Les mots nous mentent-ils
Quand ils dissimulent la muse
Ou qu'une boutade amuse
Alors qu'elle me fragilise

Est-ce vrai quand tu dis "oui"
Pour un voyage, une escapade
Et que ton cœur est déjà enfui
Sur les pas d'une autre balade

Tu te réjouis de trouver la rime
Mais la vie, est-ce que ça sonne
Agréablement quand le corps trime
Que la fatigue nous rend aphone

Et "pour toujours" est-il le serment
Encore gravé sur le tronc du chêne
Quand les amants s'aiment tendrement
Puis l'un rompt en envoyant un sms

Dis-moi, les mots sont-ils tremblants
À l'approche d'un trappeur de songes
Pourquoi me font-ils pleurer souvent
S'ils ne sont que tissu de mensonges ?

Écrit par creature
Au cœur d'un rêve ✫
Croire en l'étoile ✫
Tombée du ciel ✫
Catégorie : Poésie
Publié le 28/07/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 28/07/2020 à 06:04:33
magnifique sensuel incandescent!bon courage...:)bises
romantique
Posté le 28/07/2020 à 07:56:42
J'aime beaucoup ce poème et les questions qu'il pose.Je pense que les mots sont comme les fringues, on peut les porter en accord avec ce que l'on est vraiment, on peut aussi s'en servir pour embellir ou cacher sa vérité ou carrément se déguiser pour tromper. Les mots ne sont qu'enveloppe ou écrin, ils peuvent emballer la lettre grossière ou le diamant brut. L'un comme l'autre peut se travestir en mots pour cacher le mensonge ou par pudeur. Mais, un coeur peut reconnaître la vraie identité sous l'emballage. Souvent, les poèmes trahissent le vrai moi d'une personne...alors...continue de croire en l'étoile tombée du ciel et continue de nous régaler de ces beaux moments.
eliosir
Posté le 28/07/2020 à 07:58:15
Merci Sylvain de tes mots toujours porteurs d'une belle amitié, bises
creature
Posté le 28/07/2020 à 08:01:47
Merci Laurent de tes mots qui ne s'en laissent pas conter. C'est toujours intéressant de lire les commentaires et d'avoir le point de vue des gens, car ce n'est pas tout à fait à ça que je pensais en écrivant le poème.
Pour moi, tous les mots sont mensonge car ils sont pauvres comparés aux émotions que l'on peut ressentir. Souvent, je me rends compte qu'ils tournent en rond dans ma tête, et que les mêmes reviennent partout. Certes, de jolis mots, comme coeur, âme, amour... (je les emploie souvent d'ailleurs), mais l'amour est si complexe, ne méritait-il pas d'avoir une cinquantaine de mots pour le désigner, comme "neige" pour les Inuits ? Voilà qui me laisse dubitative...

Merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait voir aussi cette facette de vérité/mensonge à propos de qui on est, quand on emploie des mots. Bonne journée à toi
creature
Posté le 28/07/2020 à 08:19:50
Je n'étais pas si loin finalement quand je me relis. Oui, il n'existe qu'un seul mot pour l'amour ce qui nous oblige à écrire des poèmes pour approfondir notre pensée, et moi, je trouve ça plutôt sympa ;-)
eliosir
Posté le 28/07/2020 à 09:24:44
Ah oui les mots les fausses promesses et les attentes non satisfaites sont le lot de bon nombre d'entre nous. L'amour de nos jours a pris une teinte si décevante parfois. Tu le décrit bien avec toutes ces questions. Texte qui me parle beaucoup. Merci de ce joli poème
philomène
Posté le 28/07/2020 à 10:03:37
Parce que y croire encore et encore c'est peut-être le secret qui nous fait goûter et re goûter au plaisir de graver nos émotions dans le chêne... Sous toutes ses formes.
Moi si j'étais un homme... Je serai...

Très beau poème.

Bises créature.
silencieuses59
Posté le 28/07/2020 à 11:46:13
Bonjour Philomène fée, et Silencieuse sirène, merci de vos commentaires qui me font très plaisir. Ce trompe-l'âme a quelque vérité dans ses mots, il faudrait croire, sourire... Au plaisir de vous lire chères poétesses, avec mon amitié, bises
creature
Posté le 28/07/2020 à 11:48:31
Eliosir tu as raison, je n'avais pas vu ce côté que le mot de peu de variations nous mène finalement à la poésie. Bonne journée cher poète, merci
creature
Posté le 28/07/2020 à 12:34:44
En arabe il y 14 mots pour désigner les degrés d'amour, merveilleusement utilisés par les célèbres poètes de l'amour qui ont certainement contribué à les créer comme Kaîs , ce fou ou "majnoune" de Laîla

Mais moi je préfère utiliser le français , car le sentiment dont on parle a juste besoin d'exister , donc le mot "amour" lui suffit largement ...
Je pense que les mots du moins ceux de la poésie ne peuvent pas mentir , comment peuvent-ils traduire nos maux et mentir ?

Bravo Marine pour ce texte qui invite à tant de réflexion sur le sujet ....
Yuba
Posté le 28/07/2020 à 12:58:25
Oui c'est l'ambiguïté du mot que tu soulignes avec sagesse Assia : on désire être au plus proche de ses émotions, c'est le coeur qui parle en poésie avec franchise, mais est-ce que les mots traduisent ce que je veux faire passer vraiment ? J'ai souvent un tas d'images en tête, et quand je lis mon poème je me dis : hmm ce n'est pas tout à fait, la réplique exacte de ces images.

Mais peut-être que s'approcher d'une idée, c'est déjà une chance énorme et qu'on peut en plus jouer avec les mots, dans toutes les langues. Le fait que tu sois bilingue arabe et français doit être une telle richesse, j'aimerais beaucoup maîtriser plusieurs vocables.

Merci à toi de ton commentaire qui vise juste, je trouve d'ailleurs tous les commentaires sous ce poème très intéressants, ma vision du mot en est nourrie
creature
Posté le 28/07/2020 à 16:18:38
Un poème très émouvant, car c'est vrai que les mots peuvent être trompeurs s'ils ne sont dits en engageant le coeur, et les promesses vaines si elles ne sont pas suivies d'effet.

J'aime vraiment cette expression de "trompe-l'âme" que tu as trouvée, car cela correspond tellement à la cruauté que l'on ressent de la réalité, parfois!

Merci beaucoup pour ce partage qui me touche par sa sensibilité même, sa profonde sincérité.

Avec toute mon amitié à toi :)
Matriochka
Posté le 28/07/2020 à 18:17:03
Merci Matriochka de ta propre sensibilité, tu ressens bien chaque pensée, chaque poésie et c'est une joie de lire des commentaires si réceptifs. Merci à toi et à tous pour avoir trouvé des mots amicaux et sincères, plein de ressources. Avec toute mon amitié chère poétesse
creature
Posté le 28/07/2020 à 18:28:05
Même si tu es 13 affectée, ne pleure pas creature,
il existe beaucoup d'étoiles dans le ciel pur.
eliosir
Posté le 28/07/2020 à 18:30:54
C'est un 13or que de lire tes mots poétiques, merci Hélios-Sir
creature
Posté le 28/07/2020 à 18:56:12
Ah, l'éternel amour avec ses promesses, ses doutes et ses ruptures qui maltraitent notre âme.
virgile
Posté le 28/07/2020 à 19:45:10
Merci Virgile, heureusement qu'il y a aussi des amoureux qui gravent pour toujours sur le tronc, et restent effectivement ensemble ! :-)
creature
Posté le 28/07/2020 à 23:36:40
Magnifique ce poème sonne comme une échappée de l'infinie provision des questions que nous formulons chaque jour dans notre éternel malédiction de douter de tout, à commencer par nous. Voici une poésie qui honnêtement cherche le pourquoi du comment. J'ai l'impression d'être devant l'équivalent de la toile de Gauguin qui a pour titre trois questions essentielles, toile qui est une somme de ses recherches comme tes vers sont la somme de tes doutes que rien à mon avis ne devrait trancher. Notre barda, c'est de douter sans cesse, à cette condition nous sommes vraiment hommes et femmes. Merci pour cette qualité et ta sincérité de plume inspirée !
jacou
Posté le 29/07/2020 à 11:06:50
Georges grand merci de ton commentaire très généreux. Tu as ce don de valoriser les auteurs, tout en valorisant aussi la culture, c'est juste du bonheur de découvrir des œuvres grâce à ta plume. De Gauguin je connais bien les tahitiennes, mais cette oeuvre de questionnement est nouvelle pour moi. Je ne trouve pas la toile en tapant le titre "trois questions essentielles", sur le web... Pourrais-tu me l'envoyer si tu la trouves, en lien ? Merci d'avance, je te souhaite une journée inspirante, bises
creature
Posté le 02/08/2020 à 10:49:20
Bonjour,

Beau !

Les Mots sont tant de Choses .. Ecrits ou oraux, pas toujours les mêmes Messages .. quand Croire ou pas ? quand s'émouvoir ou Rire ?
Ils blessent comme Ils sont preuve d'Amour ou d'Amitié .. Chaque Etre doit trouver la Vraie Musique et dans nos Vies complexes, quelle Aventure !!!

Lys..
Lys-Clea
Posté le 02/08/2020 à 12:21:41
Merci Lys-Clea de ta belle sensibilité, tu as très bien capté les mots de ce poème, dans leur entière nudité... Au plaisir de te lire chère poétesse
creature
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

09/08 12:47jacou
Merci beaucoup Iloamys !
08/08 11:56Alphaesia
Bonsoir à vous toutes et à vous tous, je me fais rare parmi vous mais sachez que je ne perds jamais de vue nos horizons poétiques, je vous souhaite une douce nuit, malgré les ardeurs solaires qui tiédissent vos nuits...
08/08 11:10Iloamys
Un petit passage pour vous dire que j'accorde ma confiance aux modérateurs de ce forum.
Je vous ai toujours vu être très patients avant de prendre des décisions radicales.
Donc, pour moi, il n'y a aucun souci.
08/08 08:24jacou
Malgré de multiples rappels, et une longue tolérance, décision a été prise, collégiale, de supprimer son compte.
08/08 08:23jacou
Marinette a été menaçante envers la modération. Le talent n'excuse pas les manquements.
08/08 08:13Yuba
Marinette ayant dépassé les limites du supportable par un comportement insultant , récidiviste et menaçant envers certaines personnes ...
08/08 08:10Yuba
En effet , la décision a été prise après concertation au sein de l'équipe des modérateurs et n'a absolument rien à avoir avec le talent de Marirette ...
08/08 07:45CRO-MAGNON
J'espère pour elle que cette décision n'aura pas de conséquence sur son moral, sa santé
08/08 07:38eliosir
Je ne pense pas non plus que son talent indéniable soit la cause de la fermeture de son compte.
08/08 07:33eliosir
Je ne pense pas qu'une telle décision ait été prise à la légère.
08/08 07:32eliosir
Bonjour à toutes et tous. creature n'est pas l'ensemble de la modération de ce site, je pense que cette décision a dû être collégiale. J'ai tendance à faire confiance aux modé.
08/08 07:19AdA
Bonjour creature, cette nouvelle est un déchirement, car marinette est sans aucun doute l'un des voix les plus singulières que j'ai pu rencontrer sur les sites de poésie que je fréquente.
08/08 07:19AdA
Il est si difficile aux poètes véritablement créateurs, créatifs, inspirés et inspirants, dotés de cette vision que peu possèdent
08/08 07:19AdA
et des mots qui la peuvent exprimer, de trouver sur le net - ou dans des livres - un endroit que ne soit pas trop reculé, caché ou dissimulé pour pouvoir s'adresser à un public plus qu'uniquement confidentiel.
08/08 07:19AdA
marinette, dont certains éléments de la vie et de l'écriture ont guidé ma plume pour le texte "Comptine du cimetière", fait, il me
08/08 07:18AdA
semble, précisément parti de ces personnes véritablement capables de cristalliser en elles nombre des événements, situations ou interrogation s de la vie pour les restituer de manière tout aussi
08/08 07:18AdA
personnelle qu'universell e dans ces étranges éclats et jaillissement s de la poésie que nous recherchons probablement tous ici. Comme tous les vrais poètes sans doute (dont je ne suis
08/08 07:18AdA
décidément pas et dont beaucoup d'entre nous ne sont - ils en conviendront - pas non plus, tant j'ai pu observer à quel point l'écriture peut être une plaie et une malédiction pour ceux qui en sont traversés
08/08 07:18AdA
inévitablemen t penser à l'albatros que chahutent quelques hommes d'équipage ignorant tout des véritables aptitudes des virtuoses de l'air lorsqu'ils se trouvent à terre. Ce à quoi il bien possible que nous assist
08/08 07:17AdA
Quant au parcours de marinette en dehors de la poésie, que dire ? Qu'il mérite inévitablemen t d'être pris en compte, sans aucun doute, car il éclaire très certainement de larges pans de sa sensibilité, et q

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 96 invités