Parmi les ombres fantomatiques
Je retrouve une douce chaleur
L'âme flottante des voyageurs
Indécise et imprécise, lunatique

Je ne m'en vais qu'avec mon cœur
Qui pèse tellement dans ma poitrine
J'aime cette gare qui nous confine
Dans l'attente, nos espoirs d'ailleurs

Le train arrive, lumière spectrale
Et je pense aux saisons qui passent
Cycle du temps dessinant ses traces
Ce qu'on fuit en bouclant des malles

Sur le quai, des adieux, du bruit
Je ne regarde pas ces gens qui déferlent
Je prends place et mes larmes perlent
En me couvrant du manteau de la nuit

Écrit par grêle
Choisis bien tes mots
Car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure

▼▲◀◀▶▼◀ Pensée Navajos ▼▼▲◀▶▼▲
Catégorie : poèmes divers
Publié le 31/10/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 31/10/2018 à 21:35:20
je me suis laissé emporter par cette histoire sublime et secrète j'ai repensé a docteur jivago magnifique :)amitiés
romantique
Posté le 01/11/2018 à 16:04:35
C'est un magnifique écrit princesse , il m'a fait pensé à un ancien de mes écrits :

Dans ma valise : je vais le chercher et le mettre ici :)

Bisous

Je prendrais

Toutes les images inconnues
Vues au-delà des barrières
Celles qui m?arrosent comme nues
Et rincent le passé loin derrière

De mes désirs que ceux
Qui voudraient bien venir
Des remord en reproches que ceux
Qui quittent le chemin à finir

Sur la route je défilerais le poème
Long du voyage qui se précise
Des mots dépliés dans le thème
De pariade bouclé en valise

J?irai à la rencontre
Des réflexions qui mettent
Les nobles pensées au centre
Et qui d?une liberté acquise s?entêtent

La paix dans un flacon comme une lotion
A parfumer des jours à gagner
En quelques gouttes en notions
de patience pour un équi-libre à soigner

L?ouvrage avance en frémissant
Une à une les tuiles je cueille
Atelier de sentiments tout récents
Parfois les pas hésitent au seuil

En coulisse je puise et je sème
Pour nourrir de soleil et d?amour
Des germes d?or-anges sachant que même
Rome ne se construit pas en un jour
Yuba
Posté le 01/11/2018 à 17:09:04
Merci Sylvain de ton commentaire qui cite une référence intemporelle :) j'aime bien quand on rejoint une autre oeuvre, en inspiration... Amitiés :)
grêle
Posté le 01/11/2018 à 17:11:23
Merci Assia de ce superbe présent que tu me fais, ton poème est riche d'une liberté de corps et d'esprit, "il y en a qui ont le coeur si vaste qu'ils sont toujours en voyage" Jacques Brel. Cette citation s'applique bien à ton poème et ta belle âme, gente dame ! Au plaisir de te lire bien vite, bisous :)
grêle
Posté le 01/11/2018 à 18:41:47
Grêle ce poème est triste et mélancolique.Il nous emporte vers un ailleurs au bout de la nuit mais à l'aube le jour se lèvera et le ciel sera dégagé de tous les nuages. Douce nuit
roserose
Posté le 01/11/2018 à 18:52:39
Oui Rose, c'est cet "espoir d'ailleurs" qui prendra tout son sens dès l'aube... Merci de ta visite lumineuse, je t'embrasse, belle soirée :)
grêle
Posté le 01/11/2018 à 23:28:52
Sublime...
Viel arbre
Posté le 02/11/2018 à 05:47:38
Merci du passage Vieil arbre, heureuse que cette ambiance étrange de train de nuit vous ait plu :) Au plaisir de vous lire
grêle
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...
16/11 10:57Yuba
Bonjour Georges , bonjour Weedja et bonjour à tous les passeurs de mots sur ce pont de poésie...
16/11 09:44jacou
Bonjour la Compagnie des Poètes : troubadours, trouvères, aèdes, chanteurs...
15/11 01:47Weedja
Très bonne idée afin de contrer le changement de saison.
15/11 11:16Yuba
Bonjour Georges , bonjour Daniel et bonjour à toute la communauté icetea ...on va remplacer le thé glacé par des boissons chaudes à volonté ! lol !
15/11 11:15lefebvre
Bonjour Georges et bonjour à tous les poètes
15/11 08:51jacou
Bonjour, poétesses, poètes, lectrices, lecteurs, bienvenue !
14/11 07:45jacou
Bonjour et grand courage à vous deux, Daniel. Que cette journée pour notre communauté amatrice de thé glacé soit faste !
14/11 07:02lefebvre
Mon problème en ce moment c'est la perte de ma muse lol !
14/11 06:59lefebvre
Bonjour, les poètes, pour moi il n'y a aucun problème de connexion sur le site, tout est OK.
13/11 06:28grêle
J'espère que ton problème va trouver une solution... en tous les cas bienvenue de retour sur icetea :)
13/11 05:36Galerion
Salut grêle ! Peut-être, mais en plus je ne peux pas naviguer sur le site, il semble bloqué à la page d'accueil. Enfin, si j'arrive de temps à autres cela me suffit :)
13/11 04:44grêle
Parfois il m'arrive d'avoir le site en inacessible pendant 10 minutes. Il faut alors être patient, j'ai ce problème depuis toujours avec icetea... peut-être qu'il t'arrive la même chose ?
13/11 04:42grêle
Est-ce que tu veux dire que tu n'arrives pas à te connecter le matin ?
13/11 04:41grêle
Bonjour Galerion, pour ma part je me suis connectée à partir de 15h30 et le site fonctionnait bien...
13/11 04:39Galerion
Bonjour ! J'essaie de revenir par ici vous lire, mais le site m'est inaccessible la moitié de la journée, vous arrive-t-il la même chose ?
13/11 11:22Yuba
Bonjour Georges, bonjour Daniel ...très agréable journée à tous et toutes ,au coeur de l'arable saison :)
13/11 09:46jacou
Bonjour Daniel.
13/11 09:07lefebvre
bonjour Georges, bonjour à toutes et à tous

Qui est en ligne