maman,je dois te dire au revoir
le cœur aussi glacé que ton corps
je viens d'apprendre ton départ
je suis confrontée à ta mort

mon âme brûle et mes yeux saignent
dans une douleur intense, je baigne
comment accepter une fin si précoce
je ne peux accepter cette fin atroce

si je pouvais changé le passé,
entendre ta voix une dernière fois,
je te serrerais si fort contre moi,
que la mort ne pourrais t'emporter

je t'aime, bon voyage ma belle.

Écrit par flo
"je vais mieux qu'hier et moins bien que demain"
Catégorie : Triste
Publié le 30/11/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 30/11/2018 à 03:44:47
C'est toujours pénible, tu as des frères et soeurs?
eric
Posté le 30/11/2018 à 04:22:45
C'est un trés joli message d'amour, en même temps un cri tellement déchirant...
Hypothese
Posté le 30/11/2018 à 08:16:33
Déchirante évocation de la perte maternelle. Je me tiens à vos côtés. Merci flo pour cette poésie si émouvante.
jacou
Posté le 30/11/2018 à 12:02:37
Des mots qui viennent du cœur, tristes, mais remplis d'amours. Courage petite fleur !
Riverie
Posté le 30/11/2018 à 12:20:07
C'est toujours pénible la perte de la maman , mais tes mots ont su trouver le courage pour écrire l' "adieu " avec ce qu'il faut d'amour et de poésie...mes condoléances Flo !
Yuba
Posté le 30/11/2018 à 21:35:18
merci, sincèrement... c'est dur, mes frères sont militaires donc... enfin voilà je me sens si seule.
flo
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...
16/04 10:36Yuba
Bonjour Georges ...et nous sommes également endeuillés avec elle et espérons qu'elle sera plus belle après "réparations" ...
16/04 10:34jacou
Mais notre poésie fait revivre toutes choses, alors écrivons !
16/04 10:34jacou
Bonjour à tous. Ce matin, Notre-Dame de Paris porte des traces de deuil...
15/04 11:07Olivier RACHET
Oui en effet Yuba, pour moi qui suis un fou de patrimoine et particulièrement d'architectur e gothique c'est dramatique...
15/04 10:20Yuba
Tristesse immense pour l'incendie de Notre Dame de Paris :(
15/04 01:01Yuba
Salut Zigzag !
14/04 09:59Zigzag
Salutations ! Excusez ma longue absence qui durera encore une semaine
14/04 02:48Olivier RACHET
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et à tous ! Ici aussi, malgré le vent qui les remue ils chantent le printemps... Le soleil réchauffe un peu leurs ailes.
14/04 11:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour et agréable dimanche à toutes et à tous ...ici le soleil fait rire les oiseaux rassemblés en grand meeting :)
14/04 11:23jacou
Beau dimanche amis que la poésie assemble ici ! Soleil pour tous, espérons le !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 74 invités