Transport de mes amours qui m’emmène à ta guise
Tes étapes passées, destins auxquels je crois
Sont pèlerinages, ma croyance s'aiguise
Trempée à des masques d'un carnaval de croix

Je suis la féerie le long des fines lignes
Tracées jusqu’aux lointains déversés sous la terre
Dessinant mes versets, merveille où mes yeux clignent
Du sommeil des idées ma vie se désaltère

Dans ma tête s’écrit un récit de voyages
Bercé de ces désirs décidant des trajets
Récit tressant ainsi selon ses lents sillages
Les stations de la joie pour l’extase que j’ai

Le pèlerin suspend à son itinéraire
Son âme curieuse devenant découverte
Par périple accompli vers toute heure dernière
L’amour est mon transport, carte du tendre ouverte

P.S. : « On redessina
Du pont d’Iéna
Au pont Alexandre
Jusqu’ Saint-Michel,
Mais notre échelle,
La carte du tendre » (Georges Brassens, « Les Ricochets »)

N.B. : La « carte de Tendre » (ou « du Tendre ») est un itinéraire amoureux symbolique, jeu littéraire conçu au 17ème siècle, dont Molière fait mention dans ses « Précieuses ridicules ».

Écrit par jacou
Les illusions ne sont jamais perdues, elles se transforment. L'imaginaire est peuplé comme par magie de ces illusions.
Catégorie : Amour
Publié le 27/03/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/03/2021 à 12:31:56
Un tendre mystère magnifique, j'ai aimé me perdre dans ce labyrinthe et ces jardins aux arômes étourdissants. Un favori, ravie de te relire Georges, j'y reviendrai avec plaisir pour m'imprégner de cet itinéraire qui mène au plus intime de nous-même. Bon week-end (-:
Asté
Posté le 27/03/2021 à 16:27:34
Une "Carte du Tendre" ici sublimée sous votre plume que je lis à
nouveau avec joie :)

Il y a quelque chose d'initiatique dans vos mots, dans cette quête
qui imprègne chaque ligne, chaque image ...

La "Carte du Tendre" originale avait un ton érotique (habilement
paré de mille atours, on était au Grand Siècle !). La vôtre a une
intensité quasiment ésotérique, j'ose dire chamanique.
Ombrefeuille
Posté le 27/03/2021 à 18:29:57
Bonsoir,

Ravie du retour .. ( il fut si .. long ! ) :)

On se laisse transporter .. Hier, " Ils " avaient de l'Imagination pour se distraire amoureusement .. Voyage qui mérite ses Aventures ..

Bravo et Favori !
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 28/03/2021 à 13:11:47
Intéressant ce classement entre deux rives. Il y a beaucoup à méditer. Par exemple, certaines qualités comme la générosité trouve son pendant de l'autre coté du fleuve, mais plus bas, en petit soin. Le but étant, si j'ai bien compris, d'arriver à une ville Tendre sans se perdre, avec pour horizon les terres inconnues.
Toujours agréable de lire vos pérégrinations poétiques subtiles et en vers.
Posté le 28/03/2021 à 13:12:19
Je signe.
Weedja
Posté le 28/03/2021 à 18:32:07
Heureuse de te relire en ce pays-ci (comme on disait au siècle de gloire de la Carte du Tendre), mon cher Georges :-)
Et je goûte ces vers où tu livres une excellente version moderne et revisitée de cette représentation de l'amour chère aux personnes du siècle de Molière, plus amoureuse que celle du passé, qui avait son côté plus sensuel.
Je trouve que la tienne exprime une quête plus sentimentale.
Un poème que je garde en mes favoris, pour la beauté de tes vers, et aussi parce que j'avoue un faible pour le théâtre de Molière.
Avec toute mon amitié à toi :)
Matriochka
Posté le 12/04/2021 à 17:31:57
tu n'as rien perdu de ta verbe et de ton sens de la de scription
Jacou comme tu aimes écrire cela se ressent merci ;)*
MARIE L.
Posté le 13/04/2021 à 10:24:17
Marine, Ombrefeuille, Claire, Weedja, Matriochka, Marie, je vous adresse mille mercis venus du territoire qui s'étend au delà de l'horizon, là où les couleurs de l'arc-en-ciel puisent leur éclat, au spectre scintillant qui distille, à nulle autre pareille, l'infinie diversité du monde, dans ses rougeurs de couchants et ses verdures par derrière les collines, où l'enfance s'est établie.
jacou
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .
15/04 11:16Syntax_Error
"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?"

Alphonse de Lamarti
15/04 11:03Syntax_Error
Bien le bonjour chez vous. Et mes félicitations Iloa, j'imagine votre plaisir. : )
15/04 08:49Edelphe
Bonjour Jacou, bonjour à tous
15/04 07:14Iloamys
Merci beaucoup.
;- )
14/04 11:54jacou
Orchidée, tout vient à point à qui sait attendre.
14/04 11:54jacou
Bonjour à vous tous, exquis poétesses et poètes ! Félicitations Iloamys !
14/04 11:10orchidee
Auxmodérateus veuillez fermer mon compte, je n vous demande pas le bout du monde
14/04 09:40Iloamys
Je n'ai jamais compté combien j'avais écrit de poèmes.
Mais , je pense 200 ou 250 peut-être.
; -)
14/04 09:34CRO-MAGNON
Certains le disent
14/04 09:14Iloamys
1636 poèmes.
Tu es une machine à poèmes...sourire
14/04 09:13Iloamys
Non
Mais il vous suffit d'effacer tous vos textes.
Enlevez votre pseudo et ça reviendra au même.
Vous laissez mourir votre compte c'est tout.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 57 invités