Femmes en terre brûlée
Elles touchent l’horreur
Et les pleurs qui s’enfilent
Sur des colliers d’attentes
Femmes porteuses d’eau
Manquant à la vie
Sur les visages se lie
La famine des petits
Les erreurs de distribution
Et la volontaire apathie
Elles traversent quand
S’embrasent les anges
Femmes porteuses de cruches
Remplies d’amour inépuisable

Paru dans le livre collectif "Les Cygnes de l'Aube"

Écrit par Yuba
Au bord des lectures
je cueille l’humeur
de la poésie
Catégorie : Environnement
Publié le 12/01/2012
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/01/2012 à 11:44:07
en effet nous voici à écrire des choses de vie trop dures, mon texte est un souvenir d'enfance jamais effacé, tu parles si bien ici de la mère qui tente de sauver son enfant, et je te parle de l'enfant qui tente de survivre dans ses bras, complémentarité des pensées.
p'tite fée
Posté le 12/01/2012 à 11:48:18
Merci petite fée ! J'espère qu'un jour que les images de ton enfance seront véritablement des souvenirs et non pas un vrai problème de survie de notre beau continent. Amitiés
Yuba
Posté le 12/01/2012 à 12:11:07
Joli poème qui évoque le triste destin de femmes africaines.
Bonne continuation !

Roger
rogertibbart
Posté le 12/01/2012 à 12:17:04
c'est plus tout à fait la réalité, les femmes africaines des grandes villes ne portentr plus sur la tête et leur situation dans les quartiers est pire que dans les villages
PATGUI
Posté le 12/01/2012 à 15:10:59
J'ai lu ton poème avec attention et les commentaires avant le mien. Je pense que la situation africaine évolue comme en Europe avec quelques siècles de retard encore qu'en Europe sous d'autres formes la femme reste et demeure soumise à l'homme. Pourquoi ? Je t'embrasse chère poétesse.
TANGO
Posté le 12/01/2012 à 15:20:42
La triste situation des femmes africaines sous l'autorité du conjoint l'atrocité des guerres ethniques et la rigidité de la nature qui n'offre que la sécheresse et la famine. Merci d'avoir pensé à elles. Je t'embrasse.
coeur.de.saphir
Posté le 12/01/2012 à 23:05:28
Yuba bonsoir, ce poème est un rappel un peu comme une prière que l'on va faire pour ces femmes qui vivent ou survivent. Bises
Ange de Lumière
Posté le 15/01/2012 à 17:52:22
Collectif partage de lecture. Pour un signe d'aubes plus douces !
Je t'embrasse en espérant rayer ce proverbe qui dit : la pauvreté dompte l'homme bien plus que tout autre mal, plus que la vieillesse aux cheveux blancs, plus que le frisson de la fièvre.
zenobie
Posté le 17/01/2012 à 20:16:05
Là où il y a l'horreur, qu'il soit la guerre, la famine ou l'inégalité, les femmes portent le fardeau(moral ou matériel).Ce poème est un hommage et non un rappel, Yubanca (et beaucoup d'autres) n'a pas besoin de se rappeler ces femmes parce qu'elle ne les oublie pas. Il est vrai que la femme africaine est clairement citée par "femmes en terre brulée" mais la terre brûle maintenant sous d'autres feu que celui du soleil.
Merci Yuba pour cet hommage.
fazo61
Posté le 07/12/2018 à 16:25:46
J'ai gardé ton poème depuis hier, afin de mieux le relire, car il est magnifiquement écrit (il va aux favoris). C'est un chant de déploration et d'espoir à la fois, d'une pureté que j'aime. Bravo Assia !
jacou
Posté le 08/12/2018 à 21:53:53
Merci Georges pour cette lecture que tu effectues avec les yeux de poète avisé et le coeur débordant d'empathie ...tu me touches ! :)
Yuba
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/06 03:25Yuba
Bonjour Olivier :)
16/06 02:53Olivier RACHET
Bonjour Yuba, bonjour à toutes et à tous ! Oui les mots... Les miens se reposent pour le moment, ils attendent l'émotion, qui est là.
16/06 12:22Yuba
Bonjour Babel et Georges, bonjour et agréable dimanche à tous dans le croisement de vos mots :)
16/06 11:25jacou
Bonjour Babel, enfant de coeur.
16/06 11:04Babel
Bonjour Jacou
16/06 10:56jacou
Bon dimanche en terre de poésie !
16/06 06:19eric
Je fais un salon du livre aujourd'hui.
16/06 05:52eric
Bonjour Aria.
15/06 10:52grêle
Bonne soirée Babel :-)
15/06 10:43Babel
Bonne soirée Grêle =)
15/06 11:51Yuba
Bonjour Ahmed ,et bonjour Georges ...bonjour et agréable samedi à tous dans le retour heureux et complet de nos poètes !
14/06 11:21barateur
Bonsoir Georges, bonsoir ou bonjour aux ami(e)s poètes, Eh bien chez moi il n'y a pas qu'hier que la connexion faisait défaut ! c'est 3 jours durant ! un vrai désastre. Quel soulagement !
14/06 11:39jacou
Bonjour à tous. Nous sommes désolés pour les désagréments de connexions survenus hier, tout rentre dans l'ordre !
14/06 04:23Babel
Bonsoir exccellence !! :))
13/06 11:34Yuba
Bonsoir Marine :)
13/06 10:51grêle
Bonsoir Assia et Georges, bonsoir à tous les internautes que je suis également contente de retrouver ! :-)
13/06 10:21Yuba
Bonsoir Georges , bonsoir Icetea, que je suis ravie de revoir ton doux visage !
13/06 11:42jacou
Bonjour à tous, soyons péchus sur Icetea, aujourd'hui !
12/06 06:29jacou
Bonjour Babel
12/06 06:15Yuba
Bonjour Babel :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 68 invités