire morte
Parmi les poussières que j’assemble en argile,
Triste contemplateur de mes vaines cohortes."

Elle est époustouflante cette sculpture poétique !
Les vers se sont mis dans le rythme en puisant dans les émotions pour réaliser un résultat de toute beauté ...
Merci de citer les artistes connus et surtout Giacometti , dont j'ai pu admirer , il a deux ans ,les œuvres ,au musée d'arts modernes de Rabat...inoubliables!
Merci Georges :)
Yuba
Posté le 06/12/2018 à 13:39:56
Sylvain, merci beaucoup ! Amitié :)
jacou
Posté le 06/12/2018 à 13:47:15
Assia, un grand merci à toi pour ton message réconfortant. Mon sculpteur gémit un peu sur la perte du spirituel dans l'art, mais en même temps, il est de son époque, moderne et abstrait, et c'est alors que les leçons de Giacometti ou de Henry Moore peuvent lui être utiles, tout en devant être dépassées, et là Calder est un exemple. Mais reste à sculpter la beauté humaine pour lui, et comment la représenter, sans la femme ou l'ange ? C'est au péril de son art, encore plus complexe que la peinture.
jacou
Posté le 06/12/2018 à 22:37:18
Je trouve également que votre poésie se contemple comme une sculpture. La précision de chaques vers et l'oeuvre finale. J'y ai ressenti des similitudes avec des ecrits de michel ange sur la fragilité, l'impression que le beau,a avoir avec "dieu". Merci Jacou d'avoir si bien honoré cet art!
Je suis admirative pour ma part de l'oeuvre de Camille Claudel.
Hypothese
Posté le 07/12/2018 à 01:14:29
Merci infiniment Hypothese pour votre commentaire si bienveillant et stimulant ! Je suis également admiratif de Camille Claudel : son œuvre est émouvante et rejoint la pleine vie dans nos cœurs, par nos regards, qui lui fut déniée.
Je ne connais que les sonnets de Michel Ange à vrai dire, mais je pense que le beau dans ces matières de l'art a quelque chose à voir avec le spirituel, surtout depuis que j'ai lu "Le Spirituel dans l'art" de Kandinsky, l'un des artisans majeurs de l'abstraction artistique, abstraction qu'il mit en œuvre dans les années 1910, il y a environ un siècle maintenant.
À mon avis, Dieu a déserté les temples pour se réfugier dans les œuvres, et toute création, pour qui est croyant, est la façon, très contemporaine et abstraite, de le louer. Mais l'art a sa part agnostique ou athée, car on ne saurait l'enrôler sous une bannière, il est bien trop libre. Pourtant, en lui, c'est bien notre esprit et notre espoir dans quelque chose de plus haut que nous, qui nous relie entre nous, qui dominent.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !

Qui est en ligne