J’aime lire, ici, au clair soleil
M’ébouriffer l’âme des grands vents
Que les poètes, figent, un instant
Pour en extraire, volutes de mots

Leurs fronts, comme immense ciel
S’illuminent d’élégance
Et si par vallées, on court, d’instance
On peut voir, tout l’espace, au devant

C’est sous les arbres inclinés, sens aux aguets
Que se cachent les géants aux couleurs de papier
Observant, silencieux, le gracieux vol
De la vie, sous traînées d’étoiles vivifiantes

J’aime, ici, me fondre au décor
Me laisser enjôler de grands espaces
Toucher l’inexorable du bout des doigts
En respirer tout l’ardeur du moment

C’est ici, que j’aime être
Au milieu du village
Où l’on entend le chant du vent
Transporter les mots en cavale

Les mots des poètes
Ces géants de l’azur
Qui tête nue se promène
Couvrant leur esprit
D’un filet d’univers

Écrit par fee-de-ble
la beauté est là où on s'y attend le moins
Catégorie : Divers
Publié le 04/11/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/11/2018 à 13:53:19
Quel final, ce vers est superbe, vraiment magnifique conclusion d'un poème qui est hommage à ces rêveurs hauts comme trois pommes prétendant tutoyer l'univers : les poètes, nos amis, ces "géants de papier" ! Beau dimanche.
jacou
Posté le 04/11/2018 à 18:58:40
Merci Jacou de votre élogieux commentaire .
fee-de-ble
Posté le 04/11/2018 à 19:10:38
j'apprécie vraiment cette autre façon d'écrire ,qui te grandit...et te fait géante !!amitiés
Aria
Posté le 04/11/2018 à 19:18:59
Ce poème m'a grandement apaisée, tous les ingrédients étaient réunis pour que mon âme s'envole au vent et au clair soleil. Bravo fée, c'est une belle et sensible poésie qui m'a beaucoup touchée. Il va dans mes favoris, je le relirai avec grand plaisir :)
grêle
Posté le 04/11/2018 à 20:00:47
Merci Aria!
fee-de-ble
Posté le 04/11/2018 à 20:01:55
Merci Grêle, quand un poème fait du bien, c'est qu'il a rempli sa mission.
fee-de-ble
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • Yuba
  • Et aussi :
  • 47 invités