☆☆☆☆☆

Dans les champs semés se traversent
Des charmilles où se concentre
Au revers du pli une tresse
L’ode intrinsèque et à son antre
Sorti des mille,  un Bouton d’Or

Passé sa nuit à se créer
Réminiscences en mesure
A rendre sourd tout quatuor
Les monts et vals l’ont arboré
En brin subtil sur front épure

Ce Fils du jardin qui se dresse
Est un canari dans ses dires
Réveil agenouillant déesses
Venues au renouveau des lyres
Où il enroule une onde libre

Tient à n'offusquer personne
Le juge l’ensoleillement
Par signal l’adoptant il livre :
Que ce vent l’envisage et donne
L'accord de cueillir seulement

Écrit par Yuba
Cris inaudibles
Monologue invisible
Sous la muselière
La poésie est lumière
Qui prête la voix
Catégorie : Amour
Publié le 24/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 24/09/2020 à 11:09:17
Ce joli bouton d'or tout simple vous a inspiré et nous donne un joli poème, tout en touches délicates. Merci.
eliosir
Posté le 24/09/2020 à 11:41:49
Merci pour votre commentaire Eliosir , je trouve aussi , en toute humilité que ce bouton d'or ( fleur au masculin) m'avait bien inspiré ...
Je republie ce poème car je le choisis parmi d'autres poèmes d'amour qui seront traduis à l'arabe dans un recueil bilingue...sous le titre provisoire ; " Songes d'une étincelle " ...inchallah

Bises :)
Yuba
Posté le 24/09/2020 à 12:05:18
sensible et sublime poéme que j'ai beaucoup apprécié !cette beauté secrète est merveilleuse !bonne journée! amitiés:)
romantique
Posté le 24/09/2020 à 12:10:53
Quand j'étais enfant nous avions un jeu avec les boutons d'or.
On en cueillait un, on l'approchait près de la peau d'un (e) ami(e)en disant : "Fais voir si t'aimes le beurre ? " et si le soleil faisait refléter le jaune or sur la peau et bien...c'est qu'on aimait le beurre.
Rire.
Ton poème est un rayon de soleil déposé sur mon enfance.
:-)
Iloamys
Posté le 24/09/2020 à 12:52:04
Merci beaucoup Sylvain pour ton précieux passage !

Bises :)
Yuba
Posté le 24/09/2020 à 12:55:14
Merci Iloamys pour le passage et pour l’évocation de ce précieux souvenir d'enfance ...
Moi, c'est le beurre frais lui même qui est lié à mes goûts de l'enfance , et que je consomme toujours au petit déj...lol

Bises :)
Yuba
Posté le 24/09/2020 à 18:00:13
Cueillir l'instant, précepte de la sagesse bouddhiste (entre autre) à laquelle je m'intéresse.

Ce bouton d'or est justement porteur d'une profonde sagesse, et la lecture de ce poème est un instant de délectation que je cueille avec ravissement.

J'ai également beaucoup aimé "Ivresse contre ivraie".

Merci beaucoup pour la grande qualité de ces partages poétiques. Tout amicalement à toi, ma chère Assia :)
Matriochka
Posté le 24/09/2020 à 18:51:43
Bonsoir,

Et Magique Bouton d'Or va en rougir .. Merveilleux ! Jolie Fleur d' Enfance, et que je vois chaque Année à qui je mêle mini Bouquet de Pâquerettes ..

Merci de le rendre vivant par tes Mots subtils ..

LyS ..
Lys-Clea
Posté le 25/09/2020 à 00:18:47
Une grande délicatesse se dégage de ce poème que je trouve transcendant. Bravo
philomène
Posté le 25/09/2020 à 11:40:53
Mille merci chère Matriochka pour le commentaire qui touche vraiment!
La finesse de tes émotions face aux écrits est un univers qui ravit toujours !

Ton avatar scintillant avec le chat qui s'étire est de toute beauté , c'est une de tes créations encore ?

Bises :)
Yuba
Posté le 25/09/2020 à 11:44:15
Merci Claire pour ton précieux commentaire !

Je l'image somptueux ce bouquet se composant de bouton d'or et de pâquerette , merci de partager tes ressentis en si belles images ...

Bises :)
Yuba
Posté le 25/09/2020 à 11:45:15
Merci beaucoup Philomène pour la délicatesse de tes mots , ils me vont droit au coeur !

Bises :)
Yuba
Posté le 25/09/2020 à 12:26:46
La couleur jaune domine dans les motifs de ton poème, peinture du passage, du transitoire du séjour de chacun d'entre nous parmi les beautés de nature et les événements de l'histoire. Chacun est unique, et connaître l'un de ceux-ci des passants qui en principe ne s'attardent pas, est un privilège que permet l'amitié des cœurs. Être seul appauvrit, être deux enrichit le cœur ! Bravo Assia ! :)
jacou
Posté le 25/09/2020 à 17:23:44
Merci pour tes mots ma chère Assia. Il me faut te dire que depuis que je lis ta poésie, je sens que mon expression poétique s'affine.

Pour mon avatar, oui, le chat est un de mes derniers dessins, et j'ai ensuite réalisé le photomontage avec des fonds d'écran piqués sur Internet. Aussi suis-je vraiment touchée qu'il te plaise autant, merci beaucoup à toi.

Bises amicales :)
Matriochka
Posté le 27/09/2020 à 15:07:39
Georges , merci beaucoup pour ton commentaire ; le passant est en principe un éphémère, mais son passage reste gravé en vous , surtout lorsqu'il peut nous inspirer si fort poétiquement...

Bises :)
Yuba
Posté le 27/09/2020 à 15:12:27
Mille mercis ma chère Matriochka !
Ce que tu dis sur ma poésie , me touche vraiment et cet effet est certainement réciproque , car nos lectures nous imprègnent tant qu'elles finissent par se refléter sur nos écritures , surtout si les affinités, les subtilités et les dimensions humaines, se retrouvent...

Bises :)
Yuba
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

31/10 08:31Iloamys
Ce soir c'est la lune bleue
Phénomène rare
Deux pleines lunes dans le même mois.
31/10 06:03Ombrefeuille
Ceci dit, bon courage et prenez soin de vous :)
31/10 06:03Ombrefeuille
D'autant qu'avec les masques et les dispositifs tels que "click & collect", ce serait envisageable ...
31/10 06:02Ombrefeuille
Mais dans les faits, cela revient au même. Si on peut acheter du bricolage et de quoi manger, pourquoi ne pas pouvoir le faire dans le domaine culturel ?
31/10 06:01Ombrefeuille
Bonsoir à tous et à chacun. J'avoue partager les regrets exprimés par Matriochka. Nul n'a dit explicitement , en effet, que seul le corps avait besoin qu'on s'occupe de lui pendant ce nouveau confinement ...
31/10 05:19Iloamys
Comme si quelqu'un avait dit le contraire.
31/10 04:00Matriochka
Comme si l'esprit n'avait pas besoin d'être nourri lui aussi!
31/10 03:59Matriochka
Marquisa, Jacou, tout à fait d'accord avec vous. Dommage que la vision des besoins essentiels se réduisent uniquement aux besoins physiologique s et organiques.
31/10 03:57Matriochka
Bonjour à toutes les belles plumes de notre communauté, et bon week-end malgré la situation morose et le reconfinement :)
31/10 02:24Iloamys
Si un jour vos yeux vous trahissent, Marquisa, vous aurez toujours la possibilité de vous tourner vers la bibliothèque sonore.
Gardez cette option dans un coin de votre tête pour apaiser votre plus grande hantise.
;-)
31/10 01:27marquisa
Moi, ma plus grande hantise serait que mes yeux ne me portent plus et non mes jambes, la lecture est un baton de vieillesse. Bonne continuation à tous, chacun dans leur domaine respectif. 🎶
31/10 12:28jacou
🙂
31/10 12:24silencieuses59
Après, si vraiment nous n'avons plus de livres à lire... Il restera toujours les 84306 poèmes à lire sur fluminis. Merci jacou. Je veillerai sur mes pétales. 🙂
31/10 12:20jacou
Protégez-vous , Marquisa, Iloamys et Silencieuse ! Les poétesses sont des fleurs fragiles lol (attention, je suis féministe :D) !
31/10 12:18jacou
Heureusement, ma ville a deux bibliothèques , et les prêts ont été étendus : j'ai donc emprunté une tripotée de bouquins, de quoi tenir un siège :D
31/10 12:18Iloamys
Lol
31/10 12:16jacou
Si, moi je mourrais si je ne pouvais pas lire !!!
31/10 12:16Iloamys
Ne pas pouvoir lire de livres durant un mois ou deux n'a jamais fait mourir les gens.
:-)
31/10 12:16jacou
Or, j'aime les librairies comme les bibliothèques et autres médiathèques. ..
31/10 12:15jacou
Cependant, Iloamys a raison, les grandes surfaces ne sont pas prioritaires sur la vente des livres, elles font, là, concurrence aux librairies qui se meurent.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 97 invités