Tu peux être au fond
Un soleil un chant
Tu es bouquet odorant
Une bordure de raison

Tu es un nénuphar blanc
Une marque d' Aragon
Tenant la floraison
Un coeur suggèrant

Tes marches où l'instant
Une avancée en flottaison
Ton chemin tant
Une fois clos une fois ouvrant
Toi et tes saisons.

Écrit par Yuba
Au bord des lectures
je cueille l’humeur
de la poésie
Catégorie : Poésie
Publié le 06/04/2010
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/04/2010 à 05:55:49
Magnifique ! Les mots chantent avec légèreté ! merci de ce délicat partage ! amitiés CRIS
CRIS
Posté le 06/04/2010 à 06:07:35
Inhabituel dans ton style, mais très beau, merci ma yuba pour ce cadeau matinal, bisous ensommeillés.
flipote
Posté le 06/04/2010 à 07:43:34
Tutututututut ! Un nouveau style, sobre, élégant. En toutes saisons reste la raison. Bisous
TANGO
Posté le 06/04/2010 à 08:11:55
Un poème frais et léger comme un nuage blanc de printemps, magnifique !
Bisous et bonne journée.
JB
Posté le 06/04/2010 à 08:14:17
Merci Yuba, pour ce joli voyage que tu nous offres !

bisous

Lou
louann
Posté le 06/04/2010 à 08:42:38
Tu es ambivalence mais non une inconstance une certaine non présence mais jamais une absence parfois sécheresse et parfois gorgée d'eau amateur de l'ivresse et gourmand de tes mots poème à connotation sibylline mais d'une poésie extrême on y respire le jasmin et la fleur d'oranger la mer n'est jamais loin de ton écriture.
Posté le 07/04/2010 à 00:19:43
D'une douce légéreté tes mots d'une subtilité extrème, de tes réflexions tu nous offres des ailes pour survoler nos peines et nos fatigues et ainsi le voyage à travers la poésie s'effectue. Je t'embrasse ma yuba.
coeur.de.saphir
Posté le 07/04/2010 à 06:01:54
J'aime la cadence et le rythme. Bravo je t'embrasse
zenobie
Posté le 07/04/2010 à 22:47:23
Quel bonheur Yuba, ton poème est tout en fraîcheur et en douceur, j'aime ce nouveau style, il te va très bien.

Bisous
Ange de Lumière
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 11:23Yuba
Bonjour Daniel et bonjour à vous toutes et tous qui de vos poésies imprimez le visage de notre site :)
20/04 07:14lefebvre
Bonjour les poètes
19/04 12:52Babel
merci !
19/04 12:04Yuba
Le message est envoyé à Rémi ...patientons :)
19/04 11:57Yuba
Bonjour Babel
19/04 11:57Yuba
La page d'acceuil a encore disparu ...je vais contacter Fluminis !
19/04 11:56Babel
bonjour Yuba
19/04 11:55Babel
la page d'accueil a un problème
19/04 10:53Yuba
Bonjour les mordus de poèmes , les fous des mots :)
19/04 01:26isma
Bonsoir
18/04 09:56Olivier RACHET
Bonsoir Yuba, bonsoir à toutes et à tous ! Oui jacou, une bien belle communauté...
18/04 11:30Yuba
Bonjour Georges , bonjour tout le monde !
18/04 10:29jacou
Bonjour belle communauté.
17/04 04:12Yuba
Bonjour Marinette ...merci pour ces impressions sur la communion des choses ...
17/04 02:01marinette
et sous mes pieds brûlants je sens le feu qui brûle
17/04 02:00marinette
je suis là entre les murs et sous la cendre
17/04 11:44Yuba
Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous :)
17/04 11:03lefebvre
Bonjour les poètes
16/04 05:04Olivier RACHET
Oui espérons-le jacou. C'est bien le problème de ces magnifiques monuments, ils sont à la fois fragiles et solides, et ils réclament beaucoup de soins. La vieille dame n'a pas fini de nous émerveiller, croyez-moi !
16/04 10:41jacou
Oui, bonjour Assia, espérons qu'un nouveau Viollet-le-Du c architecte respecte bien la cathédrale...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 48 invités